Comment réparer un radiateur qui ne chauffe que par le haut ? L’astuce simple pour bien chauffer la maison

« Il y a un gros problème dans la salle de bains : le radiateur ne fonctionne qu’à moitié ! Simplement, le haut ! » Il n’est pas nécessaire de faire appel à un spécialiste ; ce problème est bien connu. Le chauffage central nécessite de l’entretien, peut-être avez-vous oublié de procéder à une opération simple mais importante. Voici comment s’y prendre pour relancer ce radiateur défaillant et entretenir au mieux, et sans aide extérieure, votre chauffage central.

Découvrez comment réparer un radiateur qui n’émet de la chaleur que par le haut.

Un radiateur dans tout un système

Le chauffage central est un système faisant circuler l’eau dans des tuyaux et des radiateurs installés, pour diffuser de la chaleur. Cette dernière est apportée par le liquide qui au préalable a été porté à température par une chaudière. Elle sert de brûleur, en réchauffant l’eau emprisonnée dans le système. Une pompe assure la circulation et maintient une certaine pression dans l’ensemble.

Lire aussi : Réduisez vos factures de chauffage de 25% avec une astuce simple : fini les factures trop chères

Le radiateur a besoin d’une opération simple

Votre radiateur ne diffuse de la chaleur que sur une partie de sa surface. On imagine tout d’abord, quelque chose de grave. Cependant, il suffit d’une ou plusieurs bulles d’air pour paralyser la circulation dans un radiant. Ce dysfonctionnement n’est pas rare, il est même prévu par les concepteurs. Une vanne se trouve en haut ou en bas du radiateur, selon les modèles. C’est elle qui va permettre de « purger » comme on a l’habitude de dire, c’est-à-dire, chasser l’air qui n’a rien à faire dans l’eau qui circule au sein du chauffage central.

Comment procéder pour réparer un radiateur qui ne chauffe qu’à moitié ?

1- Vous avez besoin d’un seul outil

La clé de purge se trouve parfois dans un boîtier près de la chaudière. Si vous ne la trouvez pas, inutile de s’inquiéter, puisque vous pouvez la trouver dans tous les magasins de bricolage. Son prix oscille entre 1,50 et 5 euros, pour celles qui proposent plusieurs tailles d’embout. Par ailleurs, certaines vannes peuvent être ouvertes à l’aide d’un tournevis, tout simplement.

une clé de purge et c’est fait !

une clé de purge et c’est fait ! – Source : spm

2- Munissez-vous d’un contenant

Veillez à ce qu’il ne soit pas trop haut. Souvent les vannes de purge se trouvent à la base du radiateur. Une boîte de peinture vide en métal ou en plastique fera l’affaire ou alors un verre voire un gobelet peut suffire.

3- Purgez

La clé de purge se présente comme une clé classique ou une clé servant à remonter les horloges. La tige est complétée par un embout que l’on introduit dans la partie à bout carré du radiateur. C’est une petite vanne sous pression.

4- Procédez avec précaution

Vous allez entendre un « pfffit », c’est l’air que vous vouliez purger qui s’échappe. Veillez cependant à rester attentif en gardant un œil sur votre radiateur.

5- Quand l’eau commence à passer…

Donner un tour de clé dans le sens inverse. L’opération est terminée.

Un tournevis et un verre pour recueillir l’eau

Un tournevis et un verre pour recueillir l’eau. -Source : spm

6- N’oubliez pas de remettre le bouchon protecteur

Généralement en plastique, il permet de protéger cet élément important de votre radiateur.

7- Ne vous arrêtez à votre radiateur

Parfois, on peut déplacer le problème et c’est un autre radiant qui commence à dysfonctionner. Pratiquez alors une purge sur l’ensemble des éléments du chauffage central.

Purger, même en hiver

La purge s’entend en général à l’automne avant de mettre le système en marche. Vous pouvez cependant procéder en hiver, non sans prendre quelques précautions. Néanmoins, il est recommandé de réaliser cette opération par un jour ensoleillé, en coupant la chaudière le matin avant de partir au travail. Après 6 heures, le système aura entièrement refroidi et vous pourrez pratiquer la purge. Faites toutes les vérifications et enclencher à nouveau le système à température basse, pour que la chaudière ne soit pas trop sollicitée et ne consomme pas trop de carburant.

Pensez à consulter les jauges de la chaudière

Il se peut qu’il y ait une fuite dans le système, un autre radiateur, un tuyau, ou encore un autre élément. Si vous l’avez identifié, c’est une bonne chose. Voyez dès lors, si vous pouvez effectuer la réparation ou consulter un spécialiste.

Par ailleurs, il se peut aussi qu’il faille ajouter de l’eau dans tout le système. Prenez de l’eau déminéralisée, celle du fer à repasser, pour éviter tout dépôt inutile dans le système.

Lire aussi : Radiateurs : attention à cette erreur courante qui augmente votre facture

Les radiateurs doivent être vérifiés régulièrement

Les radiateurs n’ont pas seulement besoin d’être purgés, ils doivent également être propres. Les amas de poussière gênent la diffusion de la chaleur. Votre chaudière va devoir effectuer plus de cycles car les radiateurs auront du mal à atteindre la température souhaitée. Un rappel important : les radiateurs ne sont pas conçus pour être couverts, surtout s’ils se trouvent sous les fenêtres. Vous allez empêcher la bonne diffusion de la chaleur et la fenêtre pourra être sujette à de la condensation.

Nul besoin d’être un spécialiste pour intervenir sur votre chauffage central au quotidien, surtout si vous savez purger et identifier les pannes. Par contre et en cas de grosses pannes ou de vérification annuelle, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste.

Lire aussi : L’astuce à 0,20 euros pour rendre la maison plus chaude et éviter les déperditions de chaleur

Contenus sponsorisés