Ce boulanger offre chaque soir le pain invendu aux personnes dans le besoin

L’on entend souvent dire que si chaque être humain faisait preuve d’empathie et de générosité envers son prochain, le monde serait dénué de problèmes. Bien que la véracité de cette affirmation ne puisse être vérifiée, il est indéniable qu’un regard compatissant et un cœur généreux pourront parfois sauver des vies. C’est le cas de ce boulanger italien au grand cœur qui s’attèle chaque soir à fournir du pain et des aliments de première nécessité aux personnes dans le besoin. Cette histoire nous est relayée par nos confrères italiens de La Repubblica.

L’histoire se passe dans la rue Fra ‘Girratana, à Caltanissetta, une petite ville en Sicile, où un boulanger de 45 ans, originaire de Ribera, s’est donné pour mission de venir en aide aux nécessiteux en leur donnant son pain invendu chaque soir, et en leur fournissant des produits alimentaires de première nécessité. Il va sans dire que la grande générosité de ce boulanger a sauvé plus d’une âme de la famine et que son grand cœur en a ému plus d’un.

Comment tout a commencé 

Installé à Nisseno avec sa famille depuis 16 ans, Fedele Termine menait une vie normale de boulanger, dirigeant la boulangerie « Il Pane », et considérait celle-ci comme étant un simple business jusqu’à ce qu’une maman sollicite son aide pour nourrir sa fille malade : 

« Il y a un mois, la maman d’une petite fille malade m’a demandé de lui apporter le pain qui reste au magasin en fin de journée car elle n’avait pas les moyens de nourrir son enfant. J’ai accouru à son aide, et j’ai depuis commencé à le faire tous les jours. C’est devenu ma mission. », a-t-il déclaré.

Le rituel quotidien de fermeture de Fedele Termine  

Chaque soir, avant de rentrer chez lui, ce boulanger place plusieurs sachets sur le banc devant sa boulangerie. Dans ces sachets, l’on retrouve du lait, de l’eau, de l’huile, du sel, des fruits et tout le pain qui n’a pas été vendu pendant la journée. Ils sont destinés à toute personne nécessiteuse incapable de subvenir à ses propres besoins ou ceux de sa famille. Fedele Termine fit du banc qui se trouve devant sa boulangerie une sorte de centre de collecte de nourriture pour les personnes et familles dans le besoin ainsi que pour les migrants pauvres du pays à la recherche d’un repas. Parfois, il arrive même qu’il se charge lui-même de livrer la nourriture collectée aux domiciles des personnes dans le besoin : 

« Il ne manque jamais de nourriture sur mon banc. Parfois, j’apporte moi-même la nourriture que j’ai collectée à la maison de ceux qui en ont besoin ».

Source – La Repubblica

Comment le geste de Fedele Termine a inspiré les gens à se montrer généreux

« Il Pane », la boulangerie de Fedele, est devenue un symbole d’espoir et de solidarité pour de nombreuses personnes. En effet, la générosité du boulanger a inspiré plusieurs personnes, dont de nombreux jeunes qui se consacrent désormais au travail social. Par ailleurs, Fedele a également créé avec l’aide de 5 amis, un groupe d’aide nommé « Ragazzi della notte » (les garçons de la nuit) visant à sensibiliser les jeunes aux dangers de la consommation d’alcool et de drogues.

Une petite contribution, mais un grand impact 

Le dévouement de Fedele a réellement changé la vie de nombreux citoyens pauvres de Caltanissetta qui peinaient à nourrir leurs familles. Davantage, son grand cœur a sensibilisé les gens à l’importance de la solidarité et inspiré plusieurs personnes à s’investir dans le travail social.

« Il y a beaucoup de gens dans le besoin. Notre contribution est petite mais importante. Cela serait bien si beaucoup faisaient pareil. L’amour des autres est gratuit et paie toujours. », a-t-il dit. 

Et Fedele a bien raison, si l’on œuvrait tous à fournir de la nourriture aux nécessiteux, la famine dans le monde pourrait être facilement éradiquée et chaque homme, femme et enfant dans le monde pourrait manger à sa faim

Être généreux peut beaucoup vous apporter

– Faire un don vous rend joyeux et fier selon une étude. En effet, qu’y a-t-il de mieux que la satisfaction d’avoir aidé son prochain et contribué à l’amélioration des conditions de vie d’une personne ?

– Étant donné que les dons nous rendent heureux, ils permettent également de prévenir et combattre la dépression et d’améliorer la santé de manière générale.

– Faire un don permet de sociabiliser à la fois avec les personnes dans le besoin et découvrir leurs histoires, mais aussi de vous lier à des personnes partageant les mêmes valeurs que vous dans le milieu associatif.

– Faire un don pourrait vous permettre de trouver le sommeil plus facilement car cela octroie un but à votre vie et vous permet de mener une vie vertueuse et paisible. 

Lire aussi À 19 ans seulement, un jeune homme rachète la boulangerie de son village et embauche ses parents

Contenus sponsorisés