L’astuce pour conserver le pain 3 fois plus longtemps : vous allez faire des économies

Quel régal que d'avoir un pain chaud et croustillant tout droit sorti du four ! Il faut bien le reconnaître, pour accompagner nos repas ou pour calmer un petit creux, lorsqu'il est encore bien frais, le pain a une saveur inimitable. Seulement voilà, il n'est pas toujours évident de faire un saut chez le boulanger pour se procurer la baguette du jour.

Or, comme chacun sait, si on ne le conserve pas correctement, le pain a tendance à perdre son goût si particulier, à vite durcir et à devenir rassis. Pourtant, il est tout à fait possible de déguster du bon pain frais tous les jours. Encore faut-il savoir comment préserver sa fraîcheur pour qu’il ne change pas d’aspect trop rapidement. Découvrez ces quelques astuces judicieuses pour assurer sa longévité et profiter de tous ses bienfaits plus longtemps.

1. Choisir le bon endroit pour conserver le pain

morceaux de pain

Des morceaux de pains placés sur la table – Source : spm

Tout d’abord, il faut savoir que le pain, lorsqu’il est composé à 100 % de farine de blé, sèche plus rapidement que les autres. Si la pâte contient du seigle, le pain restera juteux durant plusieurs jours. En effet, le pain de seigle, de blé entier ou au levain se conservent bien plus longtemps.

Quelle est la boîte la plus appropriée pour conserver correctement le pain? Optez pour un récipient hermétique spécialement dédié au pain, qu’on appelle généralement « huche à pain », souvent disponible en bois, en bambou, en acier ou en inox. Pour garder votre pain au frais plus longtemps, vous pouvez aussi le stocker dans une simple boîte à lunch hermétique en céramique. Ce matériau aidera à absorber l’excès d’humidité, ce qui évitera la formation des moisissures. Certains privilégient même la pochette en lin : ce textile a aussi des propriétés régulatrices d’humidité.

Mais il n’est pas conseillé de conserver son pain au réfrigérateur car il a tendance à vite se dessécher. Il est toujours préférable de le garder à température ambiante, ni trop chaud ni trop froid.

Comment éviter que le pain ne moisisse trop vite? La meilleure technique serait de l’enrouler dans un linge épais et de le conserver à la bonne température, entre 14 et 18°C.

2. Placez une pomme dans la boîte à pain

Beaucoup de gens ne connaissent pas cette astuce, mais elle est vraiment très utile. Pour préserver la fraîcheur du pain, il suffit d’ajouter une pomme coupée en deux dans la boîte hermétique. Elle libère progressivement l’humidité de la pâte. Cela semble être une idée insolite, mais ce fruit protège le pain et les viennoiseries du dessèchement. En prime, elle préserve le côté moelleux du pain d’épice. Si vous n’en disposez pas sous la main, une pomme de terre, une branche de cèleri ou un morceau de sucre agiront de la même façon !

N.B : si vous choisissez cette option de la pomme, on vous recommande alors d’envelopper votre pain dans un torchon ou un chiffon propre.

3. Congelez et faites griller votre pain

pain congelé

Pain congelé – Source : spm

Vous n’êtes pas un gros mangeur de pain? Cette astuce est parfaite pour vous.

Coupez le pain en tranches et congelez-les individuellement. C’est une solution très pratique pour les tartines du petit-déjeuner ! Mieux vaut les stocker dans des sacs de congélation bien fermés et de les placer dans un compartiment côte à côte. Dès que vous aurez envie de manger du pain, il vous suffira juste de sortir une tranche ou deux du congélateur : juste avant le repas, décongelez-les à l’air libre ou passez-les légèrement dans le grille-pain (s’il dispose d’une fonction décongélation). N’envisagez même pas le micro-ondes, c’est le meilleur moyen de ramollir le pain !

Et bien entendu, il ne faut jamais recongeler un pain décongelé.

4. Rafraîchir le pain

pain fait maison

Pain fait maison traditionnel fraîchement cuit sur une table en bois – Source : spm

Avant de donner un pain qui a trop durci aux animaux, vous pouvez le rafraîchir avec cette méthode toute simple : passez le pain sous l’eau courante pendant un moment. Puis, enveloppez-le dans du papier aluminium et mettez-le au four à 180°C (haut/bas). Faites le cuire pendant trois à cinq minutes. Il retrouvera son croustillant « presque » comme sorti de chez le boulanger !

Autres conseils utiles

  • Si vous laissez le pain nu sur la table de la cuisine ou de la salle à manger durant plusieurs heures, il ne faudra pas s’étonner s’il devient sec, dur et moins croustillant. Ce phénomène est simple à expliquer : exposé à l’environnement, le pain a tendance à se déshydrater et à se dessécher, à cause de l’amidon qu’il contient et qui est responsable de son ramollissement. En effet, c’est le processus naturel de l’amidon qui déclenche la perte d’eau qui s’évapore de l’intérieur du pain vers l’extérieur.
  • D’un autre côté, si vous mettez le pain non couvert au réfrigérateur, il absorbera l’humidité ambiante et les odeurs des aliments, ce qui le rendra beaucoup plus pâteux. Il est donc très important de choisir le récipient adéquat pour bien conserver le pain. Faites bien attention de toujours laisser s’échapper l’air de la boîte avant de bien la refermer.
  • Beaucoup de gens ont l’habitude d’utiliser le sac plastique alimentaire pour conserver leur pain. Or, vous l’avez sans doute remarqué, il a toujours la fâcheuse manie de ramollir ou même de moisir rapidement, surtout si vous le laissez dans le garde-manger. Ce conditionnement n’est donc pas le plus approprié pour laisser le pain respirer. Si vous n’avez vraiment pas d’autre choix, la meilleure solution est de placer ce sac dans la partie la plus froide du frigo. Dans ce sens, il est même possible de le conserver durant plusieurs jours.
  • Petite astuce de grand-mère : la toile de coton est idéale pour garder votre pain frais plus longtemps. Prenez un chiffon en coton ou en fibre naturelle non traité chimiquement, lavez-le soigneusement avec un peu de savon de Marseille et d »eau bouillante (sans adoucissant). Après l’avoir bien séché à l’air libre, enveloppez délicatement votre pain comme si vous l’empaquetiez. Le chiffon en coton éliminera parfaitement l’humidité interne du pain en préservant toutes ses propriétés.
  • Quel pain se conserve le mieux?  Il est certain que la composition du pain joue un grand rôle dans le processus de conservation : les pains au seigle, au levain ou complets se conservent bien plus longtemps que le pain blanc. Une chose est sûre, le pain déjà tranché durcit très rapidement. De même que celui sans gluten.
  • Et si le pain est rassis? C’est un processus inévitable : à un moment ou à un autre, le pain ne peut plus être consommé dans sa forme originelle. En revanche, il n’est pas à jeter pour autant. Vous pourrez parfaitement le recycler en chapelure, pudding, pain perdu ou même en miettes pour oiseaux !

Lire aussi Maison trop chaude ? L’astuce pour rafraichir votre maison instantanément sans utiliser de climatisation

Contenus sponsorisés