x

Une petite fille en rémission d’un cancer, meurt sous les coups de son père

La jalousie peut parfois mener à commettre les abominations les plus criminelles. Cette histoire est tellement outrageante qu’elle en glace le sang. Un père est tellement jaloux de l’attention portée à sa fille atteinte d’un rare cancer de l’œil qu’il décide de commettre l’irréparable. Il tue son bébé de 2 ans froidement et se débarrasse du cadavre de la manière la plus abjecte qui soit. Ce témoignage glaçant nous est relayé par nos confrères du site britannique The Independent.

Pour légitimer un crime, certaines personnes assoiffées de sang sont capables d’évoquer les prétextes les plus aberrants. C’est le cas pour ce père sans cœur qui, pour se justifier de l’assassinat de son bébé de 2 ans, explique qu’il était jaloux de l’attention constante portée sur elle. Cette survivante d’un rare cancer de l’œil a été sauvagement assassinée causant le déchirement insoutenable de sa mère, ravagée par cette perte cruelle.

Un meurtre au premier degré

Un père a admis avoir battu sa fille à mort et explique que la raison de ce crime abominable est qu’elle « attirait l’attention constante de sa mère ». A 25 ans, Ryan Lawrence assassine froidement son bébé avec une batte en bois et jette le cadavre dans un ruisseau. Il a plaidé coupable d’un meurtre au premier degré et a reçu une peine d’emprisonnement de 25 ans.

pieds de nourisson

Une forme rare de cancer de l’œil

Avant son premier anniversaire, la petite Maddox a été diagnostiquée d’une forme rare de cancer de l’œil appelé rétinoblastome. Après des mois de lutte, le bébé a survécu et était en phase de rémission. Seulement, ses jours étaient encore comptés puisque son père allait cruellement abréger sa vie. « Les propos de Ryan Lawrence ont été clairs. Le mobile du crime tire son origine d’un sentiment de jalousie à l’égard de sa fille pour qui la mère avait une attention constante au vu de sa maladie » déclare le chef du district Bill Fitzpatrick à une chaîne locale.

Des raisons nauséabondes

Pour justifier son crime, Ryan Lawrence a évoqué des raisons pour le moins nauséabonde. « C’était une guerrière, mais le traitement était très cher et prenait beaucoup de temps. Je n’étais même pas assuré qu’elle allait guérir » explique le père sans cœur pour se dédouaner de son assassinat. Le crime n’a pas été découvert au moment des faits. C’est seulement 36 heures après l’assassinat que le cadavre de la petite Maddox a été découvert par la police dans un ruisseau de la ville de Syracuse.

Un enlèvement

Le juge chargé de l’affaire, Anthony Aloi, a expliqué précisément le déroulé de ce crime abominable. Selon l’homme de loi, l’accusé a enlevé Maddox dans un « endroit reclus et isolé » avant de l’abattre d’un coup mortel de batte à la tête. Il a alors amené le cadavre dans une forêt pour le brûler et jeter les restes dans un ruisseau. Et le père sans cœur n’en est pas à son coup d’essai en matière de crime. Ryan Lawrence a déjà été inculpé pour homicide involontaire mais a été relaxé. Suite à ce crime, le père a été dispensé d’assister à son procès en cours après un examen mental approfondi.

histoire

A la mémoire de Maddox

A la mémoire de la petite Maddox, la mère dévastée a organisé des funérailles solennelles. Des animaux en peluche et des bougies ont été placées sur le bord du ruisseau où le corps du bébé a été retrouvé. La famille de la victime compte faire de ce lieu un espace commémoratif permanent.

Deuil d’un enfant : une épreuve douloureuse

Le deuil de son enfant est une épreuve inqualifiable par sa douleur et son déchirement. De nombreux sentiments déchirent les membres de la famille du défunt. Colère, culpabilité, désespoir, autant d’états d’âmes qui feront partie du processus de deuil à condition que ces derniers soient exprimés. Pour traverser cette épreuve, le temps pour se reconstruire et de mise. Parler autour de soi de son enfant permet de le garder en vie dans la famille dans laquelle il a grandi. Exprimer ses sentiments aide les endeuillés à purger leurs émotions et de pouvoir transcender cette épreuve difficile à surmonter. H

Contenus sponsorisés
Loading...