Ne laissez plus vos enfants seuls sans surveillance

La noyade est l’une des causes les plus fréquentes de décès de jeunes enfants, puisqu’il suffit de quelques centimètres d’eau pour que le drame se produise. Beaucoup de parents savent que le fait de ne pas quitter son enfant des yeux pendant quelques secondes peut clairement être une question de vie ou de mort.

Les enfants victimes de noyade en France

Bertrand Thélot, médecin, épidémiologiste et responsable de l’unité traumatismes à « Santé Publique France » dit que « les noyades touchent tous les âges ». En ce qui concerne les accidents impliquant des enfants âgés de moins de 6 ans, ils représentent 1/5 de l’ensemble des cas relevés et 7% du total d’accidents ayant aboutis à un décès.

Pendant la période estivale, la plupart de ces incidents ont lieu en mer. Les noyades en piscine quant à elles, représentent selon les derniers chiffres 24% du chiffre total, dont 14% ont lieu dans une piscine familiale, 5% dans des piscines d’hôtels ou de campings et 5% encore dans des piscines à accès payant, qu’elles soient publiques ou privées.

Il suffisait de quelques minutes d’inattention

Julia était en train de lutter contre une grippe tenace et avait besoin d’aller aux toilettes. Pendant ce temps, sa fille, Jayah, était assise devant la télé dans le salon. Mais lorsque Julia est revenue quelques minutes plus tard, sa fille n’était plus là. Elle a cependant vu que la porte arrière de la maison était ouverte, elle a du coup eu des sueurs froides. 

Ne laissez plus vos enfants seuls sans surveillance

Julia a immédiatement compris que sa petite était partie dans l’arrière-cour, où il y avait une piscine. La mère, affolée, a accouru pour avoir une vision des plus terrifiantes. Sa fille flottait dans la piscine, elle a alors commencé à crier et a aussitôt tiré sa fille hors de l’eau, cette dernière avait probablement passé environ 5 minutes dans la piscine.

« Ce que j’ai vécu était horrible, c’est la pire chose qui soit. Vous savez, en tant que parent responsable d’elle, me dire qu’elle est allée dans la piscine et la voir allongée ici est extrêmement dur. »

Ne laissez plus vos enfants seuls sans surveillance

Lorsque la première ambulance est arrivée à la maison, Julia s’est assise dans une pièce adjacente, pendant que l’équipe de secoureurs œuvrait avec ferveur pour réanimer son enfant. La petite fille a ensuite été transportée au Banner  Thunderbird Medical Center, où les médecins lui ont fait une déclaration des plus anéantissantes : « nous sommes désolés, il n’y a plus rien que nous puissions faire. »

Jayah a été déclarée morte une heure et demi après que sa mère l’ait trouvée dans la piscine familiale.

Ne laissez plus vos enfants seuls sans surveillance

Et c’est là que l’inattendu se produit

Tandis que les parents étaient toujours sous le choc de la dernière déclaration de l’équipe médicale, une infirmière est entrée dans la salle d’attente et a informé la famille que les choses avaient soudainement changé : Jayah respirait !

Julia dit : « Je l’ai simplement regardée comme si je ne comprenais pas la langue qu’elle parlait, parce que nous étions assis là depuis une heure, disant que notre bébé était parti à jamais. » 

Ne laissez plus vos enfants seuls sans surveillance

Lorsque les infirmières sont allées dans la chambre pour prendre le corps du bébé et l’emmener chez le médecin légiste pour une autopsie, l’enfant a soudainement toussé. Puis le personnel s’est rendu compte qu’elle était revenue à la vie. Elle a donc été transportée par hélicoptère à l’hôpital Phoenix Children’s Hospital, où elle a été entre la vie et la mort.

Ne laissez plus vos enfants seuls sans surveillance

Les experts ont dit aux parents de ne pas être très optimistes, car selon eux, les enfants ne se remettent jamais vraiment des noyades. 

« C’était affreux de s’asseoir là et de se demander : « son cerveau va-t-il encore fonctionner ? Ira-t-elle aussi bien qu’avant ? », explique Julia.

Ne laissez plus vos enfants seuls sans surveillance

Bien que le danger ne soit pas du tout loin, le miracle était de la partie

Il a fallu beaucoup de temps avant que Jayah ne redevienne normale. Elle a dû apprendre à marcher, à parler et à rire à nouveau. Après plusieurs semaines à l’hôpital la petite fillette était enfin prête à rentrer chez elle. Les médecins et infirmières qui ont été témoins des faits ont dit ne jamais avoir vu une chose pareille en 20 ans d’expérience.

La mère dit : « Je suis juste reconnaissante envers Dieu de nous avoir accordés ce cadeau pour qu’on se dise, nous avons eu un miracle qui s’appelle « Jayah » ! »

Ne laissez plus vos enfants seuls sans surveillance

Julia n’a toujours pas pu se défaire complètement de son sentiment de culpabilité mais espère avant tout que son expérience douloureuse fera en sorte que les parents réfléchissent à dix fois avant de laisser leur enfant seul, ne serait-ce que pendant quelques minutes.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close