Comment cette femme a perdu la moitié de son poids

Sommaire

Bien que j’étais préoccupée par mon poids depuis le collège, cela ne m’a jamais dérangée au point d’agir pour le faire diminuer. Puis, au début de la vingtaine, j’ai commencé à manger davantage de fast-food, parfois même jusqu’à deux fois par jour. J’avais une très mauvaise alimentation.

A cette période de ma vie, j’étais dans une relation violente physiquement et verbalement. Je ne m’étais jamais sentie aussi mal auparavant. J’ai donc commencé à manger de manière compulsive pour faire face à mes émotions. Lorsque j’étais triste, stressée ou fatiguée parce que je passais des nuits blanches, je mangeais. C’était un cercle vicieux. A 22 ans, soit en 2010, je pesais 181 kilos.

Un jour, sur le chemin du retour à la maison, je suis passée devant un gymnase situé tout près de mon bureau. A ce moment-là, j’ai eu un déclic. Je me suis dites que je devais m’abonner au gym afin d’avoir une meilleure qualité de vie. Alors, j’ai fait demi-tour, je me suis garée, puis je me suis inscrite.

Toutefois, après mon adhésion, j’étais trop gênée pour aller m’exercer au gym. Le lendemain, après le travail, j’ai donc commencé à marcher dans le quartier. Au fil du temps, je marchais de plus en plus et c’est devenu une addiction au point où je marchais trois miles chaque jour.

Je me suis ensuite documentée afin de savoir quels aliments pourraient m’aider à perdre du poids et lesquels auraient un effet ravageur sur mon corps. J’ai ensuite abandonné les boissons sucrées en les remplaçant tout simplement par de l’eau. Ce fut très difficile pour moi, car je buvais rarement de l’eau.

Même lorsqu’un serveur m’amenait de l’eau au restaurant, je ne touchais pas au verre. Je buvais 48 canettes de boissons gazeuses par semaine, soit 12 paquets tous les sept jours. Cette mauvaise habitude ne fut pas évidente à stopper.

Pour la première fois, cuisiner est devenu un élément important de ma vie. J’ai ainsi pu remplacer les repas fast-food par des produits remplis de protéines. Ne pas sortir manger était un véritable défi mental. Puisque je n’étais pas certaine de pouvoir gérer mes tentations, j’évitais complètement d’aller au restaurant.

Lorsque je devais faire des courses au centre commercial, j’apportais toujours une barre de protéines afin de m’aider à ne pas succomber à la tentation. J’étais tellement concentrée sur mon objectif que je ne voulais rien gâcher. De temps en temps, je me permettais de manger un repas qui ne soit pas complètement sain, car je savais que si je ne consommais pas les aliments dont j’avais envie avec modération, je finirais par les manger de toute façon et donc par reprendre du poids.

Environ un mois après avoir perdu du poids, j’ai mis un terme à la relation dans laquelle j’étais. Je me sentais tellement mieux dans ma peau. Rien, excepté ma santé, comptait vraiment pour moi.

Deux ans plus tard, j’avais perdu 86 kilos et je pesais 95 kilos. Malheureusement, j’ai eu un accident de voiture, peu de temps après, qui a gravement blessé mon cou et mon dos. Ces blessures m’ont empêché d’aller à la salle de gym pendant une année entière. J’étais vraiment dévastée de devoir râter mes séances d’entraînement aussi longtemps et de ne plus ressentir l’effet de bien-être qu’elles me procuraient.

De plus, même en gardant des habitudes alimentaires saines, j’ai gagné 20 kilos. Lorsque mon médecin m’a donnée le feu vert pour continuer mon entraînement, j’ai réussi à perdre tout le poids que j’avais repris après l’accident et plus encore. Honnêtement, ce fut beaucoup plus difficile de perdre du poids une deuxième fois.

Le compte Instagram weightlosswithannamarie que j’ai lancé lorsque j’ai commencé à perdre du poids compte désormais plus de 20 000 adeptes. J’apprécie le fait d’avoir autant de gens qui m’encouragent. De plus, le fait que les gens n’abandonnent pas parce que je n’ai pas abandonné signifie beaucoup pour moi.

J’étudie désormais pour devenir un entraîneur personnel certifié. Je ne m’aurais jamais intéressée à ce métier si je n’avais pas eu à perdre du poids.

Voici les conseils d’Anne-Marie :

1-Variez vos repas
Si j’avais mangé le même repas sain jour après jour, j’aurais vraiment été tenté de manger des aliments qui ne seraient pas bénéfiques pour ma perte de poids. J’ai donc eu recours à des recettes de livres de cuisine ainsi qu’à Pinterest pour m’inspirer dans la préparation de chaque repas.

2- Ne vous privez pas
Lorsque ma famille préparait de la pizza le samedi soir, je m’accordais le droit de manger une tranche. C’était également un besoin pour mon système.

3- Exercez-vous
Mon accident de voiture m’a apprise que l’exercice est tout aussi nécessaire qu’une alimentation saine lorsqu’il s’agit de perdre et maintenir son poids.

Lire aussi 6 exercices pour se débarrasser des bras flasques sans pompes, planches ou poids

Contenus sponsorisés