Voici ce qu’il se passe lorsque vous ne lavez pas vos draps

Quel plaisir que celui de se glisser dans ses draps après une longue journée de dur labeur ! Si le lit a toujours été considéré comme un meuble dédié au sommeil, il représente aujourd’hui un véritable espace de vie. Pour regarder un film, lire un livre et parfois même prendre son repas, beaucoup aiment prendre le temps de se prélasser dans leurs draps. Seulement, ce bien-être peut rapidement être mis en péril par le nombre de bactéries qui s’y accumulent. Selon un sondage réalisé au Royaume-Uni en 2014, seul un tiers des personnes interrogées changeait leur literie chaque semaine. Une habitude qu’il est pourtant nécessaire d’adopter pour prendre soin de sa santé.

Miettes, champignons, peaux mortes, poussière et autres résidus de saleté, nos draps sont un véritable nid à bactéries. Mais à quelle fréquence faut-il laver son linge ? En réalité, cela pourrait dépendre de plusieurs facteurs. Dormir nu avec son chat par exemple n’aura pas les mêmes conséquences que dormir seul en pyjama. Toutefois, selon le docteur Tierno, directeur de microbiologie au centre médical universitaire de Langone de New York, pour éviter efficacement la prolifération des germes, il vaut mieux laver ses draps et ses taies d’oreillers chaque semaine quelles que soient vos habitudes.

Ne pas changer ses draps : quels risques pour la santé ?

Nombreux sont ceux à ne pas laver leurs draps régulièrement. Pourtant, cette habitude n’est pas sans risques et pourrait provoquer de nombreux problèmes de santé. Sueur, peaux mortes, salive, pellicules, autant de dépôts qui favorisent l’accumulation de bactéries.

Les acariens, des petites bêtes invisibles à l’œil nu, se logent principalement dans les tissus, la laine et la plume et se nourrissent de bouts de peau que nous perdons tous les jours. Des draps que l’on ne change pas représentent un environnement parfait pour ces micro-organismes qui peuvent déclencher des allergies, aggraver la condition des personnes asthmatiques et provoquer des poussées d’eczéma.

Sans compter les punaises de lit qui peuvent également avoir des conséquences importantes sur la santé. Actives la nuit, elles fuient la lumière et préfèrent les endroits sombres et difficiles d’accès. Les recoins de nos lits représentent donc un endroit idéal pour ce nuisible qui se nourrit de sang humain. Souvent indolores, leurs piqûres laissent néanmoins des traces rouges sur la peau qui peuvent s’apparenter à des piqûres de moustiques. Si celles-ci disparaissent généralement au bout de quelques heures, elles peuvent dans certains cas provoquer de graves réactions allergiques. Auquel cas, il est conseillé de consulter immédiatement un médecin traitant.

Comment bien entretenir ses draps ?

Si beaucoup considèrent l’entretien de leur literie comme une corvée, le linge de maison est pourtant facile à entretenir, à condition de respecter certaines règles. Comme pour nos vêtements, il est important de prendre le temps de lire les étiquettes présentes sur nos draps et taies d’oreillers avant de procéder au lavage. Pour éviter d’abîmer la matière ou faire dégorger la couleur, il est nécessaire de suivre les recommandations qui y sont inscrites.  Pour les matières fragiles, il est conseillé de laver le tissu à faible température. En revanche, si ces derniers sont en coton ou en polyester, un lavage à 60 ou 70 degré pour le premier et à 50 pour le second est recommandé pour se débarrasser des microbes. Sans oublier les couettes et les oreillers qui eux aussi ont besoin d’être lavés pour se débarrasser des acariens. Il est recommandé de laver son oreiller tous les deux mois et sa couette deux fois par an.

Afin d’éliminer efficacement la présence de bactéries et autres nuisibles, il est également conseillé de laisser le lit s’aérer tous les jours pendant 30 minutes avant de le faire.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close