Voici comment éliminer le mucus et tuer les infections pulmonaires naturellement

Voici comment éliminer le mucus et tuer les infections pulmonaires naturellement


Voici comment éliminer le mucus et tuer les infections pulmonaires naturellement

Les infections virales et bactériennes qui touchent le système respiratoire affectent un bon nombre de personnes et leur traitement est souvent lent à donner des résultats. Le recours aux antibiotiques est le premier geste adopté par la majorité. Cependant, cette solution n’est pas toujours la bonne puisque les antibiotiques ne sont efficaces que contre les bactéries et non les virus. Par conséquent, en cas d’infection virale, ces médicaments ne permettent pas de lutter contre les virus.

En effet, les antibiotiques ne doivent être utilisés qu’en cas d’infection bactérienne et n’ont aucun effet sur une infection virale. Le meilleur moyen de lutter contre l’infection virale est de renforcer le système immunitaire de notre organisme afin qu’il soit apte à faire face à ces virus et de les détruire. 

Il existe des remèdes à base de plantes, utilisés depuis des millénaires et qui agissent comme des antibiotiques naturels pour réparer les dommages causés à nos poumons, booster et régénérer notre organisme et améliorer notre santé.

Les herbes efficaces pour éliminer les infections pulmonaires 

La racine de réglisse

La réglisse est connue et utilisée depuis des millénaires pour son effet tranquillisant, notamment en médecine chinoise. Ses principaux composants comme la glycyrrhizine (GL), l’acide glycyrrhétinique (GA), la liquiritigénine (LTG), la licochalcone A (LCA), la licochalcone E (LCE) et la glabridine (GLD), lui confèrent des propriétés antivirales et antimicrobiennes. Elle permet de ramollir et adoucir les muqueuses des poumons, de la gorge et de l’estomac et de renforcer le système immunitaire pour soulager les muqueuses enflammées. Le  livre Herbs and Natural Supplements  de Lesley Braun et Marc Cohen, décrit les bienfaits de la réglisse  et ses composants  qui lui permettent de combattre les radicaux libres et de soulager les spasmes bronchiques. Ses propriétés antivirales et antibactériennes permettent d’arriver à bout de toutes les infections pulmonaires. Par ailleurs, une étude de l’Université de New York, publiée dans le Journal of Clinical Investigation, a découvert que le composé, glycyrrhizine pourrait empêcher le virus de l’herpès de déclencher un cancer, nommé sarcome de Kaposi. 

La racine d’Osha

La racine d’Osha est une plante utilisée depuis longtemps par les Amérindiens. Elle contient entre autres, du camphre qui permet de renforcer le système respiratoire, faciliter la respiration et augmenter la circulation sanguine dans les poumons, elle permet également de calmer l’irritation du système respiratoire comme l’inflammation des sinus.

L’origan

L’origan a toujours été utilisé d’une façon traditionnelle pour guérir de nombreux maux. C’est une excellente source de vitamines et de nutriments comme la vitamine E, K, le fer et le calcium. Il contient en outre, plusieurs phytonutriments tels que le thymol, l’acide rosmarinique et le carvacrol qui lui confèrent la qualité d’un antioxydant puissant. Ces composants lui permettent d’acquérir le statut d’anti-infectieux en puissance, ils stimulent le système immunitaire, aident à lutter contre les infections pulmonaires et les maux de gorge et d’agir sur le flux d’air des voies respiratoires et nasales. L’huile d’origan est également efficace contre les bactéries et agit tel un antibiotique. Selon le Professeur Salisbury de l’Université de l’Ouest de l’Angleterre, l’huile essentielle d’origan de l’Himalaya, est gorgée de propriétés antibactériennes et peut éradiquer la superbactérie qui se transmet facilement dans les milieux hospitaliers, le SARM.

La menthe poivrée

Le menthol contenu dans l’huile de menthe poivrée et la menthe poivrée permet une détente musculaire des voies respiratoires et facilite le processus de respiration par la voie nasale. Ainsi, la menthe poivrée séchée est riche en menthone, en cinéole, en acétate de menthyle, en méthanofurane, en  limonène, en pulegone, en pinène et en caryophyllène, qui, associés à ses propriétés  antioxydantes et antihistaminiques lui confèrent un pouvoir décongestionnant puissant des voies nasales.

Mises en garde 

La réglisse est déconseillée en cas de :

  • Grossesse 
  • D’insuffisance rénale
  • D’hypertension artérielle
  • D’hypertonie
  • D’insuffisance en potassium
  • De cirrhose de foie
  • D’hépatite cholestatique