x

Des personnes participent à un test ADN pour connaître leur origine ethnique

Opinion

L’ADN, abréviation de ce que l’on appelle l’acide désoxyribonucléique, est une molécule regroupant plusieurs informations génétiques propres à chaque individu. Considéré comme le support de l’hérédité, l’ADN se trouve dans chacune des cellules qui composent les tissus et les organes d’une personne. Il arrive souvent qu’un individu ne connaisse pas sa propre histoire tant elle a évolué au fil des années. Mais dans un monde où la discrimination et les préjugés prennent parfois le dessus sur la tolérance et la bienveillance, faire une rétrospection peut être de rigueur. Pour sensibiliser les gens face à ce sujet, une étude basée sur les tests ADN a été réalisée par une société de voyage.

Pensez-vous faire partie de ceux qui jugent les autres sur leur apparence ? Considérez-vous que les différences ethniques peuvent justifier certains comportements discriminatoires ? En réalité, les stéréotypes et les jugements fondés sur l’apparence ethnique, sociale ou raciale mènent souvent à des guerres et une division sociale. Souvent, la difficulté à accepter la différence de l’autre engendre une forme de discrimination qui peut avoir de lourdes conséquences.

Pour insuffler une prise de conscience face à cette problématique, la société de voyage Momondo a décidé de réaliser une expérience sociale unique en faisant participer plusieurs personnes appartenant à diverses origines ethniques. Après avoir passé un test ADN, certains ont été surpris de découvrir leur véritable identité. 

Comment se construisent les préjugés ? 

Tout au long de notre processus éducatif, nous recevons des apprentissages, des croyances et des valeurs qui forgent notre personnalité. Nos expériences de vie viennent également façonner nos principes éducatifs et appuient ou désamorcent certains acquis. En devenant adultes, nous apprenons à distinguer le bien du mal et à faire nos propres choix, selon notre perception des événements qui nous entourent. Il arrive parfois que nous portions des jugements de valeur à l’encontre d’autres personnes sans aucun fondement logique et de manière inconsciente. Malheureusement, les préjugés donnent souvent lieu à une stigmatisation et à des comportements discriminatoires. Dans les cas les plus extrêmes, une xénophobie peut se manifester et contraindre à s’éloigner de ceux ou celles qui ne correspondent pas à une catégorie jugée “acceptable” par le cerveau. 

Une expérience sociale unique 

La société Momondo a réalisé une campagne publicitaire portant le nom de “la journée ADN”. Cette dernière avait pour objectif de prouver que les gens, peu importe leur nationalité, leur origine ethnique, leur culture ou encore leur langue maternelle, avaient plus de similarités que de différences. Pour ce faire, 67 personnes de divers horizons ont participé à cette expérience sociale d’un nouveau genre. Devant une caméra, elles devaient parler d’elles-mêmes et de leurs origines pendant 10 minutes. Les participants étaient fiers d’évoquer leur histoire et manifestaient un attachement particulier à leurs origines. Néanmoins, certains portaient des préjugés à l’égard de certaines origines exprimaient une forme d’hostilité. Ensuite, des test ADN ont été réalisés à partir d’échantillon de salive. Deux semaines plus tard, ils pouvaient connaitre les résultats. 

Citoyens du monde

Après le délai escompté, les participants ont obtenu les résultats du test ADN. Sans surprise, les candidats ont réagi différemment face aux informations génétiques reçues. L’hérédité de chacun était fragmentée en pourcentage indiquant ses différentes origines ethniques. Étonnement, gêne ou encore crises de larmes ont pu être observées.  Un mélange d’émotions a pu envahir certains le jour de l’annonce des résultats. “Ce fut une expérience profondément touchante et ça m’a poussé à me demander qui je pensais être. Ma famille et mes amis ont été inspirés par mon voyage et ont adoré l’idée derrière la campagne ! Beaucoup d’entre eux sont maintenant pressés de passer leurs tests pour découvrir leurs origines”, a révélé un participant. Après cette expérience, plusieurs participants ont avoué que leur perception du monde avait changé et qu’une énergie particulière les saisissait. Apprendre à accueillir l’autre, dans sa différence, sans le juger et sans le dévaloriser, permet de cultiver la bienveillance, l’amour et la tolérance. En s’ouvrant au monde extérieur et en luttant contre ces préjugés qui nous accablent, on parvient à mieux appréhender l’avenir. C’est ainsi qu’on peut se sentir en osmose avec son univers et qu’on accède à une véritable paix intérieure.

Contenus sponsorisés
Loading...