Il a donné son sang chaque semaine pendant 60 ans et a sauvé la vie de 2.4 millions de bébés

Le sang est de toute évidence nécessaire à la vie. Il permet de transporter l’oxygène et tous les nutriments dont le corps a besoin. Ainsi, faire don de votre sang est un acte des plus nobles qui vous donne l’occasion unique de sauver de nombreuses vies. Le sang ne pouvant pas être fabriqué de façon synthétique, le don de sang est par conséquent la seule source pour les patients ayant besoin d’une transfusion. James Harrison l’a bien compris ! Cet homme a donné son sang chaque semaine pendant 60 ans et a pu sauver des millions de personnes. Découvrez son histoire édifiante relayée par nos confrères de CNN.

Le sang est constitué de quatre composants transfusables : les plaquettes, les globules rouges, le cryoprécipité et le plasma qui sont ensuite séparés. A savoir qu’une mesure de sang, qui correspond à un don, permet de sauver trois vies. En France, toutes les personnes en bonne santé, âgées de 18 à 70 ans et ne faisant l’objet d’aucune mesure de protection légale sont reconnues aptes à donner leur sang.

L’homme au bras d’or

Il a donné son sang chaque semaine pendant 60 ans

James Harrison, un australien de 81 ans a donné son sang chaque semaine pendant 60 ans et a le mérite d’avoir pu sauver plus de 2 millions de vies. L’homme a récemment tiré sa révérence en faisant son dernier don, la limite d’âge en Australie étant de 81 ans. Harison n’en reste pas moins un héros qui aura fait preuve d’une grandeur d’âme monumentale.

En fait, le sang de James Harison est composé d’anticorps uniques, qui permettent de lutter contre la maladie hémolytique Rhésus. Ainsi, il a pu être utilisé pour développer un traitement appelé Anti-D.

Cette maladie se développe lorsqu’une femme enceinte à un sang RhD négatif et que le fœtus à un sang RhD positif. Cette incompatibilité Rh pose alors problème lorsque les globules rouges du bébé passent dans la circulation sanguine de la maman. Le corps de la maman va commencer à fabriquer des anticorps anti-Rhésus qui vont attaquer les cellules sanguines du fœtus provoquant des lésions cérébrales, voire la mort du bébé.

Harison a bénéficié d’un don de sang à l’âge de 14 ans suite à une opération de du poumon qui aurait pu lui  coûter la vie mais qui a réussi grâce à la transfusion sanguine. C’est à ce moment-là qu’il s’est promis de devenir lui-même donneur de sang. D’ailleurs, les médecins pensent que la particularité de son sang pourrait provenir des transfusions qu’il a reçues lors de son opération.

Il a donné son sang chaque semaine pendant 60 ans

Un responsable des services de transfusion sanguine de la Croix-Rouge australienne a déclaré à nos confrères deCNN : « Chaque poche de sang est précieuse, mais le sang de James est unique et extraordinaire. Il est en fait utilisé pour fabriquer un médicament vital, injecté aux mères dont le sang risque d’attaquer leur futur bébé. Chaque lot d’Anti-D fabriqué en Australie provient en réalité du sang de James. Dans la mesure où plus de 17% des femmes australiennes sont en danger, James a par conséquent contribué à sauver de nombreuses vies. »

2.4 Millions de vies ! C’est le nombre de bébés que James a pu sauver. Ainsi, cet homme est considéré comme un héros national et a d’ailleurs remporté de nombreux prix pour sa bienfaisance, dont la médaille de l’ordre d’Australie, l’une des récompenses les plus prestigieuses du pays.

Maintenant que James Harisson a pris sa retraire, les services de transfusion sanguine de la Croix-Rouge australienne espèrent que d’autres personnes ayant des anticorps similaires pourront faire un don de manière désintéressée comme il a pu le faire.

Donner son sang pour les autres mais aussi pour soi

Saviez-vous que le don de sang ne profite pas seulement aux receveurs mais également au donneur ? En effet, donner votre sang peut s’avérer bénéfique pour votre santé physique et psychologique. Ainsi, le don de sang permet, entre autres, de réduire les risques de maladie cardiaque et de crise cardiaque, de vous prévenir contre certains cancers et de vous offrir en sus, un bilan de santé gratuit.

En outre, selon un rapport publié par la Fondation pour la santé mentale, faire preuve d’altruisme permet de :

· Réduire votre stress

· Améliorer votre sensation de bien-être émotionnel

· Vous aider à vous débarrasser de tous les sentiments négatifs

· Vous donner un sentiment d’appartenance et réduire l’impression d’isolement.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close