11 signes que vous souffrez d’un dérèglement hormonal

Les hormones jouent un rôle important dans le fonctionnement de votre corps. Elles font partie du système endocrinien et sont des messagers chimiques qui contrôlent la plupart de vos fonctions corporelles essentielles. Cela va du nombre de fois où vous allez aux toilettes à la rapidité à laquelle vos cheveux poussent. Les dérèglements hormonaux sont souvent dus à vos menstruations, mais, parfois, une autre cause peut se cacher derrière ces troubles.

Et si vous souffriez d’une maladie thyroïdienne ?

1 – Vous allez beaucoup plus (ou moins) à la selle

Si vous remarquez que vous êtes soudainement constipé ou qu’au contraire vous allez trop souvent aux toilettes, vous pourriez souffrir soit d’hypothyroïdie soit d’hyperthyroïdie. Kathleen Figaro, endocrinologue à Bettenford dans l’Iowa, dit que ce changement soudain de vos habitudes intestinales doit vous interpeller car quand vos hormones thyroïdiennes sont perturbées, elles peuvent faire marcher vos organes plus rapidement ou plus lentement.

2 – Vos yeux ont l’air plus grands

Si on vous fait cette remarque sur vos yeux, vous souffrez probablement de la forme la plus connue d’hyperthyroïdie : la maladie de Basedow-Graves. Cette pathologie auto-immune est causée par la présence anormale de l’anticorps thyréostimulant qui stimule la glande thyroïde afin qu’elle produise d’importantes quantités d’hormones thyroïdiennes, de manière incontrôlée.

Elle se manifeste surtout par l’ophtalmopathie : une saillie anormale des yeux hors de leur orbite, ils sont rouges et larmoyants et les paupières sont enflées. Le mouvement des yeux est souvent anormal car les muscles oculaires sont gonflés et ne peuvent réaliser de mouvements précis, donc les patients voient double.

3 – Vos poils et cheveux ne poussent plus

Les hormones thyroïdiennes sont chargées de la pousse des cheveux, donc si vos poils tombent davantage, vous pourriez souffrir d’hypothyroïdie.

4 – Vous oubliez des choses

L’hypothyroïdie perturbe le métabolisme cérébral et ralentit les fonctions cognitives, ce qui affecte votre capacité à faire attention et à enregistrer des souvenirs.

5 – Votre peau est sèche

La desquamation ou peau très sèche peut aussi être un signe d’hypothyroïdie. Quand vous produisez moins d’hormones thyroïdiennes, le métabolisme cutané est ralenti et vous secrétez moins d’huiles pour garder votre peau hydratée.
Et si vous souffriez de diabète ?

6 – Vous avez fréquemment des mycoses

Le diabète perturbe vos hormones insulines et provoque des mycoses chroniques. Il augmente la glycémie dans votre sang et les champignons à l’origine de ces infections adorent le sucre. Le diabète est souvent asymptomatique et des années peuvent passer avant de le découvrir. Il est essentiel de communiquer à votre médecin vos antécédents familiaux. Si vous y êtes prédisposé génétiquement, adoptez un régime alimentaire adapté pour diminuer les risques.

7 – Vous urinez énormément

Si votre glycémie est élevée, votre pancréas ne fonctionne pas correctement et donc vos reins fonctionnent constamment pour expulser l’excèdent de sucre. Cela vous donne tout le temps envie d’aller aux toilettes.

Et si vous étiez enceinte ?

8 – Vos gencives saignent plus qu’habituellement

Peu après la conception, le taux de progestérone augmente significativement pour empêcher votre corps de rejeter le fœtus. Mais, en échange, cette hormone augmente le flux sanguin et amène votre corps à retenir de l’eau partout. Vos gencives également en souffrent, elles gonflent et ont plus tendance à saigner. Ashlesha Dayal, gynécologue au Montefiore Medical Center, conseille de se brosser régulièrement les dents et d’utiliser du fil dentaire pour éviter toute infection, ou de vous rendre chez votre dentiste si le problème persiste.

9 – Vos pieds sont plus grands

Une fois de plus, la progestérone est à blâmer car, pour préparer le corps à l’accouchement, elle relâche vos ligaments, ceux de vos pieds compris. Certaines femmes enceintes prennent jusqu’à une taille de plus.

10 – Vous avez un goût de métal dans la bouche

Le placenta sécrète l’hormone hCG (Hormone chorionique gonadotrope humaine), qui vous donne la nausée, vous fait vomir, modifie votre perception du goût et vous donne cette impression d’avoir du métal dans la bouche. Dayal conseille d’opter pour des traitements homéopathiques pour calmer les nausées, ou de boire de la citronnade pour vous débarrasser de ce goût désagréable.

11 – Vous avez des taches brunes

Quand vous êtes enceinte, le taux d’œstrogènes est élevé et des taches colorées (mélasma) peuvent apparaître sur vos joues, votre poitrine ou ailleurs, à cause de l’augmentation du taux de mélanine.

En conclusion, il est essentiel de bien connaître votre corps, constamment en changement. Mais si vous remarquez un nouveau symptôme qui persiste, n’hésitez pas à contacter votre médecin.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close