Coronavirus : des experts expliquent les bonnes manières pour faire les courses sans risques

Le coronavirus - Covid-19 continue de progresser à travers le globe. En France, où le bilan est désormais de 674 morts, le gouvernement prépare un renforcement des mesures de confinement. Pour faire reculer l’expansion de l’épidémie, seules les sorties nécessaires sont autorisées. Parmi elles, l’approvisionnement en produits de première nécessité. Mais comment faire ses courses sans risque de contamination ? Le Parisien apporte des éléments de réponse.

En quelques mois, le coronavirus a fait plus de 14 000 morts dans le monde. En l’absence de vaccin ou de véritable traitement, limiter le contact interhumain est une mesure indispensable pour ralentir la propagation du virus. A ce jour, plus d’un milliard de personnes dans plus de 50 pays différents sont sommées de rester chez elles. Dans l’hexagone, seul les déplacements nécessaires sont permis, à condition de respecter les règles d’hygiène et de sécurité sanitaire.

Si faire ses courses devient l’une des rares occasions de sortir de chez soi, celle-ci peut également augmenter le risque de transmission ou de contamination. Quelques précautions sont donc à prendre afin de se réapprovisionner en toute sécurité.

Coronavirus : des experts expliquent les bonnes manières pour faire les courses sans risques

Questions/réponses sur les bons gestes à adopter pour faire ses courses 

Peut-on sortir en famille pour faire ses courses ? 

En ces temps de confinement, aller faire ses courses n’est pas un prétexte pour une sortie en famille. Il vaut mieux y aller seul ou à deux maximum. Par ailleurs, les autorités autorisent uniquement les déplacements de proximité, rappelle le Parisien. Il faudra donc vous approvisionner dans des commerces aux alentours de votre domicile.

Faut-il mettre un masque et des gants avant de sortir ? 

Par peur d’attraper le coronavirus, beaucoup se ruent vers le port de masques et de gants. Pourtant, les masques manquent aux soignants qui sont en première ligne face à cette maladie. Éric Tricot, cadre de santé hygiéniste à l’hôpital du Mans explique au Parisien qu’il « n’y a pas de raison d’en porter pour sortir en tant que civil lambda ». Quant aux gants, il n’existe aucune preuve de leur efficacité. Pour se protéger, la meilleure solution est de faire ses courses à mains nues et de les désinfecter au gel hydro alcoolique ou de les nettoyer dès votre retour à la maison à l’eau et au savon.

Faut-il emmener ses propres sacs de courses ? 

Pour le journal, il est préférable d’emmener vos propres sacs de courses afin de limiter le contact avec des matières potentiellement infectées. En particulier si vous faites vos courses dans les commerces de proximité.

Dois-je apporter mes propres boites d’emballages lorsque je fais mes courses au marché ou chez des petits commerçants ? 

Afin de limiter les contacts, apporter ses propres contenants pour les marchés et les petites enseignes est un moyen d’éviter le risque de contamination. Lorsque le commerçant vous sert, il suffit simplement de lui tendre vos contenants. Il pourra ainsi y mettre le produit sans y toucher.

Les écrans tactiles sont-ils un vecteur de contamination ? 

Les écrans tactiles sont de véritables nids à virus et bactéries. Si certains mettent des gants ou passent une lingette pour les nettoyer avant de les manipuler, Anne Casetta, médecin responsable de l’unité d’hygiène de l’hôpital Cochin à Paris explique au Parisien que ce geste est contreproductif. Encore une fois, le mieux est de les manipuler à main nue, et de se désinfecter les mains juste après.

Qu’en est-il des pièces et des billets ? 

Le Parisien rapporte que selon l’OMS, les risques de contamination par l’échange de pièces et de billets de monnaies sont infimes. Après les avoir manipulés, il suffit de se laver les mains et d’éviter de toucher son visage après avoir payé.

Y a-t-il un risque de transmission en touchant les poignées des armoires réfrigérées ? 

Là encore, les risques sont faibles. Néanmoins, et comme le rappelle Éric Tricot, cela ne dispense pas de veiller à nettoyer et désinfecter ses mains. Aussi, l’expert déconseille de se servir de son pull ou de sa veste pour ouvrir les armoires réfrigérées. Auquel cas, il est nécessaire de mettre ses vêtements à laver à au moins 60 degrés.

Le virus survit-il sur les emballages ? 

Pour les produits frais, Éric Tricot recommande d’enlever l’emballage et de le jeter au tri sélectif. Ce dernier conseille également d’entreposer les paquets par terre pendant trois ou quatre heures avant de les ranger dans vos placards.

Peut-on être contaminé par les fruits et légumes ? 

Le journal conseille de laver les fruits et légumes comme d’habitude sans les « désinfecter ». Pour plus de précaution, vous pouvez enlever la peau avant de les consommer crus.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close