x

Plus de 100 personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus après le mariage et les funérailles du marié

Le mariage est un événement qui est célébré dans toutes les régions du monde. Cela implique la présence d’invités, de réceptions, de musique et de danse qui sont organisés pour rendre ce jour si spécial inoubliable. Toutefois et avec l’émergence du nouveau coronavirus, les célébrations ont été soit mises à l’arrêt, soit réalisées avec le strict minimum d’invités. Une règle salutaire lorsqu’on découvre l’histoire de cet homme en Inde, supposément atteint par la maladie. Suite à son mariage et à ses funérailles, plus de 100 personnes auraient été contaminées par le Covid-19. Les faits ont été relayés par le quotidien  The Indian Express.

C’est une histoire tragique qui vient nous rappeler la nécessité de faire montre de prudence. En pleine pandémie de coronavirus, un mariage est organisé alors que le marié souffre de symptômes inquiétants. Malgré son refus de procéder aux célébrations, sa famille ainsi que celle de la future mariée insistent pour concrétiser cette union. Le marié meurt deux jours plus tard et plus de 100 invités sont testés positifs au coronavirus.

test du coronavirus

indianexpress

Un rassemblement à risque

Tout commence quelques jours avant son mariage, prévu pour le 15 juin. Le futur marié, âgé d’une trentaine d’années souffrait d’une forte fièvre.

Au vu de son état de santé, l’homme préférait reporter les célébrations. Mais sa famille ainsi que celle de la mariée insistent pour s’en tenir à la date fixée. Selon un proche, une annulation à deux jours du mariage aurait causé de lourdes pertes financières pour les deux familles. De ce fait, le mariage est fêté comme prévu, le 15 juin, avec plus de 360 invités présents.

Mort 2 jours plus tard

L’état de santé du jeune homme ne tardera pas à se compliquer. Au 17 Juin, il est emmené à l’hôpital car son état s’aggrave. Malheureusement, il meurt lors du trajet. Son corps a été rapidement incinéré par sa famille avant même qu’il ne soit testé au coronavirus.

Ce n’est qu’après les funérailles qu’une personne alerte les autorités qui procèderont au dépistage des personnes présentes à ces deux événements. Leurs craintes ont été confirmées lorsque 15 proches du défunt ont été testés positifs au Covid-19. Quelques jours plus tard, 364 personnes ont été testées à nouveau dans un camp du village où se sont déroulés les faits. Parmi elles, 86 étaient contaminées par le coronavirus.

La région où le mariage a eu lieu a été confinée et les personnes infectées ont été isolées par les autorités. Raj Kishor Chaudhary, responsable médical en chef du village a confié à l’AFP que « Jusqu’ici 111 personnes, qui ont soit participé au mariage soit aux funérailles, ont été testées positives. Toutes les autres ont été identifiées et mises à l’isolement ».

La distanciation sociale est de mise

Il faut bien l’avouer, de nombreux couples qui avaient prévu de se marier en cette période estivale ont dû être déçus de voir leurs plans tomber à l’eau à cause de la pandémie de coronavirus. Si la plupart d’entre eux ont juste décidé de reporter leur cérémonie à 2021, certains téméraires ont tout de même voulu le fêter. Une décision qui n’est pas sans présenter certains risques lorsque les mesures de distanciation sociale ne sont pas respectées.

En effet, bien que les mariages ne soient pas interdits, ces derniers sont soumis à plusieurs règles. Depuis le 2 juin, le gouvernement français indique qu’il est à nouveau possible de se marier et d’enregistrer les PACS à la mairie. Le décret stipule néanmoins que “le nombre de personnes est déterminé en fonction de la taille de la salle des mariages et de la possibilité de faire respecter la distance barrière d’un mètre entre les personnes ».

A cet effet, le ministère de l’Intérieur précise que  « les mesures d’hygiène doivent être appliquées en tout lieu et en toutes circonstances, y compris dans les lieux privés ».

Contenus sponsorisés
Loading...