x

Ce couple marié depuis plusieurs années « ne savait pas qu’il fallait faire l’amour pour avoir des enfants »

Opinion

Une infirmière avec 40 ans d’expérience derrière elle raconte une anecdote de sa carrière. Découvrez l’histoire de ce couple marié qui ne savait pas du tout qu’il fallait faire l’amour pour avoir des enfants. La professionnelle a dû les accompagner dans ce projet.

Relayé par Metro, le parcours de ce couple pour concevoir est hors du commun. Et pour cause, ils ne savaient pas du tout comment s’y prendre. Une infirmière et sage-femme en témoigne dans son ouvrage et en parle comme l’un des moments les plus mémorables de sa vie.

« Ils pensaient vraiment que les bébés arrivaient simplement parce qu’ils étaient mariés »

Dans ses mémoires, Rachael, une ancienne infirmière et sage-femme raconte une anecdote qui sort de l’ordinaire et qui fait partie des plus inoubliables de sa carrière. Elle a fait la rencontre d’un couple qui attendait un enfant alors qu’il était marié depuis des années. Jusque-là, rien de choquant mais c’était sans compter qu’il ne savait pas que pour donner la vie, il fallait avoir des relations sexuelles ! Pour le médecin généraliste qui s’est occupé de ces patients, il fallait que l’infirmière puisse s’assurer de leur apprendre. « Ils pensaient vraiment que les bébés arrivaient simplement parce qu’ils étaient mariés » s’amuse-t-elle. 

L’infirmière et sage-femme a visité une maison close

Son expérience avec le couple candide n’a pas été la seule à pimenter sa carrière. Cela a également été le cas lorsque pour s’assurer de la bonne santé d’un bébé de 18 mois, elle a dû se rendre à une maison close. « Elle était occupée par un lit double et un couple en plein rapport sexuel » se souvient la professionnelle de la santé. Elle raconte que l’enfant qu’elle a examiné jouait avec un magazine pour adultes pendant l’auscultation. « Il semblait être aimé et heureux » raconte la femme à la retraite. Et ces aventures ne s’arrêtent pas là car Rachael a assisté à bien plus macabre. 

Rachael Hearson – Source : Metro

« Sa petite amie ne se rendait pas compte »

En plus d’avoir aidé un couple à concevoir et à rendre visite à un bébé dans une maison close, l’infirmière a été témoin de scènes plus choquantes. Elle raconte que, lors d’un cours sur la délinquance sexuelle, elle a vu un homme se masturber devant sa petite amie. Rachael était en train de parler à cette dernière et a repéré que son conjoint faisait bouger rythmiquement sa main dans son pantalon. « Sa petite amie ne se rendait pas compte » se souvient celle qui a plus de quarante années de carrière dans la santé. Être infirmière pourrait bien être une profession avantageuse. Et pour cause, les hommes qui épousent les femmes de cette profession seraient plus heureux.

Quel est l’intérêt de recevoir une éducation sexuelle ?

Au-delà d’apprendre, comme ce couple, à avoir un enfant, il existe plusieurs enjeux à avoir des connaissances concernant la sexualité. Interrogée par Psychologies, Chantal Picod, formatrice en sexologie indique qu’en France 94% des collèges ont instauré au moins un programme d’éducation sexuelle par an. Dès la troisième en France, les collégiens présentent des exposés sur des sujets variés tels que la stérilité, le sida ou encore la procréation médicalement assistée (PMA). Avant cette classe, les instituteurs choisissent ou non d’évoquer le sujet de la sexualité en complément au programme imposé. Celle qui est affiliée au ministère de l’Education explique que chaque enseignant est libre d’aborder les sujets autour de ce thème. « Certains trouvent opportun de parler du clitoris, des petites lèvres, d’orgasme, même si cela ne figure pas dans les manuels scolaires. D’autres se conforment à ces manuels qui n’ont pas changé leurs schémas depuis les années 1980, et au discours qui va avec » souligne-t-elle. Une professeure d’éducation sexuelle atteste d’ailleurs que l’on peut avoir des relations sexuelles satisfaisantes sans orgasme.

Contenus sponsorisés
Loading...