Voici les plantes qu’il faut éviter de cultiver près des tomates

Pour réussir la culture des plantes potagères et améliorer le rendement du potager, il est conseillé de recourir au compagnonnage des plantes. Cette technique consiste à cultiver certaines plantes ensemble. En effet, l’association de certains végétaux permet d’améliorer la santé des plantes, de les protéger des maladies et même de certains nuisibles. Toutefois, un mauvais compagnonnage pourrait nuire à la bonne croissance de vos plantes potagères. Découvrez ce que vous ne devez jamais planter à côté des tomates, afin de ne pas ruiner votre récolte.

La tomate est une plante potagère annuelle au feuillage persistant. Sa plantation se fait au printemps. Pour réussir la culture de la tomate, il est important de savoir près de quels végétaux la planter, et quelles sont les plantes qu’il faut éloigner d’elle.

Qu’est-ce qu’il ne faut pas planter à côté des tomates ?

reussir culture tomates

Réussir la culture des tomates – Source : spm

Parmi les plantes qu’il faut éloigner des tomates, on cite celles qui appartiennent à la famille des solanacées, qui est d’ailleurs la même famille des tomates. Cela dit, il ne faut pas planter les pommes de terre, l’aubergine, le poivron, et la courgette à côté des tomates. Ces plantes potagères sont sensibles au mildiou, qui est une maladie cryptogamique. Elles peuvent ainsi facilement la transmettre aux plants de tomates. Évitez également de planter le melon à côté des tomates, car il est sujet à l’oïdium et peut ainsi infecter les tomates.

Quelles sont les plantes qu’il est conseillé de cultiver à côté des tomates ?

compagnonage des tomates

Le compagnonnage des tomates dans le potager – Source : spm

Il est recommandé de planter la ciboulette, le basilic, ou la sauge à côté des tomates, afin de les protéger du mildiou. Il est également conseillé d’associer le basilic et le persil à la culture des tomates. Ces plantes aromatiques permettent d’éloigner l’aleurode, qui est un parasite impactant la tomate.

Vous pouvez également planter les tomates avec l’ail, les oignons, la laitue ou les épinards. Ces plantes basses ne feront pas de l’ombre aux plants de tomates. En plus de cela, elles ne vont pas concurrencer vos tomates, car elles ne partagent pas les mêmes besoins nutritifs. Vos plants de tomates pourront ainsi profiter d’une bonne croissance.

Certaines fleurs peuvent s’avérer très bénéfiques pour les tomates. C’est le cas notamment des œillets, des soucis, ou de la Rose d’Inde. En effet, leur forte odeur fait fuir des insectes comme les pucerons, les altises, et les nématodes qui détruisent les racines des tomates.

Comment entretenir les plants de tomates ?

Pour bien se développer, les tomates ont besoin de soleil et d’un sol riche en nutriments. Il est de ce fait conseillé de fertiliser le sol et de faire un apport en engrais, avant la culture de cette plante potagère. Concernant l’arrosage, il doit être régulier. Évitez toutefois les excès, car l’humidité pourrait créer un terrain favorable au développement des champignons, à l’origine des maladies cryptogamiques. Pour protéger votre plante potagère des champignons, il est également recommandé de n’arroser que les pieds de tomates, sans toucher au feuillage.

Étant donné que les tomates apprécient un sol frais, il est conseillé d’ajouter une couche de paillage, en été, afin de garder les racines au frais. Cela vous permet également d’espacer les arrosages. Le paillis peut être composé de feuilles mortes, de compost ou encore d’herbes de jardin, afin d’enrichir le sol en azote.

En sachant quoi planter à côté des tomates ainsi que les plantes à éviter, vous allez réussir la culture de ce légume-fruit, et obtenir par conséquent une bonne récolte.

Lire aussi Voici comment favoriser la croissance des plants de tomates naturellement

Contenus sponsorisés