Votre téléphone vous espionne t’il ? Ce test simple permet de le savoir

Il est de notoriété publique que notre confidentialité est mise en péril en raison des paramètres dont dispose le smartphone. Ces données également enregistrées sur les réseaux sociaux peuvent être commercialisés à des entreprises qui souhaitent en savoir plus sur les comportements de leur cible. Il vous est sans doute arrivé qu'un sujet de conversation que vous avez abordé avec un ami soit visible dans les publicités que vous recevez sur Internet. Découvrez comment votre smartphone vous espionne.

Le fait que votre téléphone portable vous espionne est l’une des principales préoccupations des experts en matière de sécurité et de confidentialité des données personnelles. Seulement, vous n’avez pas idées des procédés complexes utilisés pour collecter les données et de ce que le smartphone est capable de renfermer comme type d’informations.

localisation

Localisation – Source : spm

Où finissent les données collectées par le téléphone portable ?

Certaines d’entre elles sont conservées pendant une courte période puis supprimées alors que d’autres informations sont conservées pendant une longue période. Elles sont d’ailleurs souvent utilisées pour alimenter les algorithmes présents sur les réseaux sociaux et qui sont personnalisés en fonction de vos centres d’intérêts. Certains éléments confidentiels sont vendus ou encore utilisés dans la publicité ciblée. Parfois, les données sont transmises à divers organismes gouvernementaux pour être étudiées.

Ces systèmes peuvent révéler ce que vous consommez, pour qui vous votez, ce que vous aimez regarder, avec qui vous avez une relation amoureuse, et bienplus encore. Les experts mettent en garde contre les conséquences inquiétantes de ce type de surveillance digitale.

applications smartphone

Applications smartphone – Source : spm

Qui extrait les données du smartphone ?

Le suivi des téléphones portables est un réseau complexe qui implique de nombreux mécanismes et un nombre encore plus important d’entités. Les principaux acteurs qui collectent les données:

  • le fournisseur de services réseau
  • le fabricant de téléphone et système d’exploitation
  • les applications et  autres programmes
  • Les pirates
  • les autorités de l’État

Comment le fabricant de l’appareil, le système d’exploitation et les applications par défaut vous espionnent ?

Si vous avez un iPhone ou un téléphone Android, l’appareil et son système d’exploitation sont construits par la même société. D’autres smartphones courants ont généralement le système d’exploitation Android. C’est le cas pour un Samsung, Huawei, Lenovo, Oppo ou un autre appareil de marque. D’autres fonctionnent avec IOS à l’instar de l’Iphone.

Cela signifie généralement que ces appareils disposent d’un logiciel de Google et du fabricant, qui sont tous deux capables de collecter vos données.

Bien qu’Android soit développé par Google, il s’agit d’un système d’exploitation open source dans son essence. Ce système pour Android (AOSP) publie ouvertement le code, et il est adapté pour former un certain nombre d’autres programmes. Cela va du système d’exploitation Kindle Fire eReaders, qui envoie des données à Amazon, à LineageOS, qui est une version peu invasive d’Android.

· Collecte de donnée sur des appareils Android avec Google Mobile Services

La forme la plus courante d’Android sur les smartphones est préinstallée avec Google Mobile Services (GMS) et Google Play Services. Pratiquement tous les smartphones Android que vous voyez normalement, de Samsung Galaxy à Motorola, sont liés à Google.

Dans la plupart de ces smartphones, cette combinaison d’Android et de GMS est complétée par le logiciel du fabricant de l’appareil (sauf s’il s’agit d’un Google Pixel).

Alors que des marques comme Samsung proposent un certain nombre de leurs propres applications de collecte de données, telles que Samsung Pay ou Bixby, elles sont moindres si nous les comparons à l’ensemble de l’écosystème de collecte de données de Google.

Le fabricant de l’appareil y a également accès.

· Collecte de données par Google

Vous pouvez télécharger les données que Google a collectées à votre sujet via le tableau de bord de votre compte Google. Celui-ci vous permet également de voir tous vos services connectés dans un seul espace.

Le fichier que Google vous enverra vous fournira une pléthore de données avec des éléments tels que :

  • L’historique des positions
  • Les activités intégrées à l’application
  • Vos recherches Internet
  • Les vidéos que vous avez visionnées
  • Vos contacts
  • Vos e-mails

Dans la mesure où les services Google Play et le Play Store font partie intégrante du téléchargement et de l’exécution d’applications , le moteur de recherchepeut également accéder à des données sur d’autres applications.

telephone portable

Téléphone portable – Source : spm

· Collecte de données par Google sur iPhone

Si vous avez un iPhone, mais que vous utilisez toujours des services tels que Chrome, YouTube, Google Maps ou Gmail, Google obtiendra toujours des données au travers de ces applications. Vous voudrez peut-être vérifier quelles données Google est en mesure de collecter via votre iPhone en suivant les étapes répertoriées dans la section précédente.

Seulement, l’utilisation de Chrome et de la vaste infrastructure de publicité Web de Google indique que les iPhones continuaient d’envoyer environ 50 requêtes par heure aux serveurs de Google, totalisant près de 6 Mo. La majorité de ces données concernaient des appels vers des domaines publicitaires.

Comment tester que votre téléphone vous espionne ?

Les IA nous écoutent-elles ?

Parfois, nous pouvons demander à notre assistant personnel la météo de demain ou encore d’appeler notre ami sans même composer le numéro. Seulement, dans certains cas, celui que vous appelez Siri ou Alexa sont de véritables mines d’or pour le ciblage publicitaire. Dans le programme « Derrière nos écrans de fumée » paru sur Netflix, un ancien employé de Google révèle : « Google et Facebook créent pour chaque utilisateur un double numérique »

Les réseaux sociaux sont-ils concernés ?

Il vous est certainement arrivé de faire une recherche sur Google et de retrouver votre réseau social, Facebook, Instagram ou Tiktok vous proposer des publicités en lien avec ce que vous cherchiez. « Les applications, c’est un peu le Far West » affirme Mathieu Cunche, chercheur dans la protection des données personnelles. Le spécialiste donne un exemple pour illustrer ce phénomène, votre application de jeux A est active et par un petit logiciel contenu dans l’application, il se connecte à l’application B, qui est votre réseau social préféré. L’expert explique « par des subterfuges bien enfouis dans l’architectures de nos applications préférées » nos données soient aspirées pour que les entreprises ciblent mieux leurs offres et leur public.

Lire aussi Comment espionner un téléphone légalement ?

Contenus sponsorisés