x

La leçon de vie de la championne américaine Victoria Arlen

On entend souvent dire que grâce à une volonté solide et inflexible et un entourage aimant on est capables de tout, mais peu de gens ont expérimenté la réelle signification de tels mots. Cette jeune fille dont nous vous raconterons l’histoire en connaît clairement le sens.

Une petite vie qui vire au cauchemar

Victoria Arlen est née en faisant partie d’un triplé, avec ses deux frères. Etant petite, elle adorait danser et était extrêmement douée pour le sport. Elle était pleine d’espoir et d’énergie. Cependant, à l’âge de 11 ans, Victoria a commencé à manifester des symptômes inquiétants de grippe. Elle s’est évanouie plusieurs fois et a contracté une pneumonie.

Deux semaines plus tard, elle était paralysée de la taille aux jambes. Son corps s’éteignait petit à petit. Une inflammation du cerveau et de la moelle épinière ont mis fin à tous ses espoirs. Sa famille ne pouvait que la regarder perdre complètement la capacité de parler, de manger et de bouger librement.

La famille de cette fille de 11 ans pense qu’elle est morte cérébralement.

En 2006, à l’âge de 11 ans, Victoria a commencé petit à petit à perdre les fonctionnalités de son corps. Elle n’arrivait plus à avaler correctement et n’arrivait pas à s’exprimer correctement ni à contrôler ses bras. Jusqu’à ce que son corps s’éteigne complètement.

Victoria a passé près de quatre ans enfermée dans son propre corps. Les médecins avaient expliqué à la famille qu’elle était dans un état végétatif, elle était nourrie par l’intermédiaire d’un tube. Ils les ont aussi informés que les chances de rétablissement de leur fille étaient très minces.

La famille de cette fille de 11 ans pense qu’elle est morte cérébralement.

L’espoir n’était pas bien loin

« Mais mes parents ont cru en moi, ils ont pris soin de moi. Ils m’ont permis de me battre et de devenir plus forte. Ils ne savaient pas que je pouvais les entendre, alors que j’en étais bien capable. » dit Victoria, dans une interview avec ESPN.

En 2010, Victoria était complètement hors de son état végétatif. Mais c’est en 2009, quand elle a pu établir un contact visuel avec sa mère qu’elle a progressivement commencé à revenir à la vie. Elle s’est mise à devenir de plus en plus autonome mais malgré ses progrès incroyables, il lui restait une chose qu’elle ne pouvait toujours pas faire : bouger ses jambes.

La famille de cette fille de 11 ans pense qu’elle est morte cérébralement.

Une volonté de fer

On a annoncé à Victoria que le gonflement de son cerveau et de sa moelle épinière avait causé des dommages permanents, elle serait donc paralysée de ses jambes pour toujours. Tous les spécialistes lui ont dit la même chose : « Vous devez vous habituer à être assise dans un fauteuil roulant. »

Elle a refusé de croire ce qu’on lui a dit, elle savait qu’elle n’était pas destinée à passer toute sa vie sur une chaise roulante. Elle avait hâte de retourner à l’école, mais après son premier jour, elle n’a plus jamais voulu y retourner. Elle est rentrée à la maison, complètement anéantie, au bord des larmes. Ce jour-là, ses parents ont promis qu’ils feraient tout pour l’aider à retrouver confiance en elle. 

La famille de cette fille de 11 ans pense qu’elle est morte cérébralement.

Alors qu’elle se remettait de sa maladie, Victoria croyait qu’elle ne pourrait plus jamais nager. Elle pensait que c’était impossible sans l’usage de ses jambes. Un jour, en 2010, ses frères l’ont jetée dans la piscine familiale. Elle était terrifiée au début, mais c’était en réalité le petit coup de pouce dont elle avait besoin.

En l’été 2012, à 17 ans, Victoria faisait partie de l’équipe américaine qui a participé aux jeux paralympiques. Elle a remporté trois médailles d’argent et une médaille d’or au 100 mètres nage libre. Elle a également battu le record mondial pendant l’événement.

La famille de cette fille de 11 ans pense qu’elle est morte cérébralement.

La famille de cette fille de 11 ans pense qu’elle est morte cérébralement.

La quête de Victoria ne s’arrêtait pas là

En 2013, Victoria a déménagé à San Diego pour participer au programme « Project Walk », qui aide les personnes paralysées à se remettre sur pied. Le 11 Novembre 2015, elle a fait ses premiers pas. Elle a été retenue dans un harnais au-dessus d’un tapis roulant, avec deux entraîneurs qui l’aidaient à bouger ses jambes. Petit à petit, elle s’est mise à marcher à l’aide de béquilles.

Cinq mois plus tard, le 3 Mars 2016, elle s’est complètement débarrassée des béquilles et a réussi à mettre un pied devant l’autre de manière autonome. 

La famille de cette fille de 11 ans pense qu’elle est morte cérébralement.

Quand Elle s’est levée de son fauteuil roulant, elle ne savait pas quoi penser. Elle dit : « J’ai fini par réaliser que c’était mon voyage personnel, celui qui d’ailleurs peut donner de l’espoir aux gens qui en ont le plus besoin. »

La famille de cette fille de 11 ans pense qu’elle est morte cérébralement.

Aujourd’hui, Victoria a trouvé sa voie après un voyage turbulent qui aura duré 10 ans. Elle a une médaille d’or paralympique, elle est responsable d’un programme pour la chaîne sportive ESPN et a bien plus que survécu ! Son histoire devrait servir d’exemple à tous ceux qui perdent espoir à certains moments de leur vie afin qu’ils se souviennent qu’une volonté de fer peut même mener à des choses au semblant impossibles !

Contenus sponsorisés
Loading...