Après qu’il arrive toujours en retard, une école punit un petit garçon

Si l’on s’attend habituellement à ce que les élèves se présentent à l’heure à l’école, il arrive que des circonstances échappant à leur contrôle entraînent des retards. Une situation qui aurait mené à une punition révoltante pour un jeune garçon de 6 ans. Son histoire relayée par ABC News a entraîné l’indignation de nombreux parents.

Hunter Cmelo s’est présenté en retard à l’école à de nombreuses reprises. Au vu du règlement intérieur de son établissement, il a fini par être puni. Mais la méthode choisie pour le réprimander a fortement déplu à ses parents. D’autant plus qu’il n’en était pas responsable. 

hunter
Hunter entouré par sa famille – Source : Boredom Therapy

Hunter était en pleurs 

Citée par ABC News, Nicole Garloff, la maman du jeune garçon explique que le règlement de l’établissement est clair : “Pour 3 retards, vous avez une heure de colle. Chaque retard qui suit entraîne la même punition”. Seulement, elle ne savait pas en quoi consistait réellement “l’heure de colle”, jusqu’à ce qu’elle le découvre en se rendant sur place. En effet, un jour où Hunter était à nouveau en retard, son état a inquiété sa maman.

hunter1
Hunter et sa maman – Source : Boredom Therapy

Une punition similaire à du harcèlement

En voyant les larmes de son fils, Nicole s’est interrogée sur la raison d’une inquiétude aussi importante. Elle s’est donc rendue à l’école à l’heure du déjeuner pour le rassurer. C’est là qu’elle a découvert le principe de sa punition : s’asseoir seul à la cafétéria à l’heure du déjeuner avec un gros intercalaire en carton qui lui cache le visage. “Il était simplement assis là-bas avec une sorte de carton devant lui…et deux ou trois livres”, explique-t-elle. Un constat horrifiant pour la maman qui s’estime responsable de cette situation. 

hunter2
Hunter Cmelo pendant sa punition – Source : Dailymail

Elle le prend en photo

Choquée par la scène à son arrivée, Nicole a décidé d’immortaliser ce moment pour conserver des preuves. “J’étais vraiment en colère. Je suis partie et j’ai pris mon iPad pour le prendre en photo. Il n’était pas si en retard pour mériter ça”. Elle explique que généralement, le règlement de l’école consiste à demander aux élèves de rattraper leur retard en effectuant le travail manqué pendant leur absence, mais comme son fils n’était en retard que de quelques minutes, il n’avait aucun devoir à compenser. On lui aurait donc demandé de lire un livre. 

hunter2
Hunter assis seul pendant la pause – Source : Dailymail

Par la suite, la maman a décidé de publier la photo sur Facebook et l’image de son fils assis seul pendant le déjeuner a évidemment, suscité l’intérêt de nombreux internautes ainsi que celui des médias. Pourtant, les retards du jeune Hunter n’avaient aucun lien avec un désir d’absentéisme ou un manque de discipline. 

panne
Des pannes de voiture récurrentes – Source : Boredom Therapy

Des problèmes de santé et des pannes de voiture

En réalité, la situation du garçon de 6 ans était bien plus complexe que ce que l’école pouvait imaginer. Cités par Oklahoma News, ses parents ont expliqué que leurs circonstances étaient essentiellement liées à des problèmes de pannes récurrents qu’ils ne pouvaient payer et aux troubles de santé de sa maman. En effet, Nicole souffre d’ostéoporose, une maladie qui affaiblit la solidité des os. “Cela entraîne une forte douleur et c’est particulièrement difficile le matin pour se lever”, a-t-elle expliqué. Mark Cmelo, son mari, quitte quant à lui la maison à 6 heures du matin pour se rendre au travail et ne peut donc pas se charger de conduire son fils à l’école. “Être en retard est un problème et je comprends que ce soit perturbant”, admet Nicole, “mais il n’est jamais en retard de plus d’une ou deux minutes”, a-t-elle poursuivi. Finalement, l’école a accepté de changer son règlement avec des classes spécifiques destinées aux heures de colle, indique le Dailymail.

voiture offerte
La voiture offerte à ses parents – Source : Boredom Therapy

La communauté a fait don d’une nouvelle voiture aux parents

Après avoir été mis au courant de cette histoire via les réseaux sociaux, Bill Meyer, animateur radio aux Etats-Unis a décidé de venir en aide à cette famille. “J’ai vu que le règlement de l’école était injuste, mais j’ai vu aussi que l’origine du problème, c’était la panne de voiture”. Il a donc contacté la propriétaire d’un garage automobile pour lui demander si elle accepterait de réparer la voiture des Cmelo. Mais il s’est avéré que le coût des réparations était supérieur au prix du véhicule. 
C’est ainsi que d’autres établissements se sont également mobilisés et ce, afin d’offrir une nouvelle voiture aux parents. Et cet acte de gentillesse et de bienveillance se serait déroulé en secret puisque Nicole et son mari n’ont découvert la bonne surprise qu’en se rendant au garage. “On pensait qu’on allait nous dire qu’il était impossible de réparer notre voiture”, raconte Nicole, touchée par ce geste. Finalement, la générosité de leur communauté leur permettra de repartir avec un véhicule neuf, en plus de bons d’achats pour y mettre de l’essence et de cartes cadeaux pour des restaurants de la ville. 

famille 6
La famille Cmelo dans son nouveau véhicule – Source : Boredom Therapy

“Aider les autres, c’est s’aider soi-même”

Cette maxime populaire prend tout son sens lorsqu’on voit l’impact de la bienveillance et du partage. En aidant ceux qui nous entourent, nous contribuons en réalité à notre propre bonheur. Un constat qui a d’ailleurs été mis en avant par des neurobiologistes qui démontrent dans une étude que le lien entre le bien-être et la générosité pourrait s’observer dans notre cerveau. 

Par ailleurs, donner à autrui permet de développer un sentiment d’appartenance et de communauté qui renforcent notre lien social, mais pas que. En donnant un sens à sa vie, l’Homme parvient également à trouver un équilibre essentiel à son bien-être. Docteur de l’École des hautes études en sciences sociales, le philosophe Frédéric Lenoir souligne que “Le partage avec autrui est le premier critère du bonheur“. Une raison suffisante pour développer cette qualité et veiller à faire preuve de bienveillance au quotidien. 

Lire aussi Cette maman horrifiée trouve son fils de 11 ans mort dans son lit alors qu’elle essayait de le réveiller pour l’école

Contenus sponsorisés