43 symptômes de la fibromyalgie qu’il faut connaître si vous souffrez de douleurs

La fibromyalgie touche environ 2% de la population, avec une prévalence chez le sexe féminin. Selon la Société Française de Rhumatologie (SFR), elle se manifeste généralement vers l’âge de 30 ans et se caractérise entre autres par des troubles du sommeil, une fatigue inexpliquée et des douleurs chroniques qui peuvent durer des années. Étant encore mal comprise par la communauté médicale, cette condition est difficile à identifier car elle associe une pléthore de symptômes qui sont souvent caractéristiques d’autres maladies. Pour mieux identifier ce mal et en savoir plus sur ses manifestations, voici 43 symptômes de la fibromyalgie.

Si cette maladie n’entraîne pas forcément de graves complications, elle peut toutefois s’avérer très éprouvante pour la personne qui en souffre. Les professionnels de santé ont tendance à  l’associer à des facteurs génétiques, physiologiques et environnementaux qui agiraient de manière simultanée, mais les causes exactes de ce syndrome restent encore difficiles à identifier.

Quels sont ses symptômes ?

La fibromyalgie se caractérise essentiellement par une fatigue prononcée, des problèmes de sommeil et des douleurs des tendons et des muscles le long du rachis. Pour le Dr Arthur Wulvik, rhumatologue à Paris, les troubles du sommeil sont souvent récurrents, “sans pouvoir clairement déterminer s’ils sont une cause ou une conséquence de la maladie”. Mais ces symptômes sont loin d’être exclusifs à la fibromyalgie. C’est pour cette raison que lors du diagnostic, les médecins procèdent généralement en trois étapes pour l’identifier, notamment en effectuant des examens cliniques, en interrogeant le patient sur ses symptômes et en éliminant les pathologies qui pourraient présenter des symptômes identiques à cette condition.

En effet, les manifestations qui accompagnent la fibromyalgie sont extrêmement nombreuses. Et pour cause, l’association nationale Fibromyalgie SOS a publié près d’une centaine de symptômes sur son site. Parmi eux:

– L’apnée du sommeil
– Des acouphènes ou des sifflements dans l’oreille
– Perturbation de la circulation sanguine
– Troubles de concentration
L’anxiété
– Démangeaisons cutanées
– Migraines sévères
– Difficulté pour monter ou descendre des marches
– Spasmes musculaires
– Douleurs lancinantes et diffuses  (muscles, tendons, ligaments et peau)
– Rougeurs ou pâleur aux extrémités
– Sensations distordues (le simple fait d’effleurer la peau peut-être douloureux)
– Douleurs vaginales non associées à la menstruation
– Difficultés pour ouvrir ou fermer la mâchoire
– Confusion
– Frissons
– Douleurs faciales qui irradient l’orbite
– Hypersensibilité aux éléments environnants (lumière, chaleur, froid, bruit, odeurs etc.)
– Sautes d’humeur
– Difficultés à lever ou à baisser les bras
– Douleur thoracique unilatérale (généralement à gauche, sur la 5ème côte)
– Mouvements difficiles à contrôler, notamment le syndrome des jambes sans repos
– Libido réduite ou inexistante
– Troubles de la marche (sentiment d’être attiré sur le côté)
– Endométriose
– Difficultés à mastiquer
– Perte de force au niveau des mains
– Panique et crises d’angoisse
– Raideur dans les mouvements
– Sommeil insuffisant
– Difficulté à parler (extinction de voix)
– Sueurs importantes
– Troubles digestifs
– Difficultés à avaler (dysphasie)
– Vertiges
– Démangeaisons ou sensation de brûlure aux yeux
– Douleurs aux sinus sans lien avec une sinusite
Peau sèche, râpeuse ou écaillée
– Malaises et palpitations cardiaques
– Myoclonies nocturnes (lorsque les muscles de la jambe se contractent pendant la nuit)
– Sécheresse des muqueuses
– Maladresse récurrente
– Difficulté face à l’effort même pour les tâches les plus simples

Comment vivre avec la fibromyalgie ?

Selon la Société Française de Rhumatologie (SFR), la fibromyalgie est traitée à l’aide de médicaments, de méthodes non médicamenteuses et d’une prise en charge ciblée de la douleur. Cela implique des psychotropes et des antalgiques, une activité physique parfois accompagnée par l’hydrothérapie en eau chaude, des techniques de relaxation ainsi que des techniques cognitivo-comportementales.

Les personnes qui souffrent de cette condition doivent alors apprendre à adapter leurs journées à leurs capacités réelles afin d’améliorer leur quotidien. Le sport fait partie des activités recommandées pour atténuer les manifestations de la fibromyalgie, notamment en pratiquant des exercices et des mouvements dans une piscine chauffée. Privilégier les aliments anti-inflammatoires peut également s’avérer utile, de même que la réflexologie plantaire ou encore des cures de compléments alimentaires qui pourront être prescrites par un médecin. Le suivi de ce dernier est essentiel pour mieux appréhender la maladie.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close