10 plantes d’intérieur idéales si vous n’avez pas beaucoup de lumière à la maison : elles préfèrent l’ombre

On adore avoir des plantes à la maison, mettre un peu de verdure luxuriante dans notre quotidien, cela fait toujours du bien au moral. Et on aime ces végétaux, non seulement pour leur bel esthétique qui apporte une touche élégante à nos espaces, mais également parce qu'ils sont très utiles pour purifier l'air et absorber les toxines.

Le souci c’est que la majorité des plantes d’intérieur nécessite une importante exposition au soleil. Or, nous n’avons pas forcément toujours des pièces vraiment lumineuses à la maison.

Heureusement, il existe également des végétaux qui résistent à l’ombre. Vous est-il déjà arrivé de constater que certaines plantes d’intérieur se fanent vite alors que d’autres fleurissent sereinement? Dites-vous bien qu’il existe des plantes qui ne supportent pas trop de lumière et se développent mieux dans un environnement ombragé, sans avoir besoin d’un entretien particulier.

Zoom sur ces belles plantes qui préfèrent s’épanouir tranquillement dans l’ombre !

Calathea

calathea

Calathea – Source : spm

Somptueuse plante, au feuillage unique et hypnotique, le Calathea n’aime pas la lumière directe du soleil. Si vous l’installez près d’une fenêtre, évitez qu’il soit trop exposé aux rayons. Il redoute l’excès de lumière et préfère de loin un environnement humide. Optez donc pour un endroit ombragé comme la salle de bain, par exemple. Les racines de cette plante d’origine tropicale nécessitent un bon terreau, qui lui apportera les nutriments essentiels, mais sans excès d’eau. Pour booster une belle floraison, pensez à supprimer régulièrement les feuilles mortes et ajouter un peu d’engrais vers le printemps. Durant l’année, et particulièrement en été, il est important de pulvériser d’eau le feuillage du Calathea pour recréer l’humidité de son environnement naturel.

Dracaena Marginata

Surnommée « Dragon Blood Tree », cette plante au feuillage vert persistant est assez similaire au palmier, mais contrairement à lui, elle préfère rester à l’ombre. Nécessitant peu d’entretien, avec un arrosage assez modéré durant l’année (trop d’eau risque de pourrir les racines!), le Dracaena prospère parfaitement bien à mi-ombre et n’a besoin que de 2 ou 3 heures de soleil par jour. Il trouvera donc une très jolie place dans un bureau, par exemple, en retrait dans un coin ombragé. Il faut savoir justement que s’il a des taches brunes sur les feuilles, c’est qu’il a été exposé à trop de lumière. En effet, les rayons du soleil pourraient facilement endommager les feuilles du Dracaena.
Et, d’un autre côté, si vous voyez ses feuilles se décolorer, c’est qu’il a bénéficié de trop d’eau. N’arrosez pas votre plante tous les jours : faites le surtout lorsque vous sentez que le feuillage commence à vraiment sécher.

Fougères

Autre plante d’intérieur qui se plaît à l’ombre : la Fougère. Avec ses frondes vertes luisantes et fraîches, cette plante tropicale  domestiquée sera du plus bel effet dans un coin à l’ombre de la maison. Car, une chose est sûre, elle aime la clarté (éclairage moyen) mais dans un environnement frais et ombragé. Elle ne tolère pas du tout l’air sec ni la lumière directe du soleil, surtout en plein été.  Votre fougère d’intérieur doit avoir un terreau de grande qualité mais assez pauvre en nutriments. Arrosez-la souvent avec une eau plutôt tiède et vaporisez les feuilles régulièrement pour leur donner un aspect sain. Facile d’entretien et verte toute l’année, accordez-lui cependant une attention particulière au début de la saison estivale. Attention, si elle manque d’humidité, votre fougère peut rapidement dessécher et mourir.

Neoregelia

neoregelia

Neoregelia – Source : spm

De la famille des « broméliacées », cette plante d’intérieur a toutes les caractéristiques d’une fougère. La Neoregelia est également originaire des tropiques, elle prospère aussi la mi-ombre et se fane à l’air sec ou à la forte exposition au soleil.

Il est donc préférable de la placer dans les pièces les plus humides possibles, comme la salle de bain.  Facile à entretenir, elle ne nécessite pas de terreau particulier, car ses racines seules sont un support idéal pour une belle croissance. La Neoregelia se dote de feuilles coriaces et persistantes, dont les fleurs oscillent entre le bleu lavande et le pourpre en été. Avec sa silhouette graphique, elle est très prisée pour les intérieurs à la décoration contemporaine. Pour conserver l’humidité, mieux vaut vaporiser ses feuilles tous les 2/3 jours et garder son terreau au frais pour éviter que la plante ne s’assèche.

Aglaonème

Au charme singulier, ce semi-arbuste, à la tige charnue et aux feuilles panachées, est également une plante tropicale qui a besoin d’un peu de lumière, d’une ombre partielle et beaucoup d’humidité. Mieux vaut donc ne pas installer le pot sur le rebord de la fenêtre pour éviter la lumière directe du soleil. Votre plante doit également éviter les courants d’air, car même si elle aime l’humidité, toute baisse importante de température est vraiment néfaste pour sa santé. Son terreau doit être fertile et légèrement acide. N’oubliez pas d’arroser abondamment (tiède de préférence) ou de pulvériser les feuilles. Si votre plante n’est pas humidifiée régulièrement, ses feuilles verront la formation de taches jaunes ou grises et la croissance sera beaucoup plus longue. Dernière chose : l’Aglaonème ne supporte pas le tabac, évitez donc de fumer à côté de votre plante.

