Cette mère est partie faire la fête une semaine avec ses amis pendant que sa fille de 3 ans était seule à la maison

Etre maman est certes le plus beau métier au monde mais aussi le plus difficile. C’est la lourde responsabilité de s’occuper de petits êtres vulnérables à chaque instant de leur vie quotidienne. Certaines mères, pour une raison ou une autre, se retrouvent avec un enfant entre les bras et elles ne sont pas prêtes à s’engager pleinement dans ce rôle. Cette maman de 21 ans en est la preuve. Elle a laissé sa fille de 3 ans seule pendant une semaine alors qu’elle faisait la fête avec ses amis. Un acte irréfléchi qui a causé la mort de la petite !

Comme relayé par Dailymail et The Sun, Maria Plenkina, 21 ans, a été arrêtée après avoir fait la fête pendant une semaine avec ses amis, laissant sa fille de 3 ans seule dans la maison. Retrouvée morte par la grand-mère, Maria a été arrêtée et fait l’objet d’une enquête pour meurtre d’un enfant avec extrême cruauté. Voici les détails de l’histoire !

Un drame qui aurait pu être évité

Irina Plenkina, âgée de 47 ans s’est rendue dans la ville russe de Kirov à l’occasion du troisième anniversaire de sa petite-fille. Elle est venue offrir un cadeau d’anniversaire à cette dernière. C’est là qu’elle l’a retrouvé morte dans l’appartement. Irina a rapidement contacté la police et l’ambulance, mais la jeune fille avait déjà perdu la vie.

La grand-mère dévastée a déclaré qu’elle était souvent en contact avec Maria qui lui assurait que tout allait bien. Mais la vérité est que la mère avait enfermé sa fille Kristina, seule sans nourriture ni eau, pour aller passer des vacances avec ses amis pendant une semaine.

Cette mère est partie faire la fête une semaine avec ses amis pendant que sa fille de 3 ans était seule à la maison

Maria a été arrêtée et fait l’objet d’une enquête pour meurtre. Dans une photo prise de la maman derrière les barreaux, on voit qu’elle est calme et détendue, elle a déclaré :

« Oui, je suis partie et j’ai laissé l’enfant sans eau ni nourriture. »

Cette mère est partie faire la fête une semaine avec ses amis pendant que sa fille de 3 ans était seule à la maison

La grand-mère, Irina, a déclaré qu’elle aurait pu prendre la petite fille si elle avait senti des problèmes et que Maria n’a pas cessé de lui mentir sur toute la ligne.

Cette histoire montre que beaucoup de gens ne sont malheureusement pas préparés à la tâche d’élever des enfants. Voici les principales raisons pour lesquelles certains parents n’arrivent pas à aimer leurs enfants :

  • De nombreux parents ont une estime personnelle négative qu’ils transmettent involontairement à leurs enfants. S’ils ne peuvent pas s’aimer eux-mêmes, ou s’ils ont développé une conception négative d’eux et de leur corps, ils ne peuvent pas transmettre de l’amour et de la tendresse à leurs enfants. Cette honte et cette négativité sont souvent étendues à leur progéniture.
  • Les parents immatures considèrent leurs enfants comme une charge non désirée. Ils trouvent qu’il est trop contraignant d’assumer la responsabilité et les soins dont le bébé et l’enfant en développement ont besoin et peuvent même en venir à en vouloir à leur progéniture.
  • Beaucoup de gens trouvent qu’il est difficile d’accepter l’amour, en particulier les expressions d’amour simple et direct des enfants. Si les parents ont été blessés au cours de leurs années de développement, ils auront du mal à accepter l’amour et l’intimité de leurs enfants. Face à la souffrance émotionnelle qu’elle leur cause, les parents s’éloignent inconsciemment de leur enfant.
  • Les parents sont traumatisés. Si tel est le cas, ils auront tendance à ne pas être à l’écoute de leurs enfants, en particulier lorsque leurs enfants s’approchent des périodes de vie traumatisantes pour le parent. Ils peuvent réagir en rejetant ou en surcompensant alors qu’aucune de ces deux réactions n’est appropriée ou constructive pour l’enfant.

Évidemment, ces raisons n’excusent en rien les manquements et les actes affreux de certains parents. Toutefois, elles mettent l’accent sur la nécessité d’un suivi psychologique et d’une aide solide auprès des parents et de leurs enfants. Afin d’éviter et de prévenir la maltraitance infantile, un parent, s’il ressent des émotions négatives extrême envers ses enfants, doit absolument et immédiatement demander de l’aide à des personnes de confiance et/ou des professionnels de la santé.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close