x

Une femme organise une collecte de fonds pour aider une famille victime d’un accident de voiture

Les accidents de la route causent chaque année 1.25 million de décès dans le monde et entre 20 et 50 millions de blessés. Ils représentent la première cause de mortalité chez les jeunes entre 15 et 29 ans et seront la septième cause de décès au monde d’ici l’année 2030, si les comportements sur la route ne changent pas.

Les accidents de la route entrainent d’importantes pertes économiques et peuvent aussi être la cause de séparation des familles. C’est le cas justement de ces parents qui se sont séparés de leur enfant de 13 mois après un accident.

Les accidents de la route peuvent être causés par différents facteurs, notamment l’état de la route et du véhicule, les conditions météorologiques et plus particulièrement les facteurs humains qui se traduisent par la consommation d’alcool, la fatigue, la vitesse et l’utilisation du téléphone en conduisant.

Responsable d’un grand nombre de décès, les accidents de la route causent aussi beaucoup de blessés, ou pire des handicapés. Véritables causes de pertes économiques à la fois pour le pays et les victimes ainsi que leurs familles, ils sont un vrai fléau.

Près de la moitié des personnes décédées des suites d’un accident de la route sont des cyclistes, motocyclistes ou piétons. Les victimes peuvent être de différents âges, y compris bébés et enfants.

Les accidents de la route peuvent dans certains cas causer la séparation des membres de la famille. L’histoire de la famille Gosh en est la preuve parfaite.

Une famille séparée, mais pas pour longtemps :

La famille Gosh, originaire de Bardhalan en Inde, s’est installée aux États-Unis 6 mois avant leur accident. Les deux parents et leur enfant de 13 mois, Tai, ont décidé de s’offrir des petites vacances et découvrir le pays. Ils se sont donc lancés dans un road trip de Las Vegas, au Grand Canyon.

Tout allait bien pour la famille, jusqu’à ce qu’un accident bouleverse leur vie. La voiture d’un conducteur sous l’effet de la drogue et roulant à plus de 120 km/h est entrée en collision violente avec leur véhicule. La famille Gosh a été hospitalisée, mais pas tous dans la même structure médicale.

Les parents de Tai ont été transportés par avion à un hôpital plus loin, tandis que la petite de treize mois a été accueillie dans l’hôpital le plus proche. Tai souffrait de différentes fractures, notamment au niveau des vertèbres, de la jambe, du bras et de la clavicule. Elle avait besoin de la présence et du soutien de ses parents, mais elle était malheureusement seule dans cet hôpital et pour longtemps !

Sumona Bhattachary a entendu parler de l’histoire de cette famille et s’est rendue à l’hôpital où Tai était admise pour lui tenir compagnie. Elle raconte que quand elle est entrée dans sa chambre, Tai était toute seule, avec des infirmières qui couraient dans tous les sens. Sumona n’a pas pu la laisser, elle devait faire quelque chose.

Elle est restée aux côtés de l’enfant à l’hôpital et lui rendait visite continuellement pour qu’elle ne se sente pas seule. Elle a aussi aidé la famille à se réunir. Sa mère Mou, gravement blessée, était toujours dans un autre hôpital, tandis que son père s’est déplacé à Phoenix, en Arizona, pour rejoindre sa fille, malgré ses sérieuses blessures au niveau des hanches.

L’aide de Sumona ne s’est pas arrêtée là. Elle les conduisait souvent à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires et les accompagnait à leur rendez-vous chez le médecin. Sumona a également lancé une collecte de dons, pour aider la famille à couvrir leurs frais médicaux. Les trois membres de la famille ont reçu des soins intensifs et nécessitent encore d’autres traitements pour se remettre sur leurs pieds.

Grâce aux efforts, de Sumona, une somme de 98 000$ a été collectée. Depuis l’accident, l’état de Tai et de ses parents s’améliore progressivement.

Contenus sponsorisés
Loading...