Un homme qui voulait quitter sa femme

Le divorce est une étape difficile à vivre pour les partenaires mais aussi pour les enfants. Ces derniers sont souvent impactés par les choix de leurs parents et n’arrivent pas toujours à gérer et à s’adapter à ce changement de situation. Pour éviter que son fils ne soit affecté par son divorce, cette femme a fait quelque chose d’extraordinaire.

À chacun sa façon de gérer le divorce. Certains couples le vivent bien et finissent en bons termes, tandis que d’autres se détestent toute leur vie. Mais quand le couple a des enfants, la situation est plus délicate. Ces derniers ne restent pas de marbre face aux changements qu’ils connaissent. Voilà une histoire très émouvante d’une maman qui a tenu à ce que son fils ne soit pas impacté par le divorce de ses parents. L’historie est racontée par son mari.

Je te porterai jusqu’à ce que la mort nous sépare :

« Un jour, je suis rentré à la maison, j’ai servi à ma femme le diner, puis j’ai pris sa main et lui ai annoncé que je voulais divorcer. Elle ne semblait pas du tout énervée ou contrariée et m’a demandé calmement la raison de ma décision. Ma réponse était évasive, chose qu’elle n’a pas aimé. Nous n’avons pas parlé cette nuit. Je l’entendais pleurer et savais qu’elle cherchait la raison de l’échec de notre mariage, mais je ne pouvais pas le lui dire. Je ne l’aimais plus, c’est Jane qui a conquis mon cœur. J’avais vraiment pitié d’elle.

Je lui ai montré les papiers du divorce. Je lui ai laissé la maison, la voiture ainsi que 30 % des actions de ma société. Elle était vraiment en colère et a déchiré les papiers devant moi. Je me sentais mal pour elle et pour toutes les années et l’énergie qu’elle a investie dans notre mariage, mais je ne pouvais pas retirer ce que j’avais dit.

Après cet incident, elle n’a pas pu se retenir et a commencé à pleurer devant moi. C’était la réaction que j’attendais, et d’un coup, le divorce paraissait plus réel.
Quand je suis rentré à la maison un peu tard le jour suivant, elle était assise sur la table entrain d’écrire. Je suis monté directement dans la chambre pour dormir.

Le lendemain,  elle m’a présenté ses termes et conditions du divorce. Elle ne voulait rien de moi en réalité, mais m’a demandé de vivre avec elle pendant un mois comme si de rien n’était, sous prétexte que notre enfant avait des examens et que ce serait difficile pour lui de savoir que ses parents allaient divorcer.

Elle m’a aussi demandé de me rappeler du jour de notre mariage et de la façon dont je l’ai porté pour passer le seuil de la porte de notre maison. Pendant un mois, je devais la porter chaque matin pour sortir de la chambre à coucher. Je pensais que son idée était un peu déplacée, mais je n’ai pas refusé parce que je voulais que notre divorce se fasse dans de bonnes conditions.

Durant la première journée, on était tous les deux un peu maladroits. Quand notre fils m’a vu porter sa mère, il était tout content, mais sa réaction m’a fait de la peine. J’ai porté ma femme de la chambre à coucher jusqu’à la porte d’entrée de la maison et au moment de la poser elle m’a dit d’une voix douce : « ne dis rien à notre fils à propos du divorce ».

Le deuxième jour, on s’est un peu amélioré, elle a posé sa tête sur mon torse. J’ai senti son odeur et c’est là que je me suis rendu compte que ça faisait longtemps que je n’avais pas regardé ma femme. Elle avait des ridules sur son visage et avait quelques cheveux gris.

Quand je l’ai porté le troisième jour, j’ai eu un flash d’intimité. Cette femme m’a donné 10 ans de sa vie ! Plus on avançait et plus ça devenait facile de la porter chaque jour, mais j’ai remarqué qu’elle perdait du poids.

Je me sentais un peu coupable et pensait qu’à ce stade, elle me détestait certainement. Un matin, mon fils est venu me sortir de mes rêveries pour me rappeler que c’était le moment de porter sa mère. C’est ce que j’ai fait. Au moment de la soulever, elle a mis ses bras autour de mon cou, comme le jour de notre mariage.

Pendant le dernier jour, je ne pouvais plus refouler ce sentiment que j’avais depuis quelques jours. Je savais ce que je devais faire. J’ai couru chez Jane et lui ai dit que ne je voulais pas quitter ma femme.

En rentrant à la maison, je suis passé acheter des fleurs avec un petit mot « je te porterai chaque jour, jusqu’à ce que la mort nous sépare ».  Bouquet à la main et sourire sur le visage, je suis rentré à la maison, mais ma femme n’était plus là. Elle est décédée pendant son sommeil, alors que je n’étais pas là.

J’ai su par la suite qu’elle avait un cancer, quelque chose que je n’ai pas remarqué puisque j’étais très occupé avec Jane. Je suis certain qu’elle savait qu’elle allait mourir et voulait que je garde une bonne relation avec mon fils. Pour lui, j’étais le mari le plus romantique. »

L’histoire de ce couple est très touchante et montre à quel point les parents sont prêts à tout pour leurs enfants. C’est aussi un rappel que souvent on ne se rend compte des choses que nous avons que quand il est trop tard !

Lire aussi Cette femme affirme qu’elle laisse son mari « avoir des relations sexuelles » avec sa propre mère

Contenus sponsorisés