Philodendron

Considérée comme l’une des plantes les plus faciles à cultiver et à entretenir, le Philodendron grimpant est une très jolie plante d’intérieur qui vous permettra de décorer n’importe quelle pièce de votre maison. Originaire du Mexique, il se distingue par ses feuilles très spéciales en forme de cœur. Placez votre philodendron dans un endroit à l’abri de la lumière directe du soleil. D’ailleurs, c’est un excellent purificateur d’air. Le meilleur compromis : l’installer dans un coin un peu tamisé, bien à l’ombre, en panier suspendu. En revanche, si vous préférez le mettre près d’un mur, sachez que ses racines vont s’y fixer et il risque de grimper jusqu’au plafond.  Le gros avantage de ce végétal : il s’adapte à toutes les situations. Que vous l’arrosiez souvent ou rarement, que vous ajoutiez un engrais ou pas, il est increvable ! Par contre, cette plante a impérativement besoin d’humidité et d’une température supérieure à 15°c. Car le Philodendron ne supporte pas du tout le froid. Enfin, dépollueur par excellence, vous allez adorer le fait qu’il absorbe toute la poussière ambiante !

Dieffenbachia

Originaire d’Amérique du Sud, cette plante tropicale de la famille des « Aracées », surnommée « Canne de muets », pousse surtout au printemps et en été. C’est à ce moment-là que la plante développe de magnifiques feuilles de couleur claire. Elle est également classée parmi les plantes d’intérieur qui préfèrent les environnements ombragés : le meilleur endroit est de la placer derrière un rideau. Attention tout de même, le Dieffenbachia a besoin d’un peu de lumière, s’il en manque totalement, ses feuilles vont blanchir rapidement. Autre caractéristique importante : plus encore que les autres plantes tropicale, ses racines ne sont vraiment pas friandes d’un excès d’eau. Tempérez bien au niveau de l’arrosage pour éviter que les feuilles ne tombent rapidement. Autrement dit, le substrat doit être à peine humide et non mouillé pour ne pas pourrir les racines. En outre, lors de l’entretien, munissez-vous de gants : le Dieffenbachia est un végétal toxique qui contient de la phytotoxine, responsable de certaines lésions cutanées.

Langue de belle-mère

langue de belle mere

Langue de belle-mère – Source : spm

La Sansevière, surnommée de façon originale « Langue de belle-mère » à cause de ses grandes feuilles à la texture coriace, est une très jolie plante qui tolère à la fois les températures basses et élevées. En intérieur, elle préfère l’air sec et ne demande pas d’arrosage fréquent. Avec son look panaché, elle s’adapte harmonieusement à nos intérieurs modernes. Certes, elle n’aime pas l’exposition directe au soleil, mais elle a besoin d’un peu de luminosité, donc préférez un endroit mi-ombre. Attention aux courants d’air, cette plante ne supporte pas l’humidité excessive. D’ailleurs, un peu de soleil quotidien lui permettra d’avoir un feuillage coloré et éclatant ! Quant à la fréquence d’arrosage, optez pour une fois par semaine en été, une fois par mois en hiver. Evitez donc de tremper souvent ses racines. Pour retirer la poussière des feuilles, passez juste une petite éponge humide de temps en temps. Une chose est sûre, vous allez adorer cette plante à la maison qui embaumera la pièce d’une douce senteur florale.

Helxine

En extérieur comme en intérieur, l’Helxine est une superbe plante qu’on peut installer dans un pot ou une jardinière suspendue, de préférence à l’ombre ou à la mi-ombre. Elle ne supporte pas la lumière directe du soleil !  Avec ses petites feuilles vertes brillantes, qui se rassemblent en formant une grande couronne qui s’étale partout, cette plante habillera merveilleusement le cadre que vous lui avez choisi. Tout ce dont vous avez besoin pour garder cette plante fraiche et dynamique est de l’arroser fréquemment. Son terreau doit être assez riche, ni trop léger ni trop lourd.

Fleur de lune

Pas besoin d’avoir la main verte, ce végétal est très facile à entretenir et très peu exigeante. Originaire d’Amérique du Sud,  la fleur de lune s’épanouit mieux à l’abri du soleil : elle préfère une exposition semi-ombragée, mais son emplacement doit être assez lumineux et bien humide. Séduisante par son esthétique brillante et ses fleurs couleur blanc crème aux épis jaunâtres, elle est surtout très appréciée pour son puissant potentiel dépolluant. En effet, ses feuilles filtrent le formaldéhyde de l’air et l’atmosphère ambiante est d’une incroyable pureté. Sans compter ce parfum vanillé qui embaume la pièce !

N’oubliez pas de l’arroser : son substrat doit toujours être humide. Et si le climat est trop sec en été, pensez bien à pulvériser ses feuilles régulièrement.

Vous avez maintenant largement le choix ! Si vous n’avez pas de fenêtres trop ensoleillées ou si vous souhaitez décorer un couloir avec des pots de fleurs, vous n’avez qu’à y planter l’une de ces espèces. Quelle que soit la plante que vous choisirez, elles sauront toutes habiller votre intérieur avec un joli cachet luxuriant…en prime, elles sont faciles à vivre !

Lire aussi Comment utiliser le vinaigre blanc et l’eau pour l’entretien de vos plantes d’intérieur ?

Contenus sponsorisés