Le manque de sommeil peut vous tuer : ce qui arrive à votre corps quand vous dormez moins de 7 heures

Saviez-vous que bien dormir était primordial pour prendre soin de votre santé physique et psychique ? En effet, le sommeil est un phénomène naturel qui permet d’optimiser l’ensemble de nos fonctions biologiques. Si un sommeil réparateur s’avère crucial pour assurer notre bien-être, certains font l’expérience de nuits courtes ou perturbées. Selon une étude relayée par France Info, plus de 30% de la population dormirait même moins de 6 heures par nuit. Sur le long terme, ce manque de sommeil peut se répercuter sur leur qualité de vie et nuire à leur santé.

Face à un quotidien de plus en plus stressant, l’organisme requiert plus que jamais un sommeil réparateur. Seulement, les ruminations, l’anxiété et les habitudes malsaines empêchent le corps de se reposer et de régénérer ses cellules. Or, une étude réalisée par Santé Publique France indique que les Français dorment de moins en moins. Ainsi, un individu dormirait en moyenne 6 heures et 42 minutes par nuit.

fatigue

Les conséquences d’une nuit trop courte se manifestent pendant la journée, entraînant souvent une humeur exécrable, une baisse de la vigilance et de l’énergie. Découvrez ce qui arrive à votre organisme lorsque vous ne dormez pas assez.

ronfler

Les conséquences du manque de sommeil

Selon l’Inserm, 1 Français sur 3 est concerné par des troubles de sommeil. Un rythme de vie effréné, un stress permanent ou encore une utilisation excessive des écrans le soir, peuvent perturber les rythmes circadiens et empêcher de bien dormir. Malheureusement, une carence en sommeil aura des conséquences délétères sur la santé :

situation de stress

Le surpoids

De nombreuses personnes suivent scrupuleusement un régime pour mincir mais se heurtent à des échecs permanents. Et si la raison était le manque de sommeil ? En réalité, plusieurs recherches ont mis en avant une étroite corrélation entre la prise de poids et des heures de sommeil insuffisantes. Selon une étude publiée par PLOS Medicine, des nuits courtes peuvent réduire la sécrétion de la leptine, hormone liée à la satiété tout en favorisant la libération de la ghréline, hormone associée à la faim. Ainsi, les personnes qui manquent de sommeil peuvent se confronter à une augmentation de l’appétit, qui pourrait se traduire par un surpoids sur le long terme.

surpoids

Le diabète

Le diabète est une maladie chronique qui apparaît lorsque le taux de sucre dans le sang reste anormalement élevé. Selon la Fédération Française des Diabétiques, un sommeil insuffisant peut entraîner une dérégulation du métabolisme des glucides, entraînant une “baisse de 50% de l’action de l’insuline et une baisse de 30% de la quantité d’insuline produite”. A terme, cela peut aggraver l’état de santé d’une personne diabétique ou présenter un terrain propice à l’apparition de la maladie.

le diabete

La baisse du système immunitaire

Lorsqu’une personne a un système immunitaire fort, les cellules immunitaires de l’organisme parviennent à lutter contre certains agents pathogènes qui menacent la santé. Une réponse immunitaire optimale permettrait alors de mieux se défendre contre les infections et les maladies courantes. Mais pour que les cellules de l’organisme puissent agir efficacement, un sommeil réparateur est de mise. Comme l’explique le Dr Eric J. Olson de la Mayo Clinic, un manque de sommeil peut réduire la réponse immunitaire de l’organisme et rendre une personne vulnérable face à certaines pathologies.

baisse systeme imunitaire

Les maladies cardiovasculaires

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès dans le monde. A cet effet, le Pr Thomas de l’hôpital La Pitié-Salpêtrière à Paris explique que la prévention sur le long-terme est essentielle en adoptant les bons gestes au quotidien, et cela inclut un meilleur sommeil. Interrogée par France Info, le Dr Sylvie Royant-Parola, psychiatre et présidente du réseau Morphée révèle que “pendant que l’on dort le cœur ralentit, ce qui permet d’économiser notre système cardiovasculaire et de réduire le risque d’hypertension, d’infarctus ou encore d’AVC”.

maladie cardiovasculaire

La baisse de la vigilance, de l’attention, de la mémoire

Pour être productif au travail et assurer ses diverses tâches du quotidien, il faut s’assurer de dormir suffisamment pendant la nuit. Les études portant sur ce sujet sont sans appel : le manque de sommeil altère les fonctions cognitives et entraîne une baisse de la vigilance, l’attention et la mémoire. Une information que vient confirmer le Pr Damien Léger, responsable du centre du sommeil à l’hôpital de l’Hôtel-Dieu à Paris.

baisse vigilance

Les troubles de l’humeur

Les personnes qui ne dorment pas assez peuvent faire l’expérience du stress, de l’irritabilité et des sautes d’humeur. Comme l’indique la Fondation du Sommeil, les troubles du sommeil peuvent causer une anxiété permanente et déboucher sur une dépression sur le long terme.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close