Une mère sans cœur abandonne sa fille sur la route pour s’en aller avec son petit ami

Il est des histoires qui nous rappellent que certains parents ne se rendent pas compte de la responsabilité qu’impose le fait d’avoir un enfant. C’est le cas pour cette mère sans cœur qui a abandonné sa fille de six ans sur une rue très fréquentée de la banlieue de New York. Elle a littéralement jeté cet enfant hors de sa voiture avant de s'en aller avec son petit ami. Ce témoignage affligeant nous est relayé par nos confrères du New York Post. Récit d’une maltraitance hors normes commise par deux parents.

Certaines âmes monstrueuses n’hésitent pas à s’en prendre à leurs propres enfants sans aucun scrupule. Cette femme en est l’exemple parfait puisqu’elle n’a pas hésité à jeter sa propre fille dans une route bondée de banlieue avant de s’en aller avec son compagnon. Cette pauvre enfant était terrifiée à l’idée d’être abandonnée mais cette mère a commis l’indicible.

Melissa Katz

Un abandon abominable

Une mère indigne et son compagnon ont abandonné sa fillette de 6 ans dans une banlieue new-yorkaise. Elle a également jeté des sacs à ordures avec les effets personnels de la victime. Les coupables ? Patrice Chambers et son petit ami Mark Pamphile, de respectivement 29 et 28 ans. Ces coupables ont forcé l’enfant à quitter leur véhicule dans une intersection très fréquentée. Un délit odieux qu’ils ont commis sans aucun remords aux alentours de midi.

Patrice Chambers

Un appel inquiétant

Quelques minutes avant le délit, le petit ami de la mère n’a pas hésité à contacter le père de la petite fille pour l’alerter. Dans son message vocal, on pouvait entendre : “Tu ferais mieux de venir chercher ta fille … elle pleure comme un petit bébé”. En fond sonore, nous entendions d’ailleurs la victime de cet acte abominable. Le petit ami de cette mère indigne a également laissé un message sur le répondeur en menaçant de laisser cet enfant si le père ne lui donnait pas 200 dollars (182 euros). Une menace innommable pour un parent qui ne demande qu’à récupérer sa fille de 6 ans.

rue

Abandonner sa fille

Peu après ces menaces abominables, la mère conductrice a jeté sa fille hors de son véhicule côté passager. Elle a également sorti de la fenêtre plusieurs sacs plastiques contenant les affaires de la pauvre enfant de la vitre côté conducteur. Cette victime terrifiée de maltraitance a heureusement été filmée en train de courir dans la rue pour ramasser ces sacs en plastique lancés hors de la voiture. Cette mère indigne a été confrontée à ces contenus mais n’a trouvé comme explication que celle qu’elle était frustrée par le comportement de la fillette.  Fort heureusement, un passant a retrouvé la victime et l’a conduite à deux agents de sécurité. Un acte citoyen qui amènera la jeune enfant à être sauvée des griffes de ce couple cruel.

Une mise en danger irréfléchie

Melissa Katz, une femme en charge de l’affaire a déclaré dans un communiqué qu’un passant avait mis la fillette hors de danger en la confiant à deux agents de sécurité. Elle qualifie le comportement des deux parents comme “sans aucun égard pour la sécurité ou le bien-être de l’enfant”. La victime est sous la responsabilité des services de protection de l’enfance. Une mesure, qui, pour l’instant la protège des maltraitances de ces personnes cruelles qui l’ont jetée hors d’une voiture.

Inculpation d’abandon

Suite à ces actes abominables, le couple de parents a été accusé d’abandon, de mise en danger irréfléchie et d’atteinte au bien être d’un enfant. Jeffrey Gershuny, jugé chargé de cette affaire dramatique, a libéré les accusés sans caution et leur a imposé un autre procès à la fin du mois d’août. Ces derniers risquent jusqu’à 4 ans d’emprisonnement s’ils sont reconnus coupables des mobiles évoqués par la cour. Une sentence qui vient sanctionner cet acte abominable que les accusés sont présumés d’avoir commis.

Quelles sont les conséquences de la maltraitance ?

La maltraitance vient nourrir un schéma parental vicieux qui peut se perpétuer à toutes les générations. Parmi les conséquences qui découlent de ces dérives éducatives, des répercussions physiques et mentales qui impliquent la violence, l’anxiété, la toxicomanie, la criminalité mais également la reproduction de ce modèle délétère une fois parvenu à l’âge adulte. La dépression peut également être la conséquence de violences domestiques.

Lire aussi La sœur de Mariah Carey accuse sa mère d’avoir laissé des inconnus la violer

Contenus sponsorisés