Comment se débarrasser des parasites qui envahissent les plantes ? Il suffit d’utiliser ce produit que vous avez à la maison

Les amateurs du jardinage vous le diront, il n'y a rien de plus satisfaisant que d'avoir de belles plantes fraîches et saines à la maison ! Admirer son jardin fleuri et luxuriant est un réel plaisir au quotidien. Seule ombre au tableau : ces parasites qui viennent troubler notre sérénité. Difficile d'échapper à cette multitude d'insectes indésirables qui envahissent nos jolies plantes, infestent leurs feuilles et perturbent leur croissance. Mais pas impossible !

Les pucerons, également appelés poux des plantes, sont des petits insectes au corps mou et en forme de poire. Il existe différents types de pucerons, qui ont également des caractéristiques plus ou moins distinctives. Mais pourquoi sont-ils dangereux pour nos plantes ? Ils ont tendance à aspirer la sève des plantes. Cela peut empêcher la plante de réaliser sa photosynthèse chlorophyllienne naturelle, et cela favorise l’apparition de champignons dangereux.

Bien entendu, il existe diverses solutions pour chasser tous ces indésirables. Vous ne souhaitez pas avoir recours aux produits chimiques? Pas de souci, vous pouvez optez pour des insecticides naturels. Découvrez vite ces remèdes écologiques pour protéger votre jardin ou votre potager.

Lire aussi : Ces plantes d’intérieur attirent les cafards chez vous : ne les gardez sous aucun prétexte

N.B. Nous vous recommandons de toujours consulter un spécialiste pour vérifier la santé de vos plantes avant d’agir.

Le bicarbonate de soude

Souvent utilisé pour faciliter les tâches ménagères de la maison, le bicarbonate de soude est également très utile pour l’entretien de votre jardin. En effet, ce produit bon marché et écologique est l’un des moyens naturels pour protéger les plantes des parasites qui leur tournent autour. Pucerons, fourmis, cochenilles, vers à chou…tous ces nuisibles et autres champignons pathogènes qui prolifèrent sur les végétaux seront chassés grâce à sa capacité à limiter la prolifération des bactéries.

Dissolvez 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans 1 litre d’eau et ajoutez quelques gouttes d’huile de neem.

En prime, le bicarbonate de soude a un excellent effet nettoyant. Vous pourrez donc l’utiliser pour nettoyer les feuilles en dissolvant une demi-cuillère à café du produit dans un litre d’eau et en pulvérisant à l’aide d’un vaporisateur.

L’huile de neem

huile de neem

Huile de neem – Source : spm

Cette huile végétale naturelle a de nombreuses vertus. Elle possède des propriétés antifongiques et antiparasitaires, ce qui en fait un excellent remède naturel contre certains parasites et insectes des plantes. C’est l’un des remèdes les plus populaires pour éloigner les pucerons, par exemple. C’est une huile très épaisse, elle doit donc être diluée et de préférence dans la solution d’eau et de savon de Marseille. Ajoutez 5-6 gouttes d’huile de neem à cette solution (1 litre) et pulvérisez-la sur vos plantes.

Le savon de Marseille

Autre méthode naturelle pour vous débarrasser des pucerons :  le savon de Marseille.

Ce produit populaire pour le nettoyage de la maison et du linge, fait également office d’un véritable insecticide naturel. Il est d’ailleurs particulièrement adapté à tous les insectes à corps mou, tels que les araignées rouges ou les cochenilles.

En tant qu’insecticide, le savon de Marseille agit de manière purement mécanique, en créant une enveloppe qui empêche ces indésirables de respirer et donc de les faire disparaître. Il vous suffit de dissoudre 10 g de savon de Marseille dans un litre d’eau, et versez le mélange dans un pulvérisateur. Et le tour est joué !

L’ail

Réputé pour son odeur piquante, l’ail est riche en nutriments, mais c’est aussi un insecticide naturel.

Prenez une tête d’ail, coupez-la en gousses et pelez-les. Faites-les bouillir dans un demi-litre d’eau et ajoutez les écorces. Après 5 à 10 minutes, laissez refroidir et filtrez. Ce mélange contient du carotène, considéré comme l’antioxydant le plus puissant du jardin. Il comporte également des minéraux et de la vitamine B, des nutriments essentiels pour certaines plantes. Mais il n’agit pas seulement comme engrais, c’est aussi un excellent antiparasitaire !

Huile d’ortie

huile dortie

Huile d’ortie – Source : spm

Enfin, vous pouvez encore tester ce remède à base d’huile d’ortie, l’une des solutions naturelles les plus connues contre les insectes dans l’univers agricole. Cette huile est, en effet, plébiscitée pour son effet fertilisant et antiparasitaire. Elle contient de l’acide salicylique et de l’acide formique qui favorisent l’élimination des pucerons et autres parasites des plantes de notre potager.

Prenez 1 kg de feuilles d’ortie et faites-les tremper dans un très grand récipient contenant 10 litres d’eau.

Lire aussi : Éliminez les taches de rouille du sol en 10 minutes grâce à un truc simple

La macération doit se faire à l’intérieur jusqu’à ce que le liquide devienne noir et qu’aucune mousse ne se forme. Après environ 3 semaines, vous pouvez enfin pulvérisez cette solution sur vos plantes !

Grâce à ces petites astuces naturelles, vous pourrez empêcher tous les parasites du jardin de rôder autour de vos plantes et ainsi leur permettre de s’épanouir pleinement.

Lire aussi : L’astuce de génie pour éliminer les moucherons de la cuisine : ils ne reviendront plus

Contenus sponsorisés