Le chat errant le plus triste au monde est finalement adopté et a désormais un aspect complètement différent

Les chats errants inspirent la pitié et nous ressentons souvent l’irrésistible envie de les prendre et de leur offrir un gite ou un foyer chaleureux. Seulement, ce n’est pas une décision à prendre à la légère puisque la plupart de ces félins développent un caractère craintif.  Il s’agit ici du cas d’un chat errant, qui après des années d’errance, trouve enfin une chaleureuse propriétaire. Détails de l’histoire relayés par Metro.

Nés dans la nature ou bien abandonnés à leur sort après avoir été délaissés par leurs propriétaires, ces chats finissent par développer des mécanismes de survie. Seulement, plusieurs subissent les sévices de l’impitoyable vie urbaine et finissent par en souffrir.

Le félin de ce témoignage aurait passé six ans dans la rue, esseulé et acculé par son environnement, par les passants et par ses adversaires. En plus de cela, il semble également qu’il souffre d’importants problèmes de santé.

Le moins que l’on puisse dire est que son bilan est inquiétant : blessures aux yeux, dents ébréchées par le virus de l’immunodéficience féline (FIV) ainsi que des balafres. Autant d’altérations qui finissent par lui faire arborer un visage affligé, sombre et triste. Metro nous livre le témoignage de ce chat errant.

chat triste

dailystar

Sauvé après des années de souffrance

La première main salvatrice était celle de l’Animal Human Society, une association spécialisée dans la protection d’animaux.

Le félin n’a jamais pu trouver refuge et pourtant il apparaît que c’est le chat « le plus doux et le plus affectueux du monde » comme le fait remarquer un des membres de l’association. Ils l’ont nommé, Mister Willis.

Quelques temps après, il a enfin pu être remarqué par une personne qui s’est prise d’affection pour lui. Elle s’appelle Sandra et est manifestement tombée amoureuse du chat triste. Cette belle rencontre a pu avoir lieu après que la femme ait vu le félin lors de la journée internationale du chat. Elle a donc aussitôt décidé de lui rendre visite au refuge.

Mais un obstacle subsistait et empêchait la femme de faire rentrer Mister Willis chez elle. Le bail de son appartement n’autorisait pas les animaux de compagnie. C’est alors que Sandra était contrainte de ne pas trop s’attacher à la boule de poils. Mais tout cela n’était qu’une question de temps avant que la situation s’arrange.

Entre temps, et toujours éperdue de ce chat mélancolique, la femme a continué à lui rendre visite au refuge. Elle cultivait toujours l’espoir que quelqu’un puisse l’accueillir.

Tout est bien qui finit bien

Il a fallu quelques semaines pour que l’histoire change alors que Mister Willis n’avait toujours pas de preneur. Sandra a alors décidé de prendre le taureau par les cornes et de réagir. Elle a décidé de se rendre chez son propriétaire pour lui demander si elle pouvait l’accueillir. Il a finalement accepté.

chat triste 1

dailystar

« J’ai été vraiment surprise qu’on ait pu m’accorder une exception. Je l’ai ramené à la maison le lendemain. Il est passé du chat le plus triste au chat le plus heureux que j’ai vu en seulement quelques heures. Il a ronronné toute la nuit et ne voulait pas me quitter. » a déclaré l’heureuse et nouvelle propriétaire du félin.

Bien qu’il ait toujours quelques problèmes de santé qui le fragilisent, le chat profite désormais de sa nouvelle vie dans le foyer de Sandra. Son système immunitaire est vulnérable (FIV positif) mais Sandra veille bien sur lui et lui donne suffisamment d’amour et d’attention.

chat triste 2

dailystar

Les symptômes de l’immunodéficience féline (FIV)

La rubrique « le mag du chat » d’Ouest France s’est penché sur cette maladie grave qu’est la FIV et en présente les principaux symptômes. Tout d’abord, cette maladie peut se manifester par une phase asymptomatique qui peut durer des mois voire des années. Le félin vit normalement jusqu’à ce que la pathologie apparaisse. C’est à ce moment que son état se corrompt ainsi que l’apparition des symptômes. Les voici :

  • Une perte d’appétit
  • Des diarrhées,
  • Une conjonctivite,
  • Il maigrit avec le temps,
  • De la stomatite et de la gingivite
  • Une vulnérabilité à différentes infections et difficultés à combattre toutes sortes de maladies
  • Soucis d’infertilité chez les mâles et les femelles (avortements spontanés)
  • Des symptômes d’ordre respiratoires,
  • Une dégradation de la couleur du pelage,
  • Des infections cutanées,
  • Une inflammation des ganglions lymphatiques,
  • Des comportement irrationnels et différents,
  • Des troubles neurologiques

Le vétérinaire prescrira dans ce cas, un traitement qui permettra de limiter les symptômes des maladies associées. En revanche, il est important de protéger l’animal des maladies infectieuses et de le garder à l’intérieur pour qu’il soit protégé et qu’il ne contamine pas d’autres animaux.

Lire aussi Pouvez-vous trouver le chat qui dort sur cette photo ?

Contenus sponsorisés