Cette jeune femme de 32 ans décède après avoir envoyé un message sur Facebook

Cet accident prouve que le téléphone au volant est mortel. Découvrez l’histoire de cette femme de 32 ans qui est morte dans un terrible accident de voiture après avoir publié un statut sur Facebook. C’est la police qui s’est rendue compte de ce geste fatal en enquêtant sur son décès.

Relayé par nos confrères du site britannique Daily Mail, ce drame a été causé par un smartphone. Et pour cause, si cette femme n’avait pas été distraite en publiant un statut sur Facebook, elle n’aurait pas dévié sur la route. 

 « Cette chanson joyeuse me rend heureuse » 

courtney
Courtney Sanford est décédée d’un accident de voiture alors qu’elle faisait un commentaire sur sa chanson préférée. Source : DailyMail

Courtney Sanford, une femme de 32 ans est décédée dans un accident de voiture mortel. Ce dernier a eu lieu sur une route très fréquentée. Elle a heurté un camion de recyclage et est morte sur le coup. Après avoir inspecté la voiture, la police s’est rendue compte qu’elle avait partagé des photos sur Facebook quelques minutes avant le drame. « Cette chanson joyeuse me rend heureuse », a publié Courtney sur le réseau social avant son décès. Selon les autorités, le message a été envoyé à 8h33 tandis que le premier appel aux urgences a eu lieu à 8h34. Une preuve que l’usage de son smartphone a causé cette collision tragique. « En quelques secondes, une vie s’est abrégée pour que la femme puisse informer ses amis qu’elle était heureuse », déclare un porte-parole de la police. Cet automobiliste a causé la mort d’une mère de famille en utilisant son smartphone en voiture. Une preuve que cette utilisation peut même mettre en danger des personnes innocentes. 

courtney1
Cette publication a valu à cette jeune femme de 32 ans de mourir dans un accident de voiture. Source : Facebook

La voiture de la jeune femme a pris feu

Les images de l’accident montrent à quel point ces quelques secondes de distraction ont pu être dramatiques. La voiture de Courtney Sanford a dévié et est tombée dans un fossé non loin du camion de recyclage qu’elle a percuté. Cette dernière s’est enflammée et le camion a heurté un arbre. Pourtant, la jeune femme ne roulait pas à une grande vitesse. Et pour cause, selon la police, son véhicule était à 72 km/h et une consommation d’alcool ou de drogues n’a pas été relevée. Le chauffeur du camion était quant à lui sain et sauf. Autre élément trouvé par les forces de l’ordre : une série de selfies alors que la conductrice était à bord de son véhicule. Au-delà du risque d’accident que peut causer le smartphone, celui-ci n’est pas sans risques pour la santé. Il est important de savoir s’en prémunir.

accident2
La voiture de la jeune femme a pris feu et est tombée dans un fossé après l’accident. Source : Facebook

La ceinture n’était pas correctement attachée

Le porte-parole de la police a témoigné que cet accident est un tragique rappel que tout le monde doit faire attention au volant. Les enquêteurs ont également indiqué que même si la femme portait une ceinture de sécurité, cette dernière n’était pas correctement bouclée. Pour autant, rien n’indique que ce facteur ait pu causer la mort de la jeune femme qui a été distraite par l’usage de son smartphone.L’usage du téléphone peut être addictifSans pour autant causer la mort comme dans le cas de Courtney, l’usage du smartphone et par extension des réseaux sociaux est une addiction. Cités par nos confrères du Huffington Post,

Plusieurs experts indiquent le caractère compulsif de ce téléphone intelligent. Stéphanie Bertholon, psychologue et cofondatrice du Centre de traitement du stress et de l’anxiété analyse : « On parle de dépendance ou d’addiction quand il y’a une perte de contrôle sur l’objet. On n’arrive plus à être maître du jeu. On y passe plus de temps qu’il ne le faudrait ». Une habitude qui crée un besoin de consulter cet objet pour plusieurs raisons, telles que les réseaux sociaux ou les jeux. C’est ce qu’explique Michael Stora, psychologue qui parle d’une véritable obsession à l’égard de cet outil indispensable dans nos vies. Il explique que cette dernière est justifiée par un comportement compulsif à l’égard des médias sociaux où les utilisateurs vérifient de manière quasi-obsessionnelle leurs commentaires, leurs demandes d’ajout ou leurs likes. Si cette addiction ne met pas physiquement en danger, l’utilisation du smartphone dans la rue ou au volant peut mettre votre vie et celle des autres en péril. Cet objet connecté peut également compromettre la relation parent-enfant. Cette fillette était tellement agacée par l’addiction de son papa qu’elle a jeté son téléphone par-dessus bord.

Lire aussi Elle ignorait pourquoi son mari refusait d’avoir des rapports sexuels jusqu’à ce qu’elle lise ses discussions sur Facebook

Contenus sponsorisés