x

Une maman qui allaite est « humiliée » devant toute la classe par son professeur

Découvrez l’histoire de cette maman qui a été humiliée par son professeur pendant un cours en ligne. Ce dernier lui a dit de ne plus allaiter son bébé et a proféré des propos inappropriés à son encontre.

Relayé par nos confrères du site The New York Post, ce témoignage montre à quel point les mères peuvent parfois être stigmatisées. Cette fois, c’est une étudiante qui en fait les frais. Son tort ? Avoir allaité son bébé. Son professeur ne tardera pas à la réprimander alors qu’elle étudie en visioconférence.

« Elle essaye de faire des choses inappropriées »

Tels ont été les propos d’un professeur en visioconférence à la vue de cette étudiante en train d’allaiter son bébé. Suite à cette remarque, l’homme a continué à condamner cet acte pendant qu’il donnait son cours. Suite à cela, Marcella Mares, la maman a ressenti de l’humiliation. Pour témoigner de cet affront qu’elle trouve injuste, elle décide de se confier aux réseaux sociaux. « Il a eu l’audace de dire que c’est très bizarre de faire ce genre de chose pendant les cours » écrit-elle sur son profil. Elle a également ajouté que les mamans qui allaitent tout en essayant de jongler avec l’école et le travail devraient être félicitées et non pas condamnées.

Marcella

Marcella Mares qui allaite pendant les cours en ligne. Source : theheartysoul

« Ce n’est pas ce que vous devriez faire pendant les cours »

Si Marcella Mares est particulièrement indignée, c’est surtout parce qu’elle n’avait d’autre choix que d’allaiter devant sa webcam. Et pour cause, l’école exigeait qu’elle soit allumée avec le micro pour pouvoir vérifier la présence de chacun des élèves. Suite à cette obligation, la jeune maman a écrit à l’établissement qu’elle n’avait aucun problème avec cette règle mais qu’elle aurait besoin de tout éteindre de temps en temps pour allaiter sa fille. Chose à quoi on lui a répondu : « Ce n’est pas ce que vous devriez faire pendant les cours. Faites cela à votre rythme ». Une réponse qui a outré la maman qui fait de son mieux pour s’instruire tout en élevant son enfant. Elle n’est cependant pas la seule à avoir été scandalisée au vu du témoignage d’autres femmes qui ont également subi une stigmatisation au sujet de leur allaitement notamment dans des lieux publics.

Une humiliation publique

Ce mail ne sera pas la seule réprimande dont Marcella sera l’objet. 30 minutes après ces échanges, le professeur s’exprimera publiquement devant tous les étudiants. « J’ai reçu un e-mail vraiment étrange d’une étudiante qui disait qu’elle avait besoin de faire des choses inappropriées pendant mon cours » a-t-il dit publiquement selon le témoignage de la maman. Le conférencier aurait également averti les autres qu’ils ont des priorités et qu’ils doivent mettre toutes les autres distractions à l’écart. « Il faudrait faire preuve de créativité lorsque votre enfant a besoin de vous et accorder toute votre attention à mes cours »a-t-il conseillé sans faire cas des besoins de la jeune maman. Cette dernière a confié à ses abonnés être furieuse de s’être fait violer son intimité et surtout lorsqu’il qualifié son bébé de « distraction ». « Nous ne parlons pas de téléphones ou de télévision, c’est un enfant » déplore-t-elle. Ce n’est pas rare qu’une femme allaitante soit réprimandée.

Des excuses du professeur

Suite à cette humiliation publique, la jeune maman s’est dite encore plus stigmatisée lorsqu’on a parlé de sa demande comme un « mail étrange à propos de choses inappropriées ». La mère d’un bébé de 10 mois explique avoir été blessée de cette révélation publique de son allaitement à d’autres élèves. Marcella Mares a ensuite contacté le bureau anti-discrimination de son université. Heureusement, le professeur s’est excusé quelques jours plus tard en autorisant désormais son bébé autant qu’elle le voulait durant les cours. Une fin heureuse donc, pour l’étudiante humiliée par ces propos publics concernant son allaitement. « Vous pouvez éteindre votre caméra à tout moment si besoin » lui a-t-il écrit. Seulement, la jeune maman n’étudie plus à l’établissement pour des raisons étrangères à cet incident. « Mes autres professeurs sont très compréhensifs quant à ma situation » se réjouit-elle. Une victoire pour Marcella Mares qui essaie tant bien que mal de réussir sa vie d’étudiante, d’employée et de mère. Si cette maman est scrupuleuse quant à l’allaitement, c’est parce que ce dernier possède un bon nombre de bienfaits pour l’enfant.

Maman qui allaite. Quels aménagements ?

En Franceune heure d’allaitement est autorisée par jour, divisée en deux demi-heures. Seulement, il faut rester sur son lieu de travail pour allaiter son bébé. Le cas échéant, on parle d’une autorisation d’absence pour cet acte maternel mais cela ne correspond pas à une prolongation du congé de maternité. Ces pauses sont généralement discutées entre l’employeur et la salariée.

Contenus sponsorisés
Loading...