Ce qui arrive à votre corps lorsque vous commencez à pardonner

Ce qui arrive à votre corps lorsque vous commencez à pardonner


Il vous arrive d’être tellement en colère contre quelqu’un qu’envisager le pardon relève de l’imaginaire, surtout si la personne vous a fait du mal. Malheureusement, à chacune de vos ripostes, votre rancœur s’intensifiera et cela vous mettra dans un état pire. Vous resterez négatif. Comment se libérer ?

Le pardon est le fait d’abandonner toute idée de vengeance ou sentiment de rancœur. Le pardon inclut la compassion, la générosité, l’affection et même l’amour envers ceux qui vous ont fait du mal.

Bien sûr, pardonner est plus facile à dire qu’à faire. Selon les cliniciens, vous avez besoin de plus de temps si vos traumatismes sont nombreux et que vos blessures sont profondes. Toutefois, pardonner est tout à fait faisable et est surtout une nécessité. Des études sur le pardon et ses effets positifs sur la santé n’ont commencé à être menées que depuis une quinzaine d’années. Les résultats sont foisonnants. Alors, pourquoi faut-il pardonner ?

Pardonner améliore votre qualité de vie

Le Dr Steven Standiford a prouvé qu’entretenir des sentiments négatifs comme la colère ou la frustration mène souvent les patients à un état d’anxiété chronique. De nombreuses études ont aussi démontré que nourrir des sentiments négatifs affecte probablement la santé. La négativité augmente les risques de contracter un cancer car elle entraîne dépression et stress chronique. Les deux influencent la production excessive d’adrénaline et de cortisol. Quand le taux de ces deux hormones est élevé, la capacité du corps à produire des cellules « tueuses de mauvaises cellules » est réduite et cela est dangereux car elles sont votre meilleure protection contre le cancer. Pour rester en bonne santé, il faut donc positiver.

Pardonner vous fait mieux vous sentir dans votre peau

Si vous repensez à vos anciennes blessures, maltraitances et offenses, vous ne vous sentirez pas bien. Aussitôt que vous avez de telles pensées, plusieurs réactions physiologiques et émotionnelles ont automatiquement lieu, comme l’augmentation de votre pression sanguine, vos muscles sont plus contractés, des parties de votre corps, comme les chevilles, enflent, etc.

Des études récentes ont démontré que les personnes qui pardonnent et compatissent régulièrement aux malheurs des autres ressentent moins de stress. Environ 1 500 sujets américains se disant cléments ressentent moins de nervosité, de tristesse, de désarroi, et sont plus heureux dans leurs vies.

On recommande également le pardon aux personnes qui ont été grandement abusées émotionnellement. On a ainsi divisé un groupe de femmes en deux pour une expérience. On a enseigné à celles du premier groupe à développer leurs compétences interpersonnelles, valider leur colère et s’affirmer en étant sûres d’elles.

On a appris au second groupe le pardon. Ce dernier a montré d’excellents résultats quand à la gestion de leur vie, une augmentation de l’estime de soi et une chute des niveaux de dépression, d’anxiété et des symptômes du syndrome post-traumatique. De plus, elles manifestaient toujours ces bienfaits plusieurs mois après l’étude.

Pardonner améliore votre immunité

Une étude encadrée a analysé les pensées, sentiments et comportements de 78 patients se faisant traiter pour le VIH, à l’égard du pardon. Étonnamment, le pourcentage de cellules anti-cancérigènes était plus élevé chez les participants qui pardonnaient réellement. L’étude dévoile aussi que pardonner protège le cœur et améliore donc son activité ainsi que la pression sanguine. Par contre, la colère nuit au cœur et à ses muscles.

Pardonner améliore vos cycles de sommeil

Les études démontrent également que le pardon influence la qualité de votre sommeil. Si vous êtes aigri, hostile ou énervé, vous dormirez souvent mal. Le pardon inclut la relaxation et le soulagement du stress.

Quelques conseils pour être plus zen

  • Pour être plus détendu, buvez 3 tasses de tisane de camomille par jour car cette plante contient des molécules qui relaxent le corps et soulagent le cerveau.
  • Consommez des aliments riches en oméga-3 (saumon, noix…) car les acides gras chassent l’anxiété. Intégrez l’acide aminé L-lysine (poissons, haricots, etc.) à votre alimentation car il aide à la synthétisation de neurotransmetteurs.
  • Déposez un peu de lavande sur votre oreiller ou mettez-en dans votre bain car elle diminue la pression et donc le stress. 
  • Allez au soleil car cela augmente vos stocks de vitamine D, ce qui réduit les symptômes de dépression et d’anxiété.
  • Évitez la caféine car elle vous donne de l’énergie mais vous rend plus anxieux et tendu.
  • Faites du sport pour stimuler l’estime que vous avez de vous-même mais aussi pour la fabrication de fluides corporels comme l’endorphine qui réduit le stress.

Et surtout… pardonnez pour être moins stressé !