Voici comment éliminer la cochenille qui détruit vos plantes : elles ne reviendront plus

Avez-vous remarqué dernièrement des amas cotonneux sur vos plantes ? Attention, ne croyez surtout pas qu'il s'agit d'un simple champignon ou d'un mildiou, car il se peut qu'il s'agisse d'un problème beaucoup plus sérieux. Des cochenilles, vous en avez déjà entendu parler ? En tout cas, les amoureux des plantes et végétaux les connaissent très bien ! Les cochenilles farineuses, ça craint ! Ces insectes sont l'un des pires parasites qui peuvent s'attaquer à vos plantes. On vous montre comment les éliminer instantanément.

Les cochenilles farineuses sont de petits insectes au corps mou qui produisent une matière blanche et cotonneuse qui les protège de la chaleur et de toutes sortes d’agressions extérieures. Voici comment s’en débarrasser pour de bon !

Les signes qui montrent que les cochenilles se sont attaquées à vos plantes

Voyons comment vous pouvez repérer ces parasites. Étant donné que l’on peut facilement les voir à l’œil nu, le meilleur moyen de les détecter consiste simplement à examiner les feuilles et les tiges de votre plante pour voir s’il y a des masses blanches et cotonneuses qui s’y accumulent. Vérifiez également le dessous des feuilles, dans les plis et autour des extrémités de la plante.

Malheureusement, ils peuvent se cacher dans les tiges, les verticilles des feuilles et d’autres endroits difficiles à atteindre (y compris les racines), ce qui rend la tâche assez compliquée de les repérer avant qu’ils ne se répandent partout. Soyez donc très attentif par rapport à ça !

Les cochenilles : comment les reconnaître et comment se développent-elles ?

Vous pouvez les distinguer par leur couleur : elles sont de couleur brunâtre et restent au même endroit sur la plante. Toutefois, les cochenilles femelles sont visibles à l’œil nu et peuvent pondre des œufs dans une poche cotonneuse sans s’accoupler.

Il est à noter que les cochenilles ne sont pas aussi dévastatrices que les Tétranyques, mais si elles ne sont pas éliminées à temps, elles finissent par tuer la plante. Découvrons comment s’en débarrasser naturellement.

Cochenilles sur une plante

Cochenilles sur une plante. Source : spm

Les méthodes pour se débarrasser des cochenilles farineuses qui s’attaquent à vos plantes

Voici des méthodes naturelles pour éloigner ces parasites très rapidement :

Savon de Marseille : il suffit de faire fondre quelques copeaux de savon de Marseille ou d’utiliser une cuillère à soupe de savon de Marseille que vous versez dans un demi litre d’eau non calcaire. Ajoutez une cuillère à soupe de savon noir et deux cuillères à soupe d’alcool à 70% isopropylique. Mélangez puis appliquez la solution sur les cochenilles à l’aide d’un pinceau.

Lavage des plantes à l’eau : L’une des façons les plus naturelles et qui ne constituent aucun risque pour les plantes est l’eau. En effet, il est possible de déloger les cochenilles avec un jet d’eau régulier. Répétez le traitement aussi souvent que nécessaire. Cette solution est idéale pour les infestations légères.

Spray anti-insectes fait maison : Pour fabriquer ce pesticide de jardin maison, voici ce qu’il faut faire : mélangez 1 bulbe d’ail1 petit oignon et 1 cuillère à café de poivre de Cayenne dans un robot culinaire ou mixeur et mixez le tout pour en faire une pâte. Ajoutez 1 litre d’eau sur cette pâte et laissez infuser pendant 1 heure. Passez à l’étamine pour filtrer le mélange, puis ajoutez une cuillère à soupe de savon à vaisselle liquide. Mélangez bien le tout. La solution peut être conservée jusqu’à une semaine au réfrigérateur. Pulvérisez ensuite le produit sur les parties de la plante où se trouvent les cochenilles.

Traitement d’une plante avec un spray anti-insectes

Traitement d’une plante avec un spray anti-insectes. Source : spm

L’huile végétale de Neem (Margousier) : elle est idéale pour se débarrasser naturellement des cochenilles. En effet, elle permet de réduire significativement les capacités d’alimentation, la croissance et le développement de ces nuisibles, et agit comme une sorte de répulsif. Pour ce faire, ajoutez 5 à 15 ml d’huile de neem à 1 litre d’eau et mélangez bien. Il suffit de pulvériser la plante infestée avec cette solution.

Le savon insecticide : que vous pouvez fabriquer vous-même en utilisant un détergent à vaisselle doux. Essayez de trouver un produit exempt de parfums et d’autres additifs qui pourraient nuire à la santé de vos plantes. Mélangez le savon avec de l’eau (commencez par mettre une cuillère à café de savon par 5 litres d’eau et augmentez au fur et à mesure si nécessaire). Vaporisez la solution savonneuse sur vos plantes.

L’alcool isopropylique : Imbibez une boule de coton d’alcool à friction et appliquez-la directement sur les cochenilles. Cela permet de les tuer instantanément. Pour ce faire, utilisez une solution composée au maximum de 70% d’alcool isopropylique, et testez-la sur une feuille avant de l’appliquer sur toute la plante. Cela vous permettra de vérifier que l’alcool ne la brûle pas.

Traiter une plante

Traiter une plante. Source : spm

Ces astuces vous aideront à éradiquer les cochenilles une bonne fois pour toutes ! N’hésitez donc pas à examiner vos plantes régulièrement afin de détecter la moindre présence suspecte de ces insectes. Cependant, en cas d’infestation grave, pensez à vous débarrasser de vos plantes et recommencez à zéro après avoir nettoyé en profondeur les zones où se trouvaient vos anciennes plantes infestées.

Lire aussi Comment éliminer les fourmis et les cochenilles qui ravagent les plantes ?

Contenus sponsorisés