x

« Adieu petit ange » Un petit bébé de 1 an décède du nouveau coronavirus alors qu’elle apprenait à dire ses premiers mots et à marcher : voici les symptômes qu’elle a eu

C’est une véritable tragédie. Un bébé d’un an est décédée du coronavirus alors qu’elle apprenait à dire les premiers mots et à marcher. La maman est dévastée par cette perte douloureuse causée par cette terrible maladie. Ce témoignage navrant nous est relayé par nos confrères du Washington Post.

A un an seulement, un bébé a encore été emporté par la maladie apparue à Wuhan. La maman livre un témoignage bouleversant sur cette épreuve tragique qui a brisé son cœur. Les séquelles de cette enfant étaient telles qu’elle était affligée par la douleur de ses symptômes sévères.

metro.co.uk

Un décès tragique

Cette fillette faisait le bonheur de sa maman car elle commençait à prononcer ses premiers mots et à marcher. Malheureusement, elle a rendu son dernier souffle à cause du coronavirus. « Mon cœur est détruit » désespère Ana de Sousa, une jeune mère de 20 ans.  Cette petite brésilienne de 12 mois est morte à Rio de Janeiro il y a deux mois. Elle venait de guérir d’une méningite lorsqu’elle a été conduite à l’hôpital municipal en raison de troubles gastro-intestinaux et de difficultés respiratoires. Le bébé souffrait d’une fatigue extrême et a été conduite en soins intensifs quatre jours plus tard. Le Covid-19 aura tragiquement eu raison de sa fille et a laissé une femme dévastée par le deuil.

metro.co.uk

Une pneumonie bilatérale

Suite à cette contamination fatale, les médecins ont diagnostiqué au bébé une pneumonie bilatérale, une infection respiratoire aigüe des deux poumons. La petite Vitoria a accumulé du liquide dans son cerveau et a souffert d’un gonflement du foie et de la rate. « Son frère ne cesse de me demander où est sa sœur » pleure la maman. Seuls sa mère et son beau-père ont été autorisés à lui dire au revoir dans des funérailles bouleversantes. Des mesures strictes imposées pour éviter davantage de contamination.

« Dieu la voulait près de lui »

Cette cérémonie était déchirante pour les parents du bébé. A l’enterrement, le prêtre a prononcé un sermon bouleversant. « C’est un petit ange parce que sa vie s’est achevée avant qu’elle ne puisse pécher » s’est ému l’homme religieux. Accablée par le chagrin, sa mère était en larmes. « Je n’ai pas l’habitude d’être sans elle. Elle me manque beaucoup » a-t-elle confié. Quand elle raconte comment elle a annoncé cette terrible nouvelle à son fils, elle explique qu’elle dit à son enfant que « Dieu la voulait auprès de lui ».

metro.co.uk

Un hommage national aux victimes

A l’instar de la petite Vitoria, les morts tragiques liées au Covid-19 ont ébranlé tous les Brésiliens. Pour rendre hommage aux victimes, le pays a projeté des messages de compassion sur la célèbre statue du Christ Rédempteur, un monument incontournable de cette ville.

metro.co.uk

«Je demande de la force à Dieu et ce n’est pas facile » témoigne la maman éplorée par cette perte très douloureuse. Cette dernière a affirmé que sa fille a été contaminée à l’hôpital. Une déclaration que le Ministère de la Santé de Rio n’a pas confirmé parce qu’ « il n’est pas possible de vérifier cela car le Covid-19 se propageait dans tout le pays lorsqu’elle a été infectée ». Dans un communiqué, cet organisme politique a déclaré qu’elle a reçu des soins appropriés au sein de l’établissement hospitalier public.

La perte d’un enfant : une épreuve déchirante

Interrogé par nos confrères du magazine Psychologies, le psychiatre Christophe Fauré explique le processus de deuil très douloureux chez un parent qui a perdu son enfant. Pour le médecin, une telle épreuve change la vie de ce dernier et il devra disposer d’un soutien et d’un accompagnement réel pour surmonter cet évènement parfois dévastateur. « Au début, les parents ont besoin de maintenir un lien extérieur, de regarder des photos des heures durant ; de serrer dans leurs bras son doudou, son pull préféré ; de retourner là il a vécu : son école, ses lieux de vacances » précise-t-il. Il éclaire ce cheminement en analysant qu’un lien intérieur entre le parent et l’enfant se construit. « Un long parcours qui est extrêmement douloureux » affirme l’expert qui a échangé avec des parents en deuil.

Contenus sponsorisés
Loading...