Une maman de jumeaux de 6 ans meurt du coronavirus malgré avoir pris toutes ses précautions

Le coronavirus continue sa progression pendant que le monde applique toutes les mesures préventives afin de s’en protéger. Toutefois, cette période est vécue de manière disparate selon le mode de vie de chaque individu. Et pour cause, les mères d’enfants font partie de ces personnes qui vivent un quotidien davantage éprouvant et ce, mentalement et physiquement. Le cas de Caroline Saunby n’est pas en reste. Malgré toutes ses précautions, la BBC rapporte que la maladie a eu raison de sa vie et ce, en laissant derrière elle des jumeaux de 6 ans et un mari dévastés. 

Alors qu’elle n’avait aucun problème de santé sous-jacent, cette mère britannique de 48 ans a trouvé la mort malgré des précautions indéniables laissant derrière elle Joseph et Elliot, ses fils qui ne sont qu’aux balbutiements de leur vie, Victor, ses parents Megan et Colin ainsi que ses 4 frères et sœurs.

La sœur jumelle de la regrettée, Sarah Jarvis, témoigne de ce drame et nous avertit tous du caractère si pernicieux du fléau.

La dégradation

L’évolution de la condition de Caroline Saunby était particulièrement aléatoire. La britannique était tombée malade, mais alors que sa santé s’améliorait pendant les deux jours qui suivaient, elle s’est aussitôt effondrée.

Son cas, comme bien d’autres à ce jour, était bien déroutant. En effet, d’après sa sœur Sarah, son mal de gorge n’avait « rien de grave » pour reprendre les mots que la regretté a employé.

« Pourquoi irait-elle au travail si elle pensait qu’elle allait mourir ? » s’est demandé sa jumelle.

Au cours des deux jours suivant les premiers signes de la maladie, Caroline attendait sa convalescence sans pour autant tenir compte de sa présumée infection de la gorge, une amygdalite plus précisément. Ainsi c’en sont suivis des symptômes de plus en plus inquiétants : Nausée, diarrhée et une fièvre intense.

D’après son mari, il a été informé que sa femme devait rester à la maison si elle n’avait pas de difficulté respiratoires extrêmes. C’est alors qu’après son effondrement qu’une horde de véhicules sanitaires se sont en quelques minutes montré devant leur maison après que Victor les ait contactés.

Elle est décédée le même jour après avoir reçu une réanimation cardiorespiratoire.

Quant aux membre de sa famille, chacun attendait de voir s’il a été contaminé ou non par le virus tueur.

Caroline Saunby

bbc

Répercussion sur l’entourage familial

La famille élargie de la victime est disséminée çà et là dans les environs et vivent tous à moins de cinq minutes les uns des autres. Cependant, Jarvis a déclaré qu’il n’était pas évident pour les autres membres du groupe familial de s’approcher de Mme Saunby à l’époque et encore moins au cours de ses derniers jours. Son mari et ses enfants ont été de leur côté, mis en quarantaine pendant deux semaines.

« Nous ne pouvons pas consoler les garçons. Victor a dû nettoyer en profondeur sa propre maison pour essayer de la rendre aussi sûre que possible et personne n’était autorisé à y mettre les pieds » a confié Sarah qui justifie cela par l’exposition directe au virus dont ils ont éventuellement fait l’objet.

Après le drame, son inquiétude a commencé à se manifester vis-à-vis du père qui d’après ses dires, ne devrait pas laisser les garçons partager le même foyer avec lui pendant un certain temps.

« S’il présente des symptômes, il devra aller à l’hôpital et je devrai aller vivre dans la maison et prendre le risque » a-t-elle déclaré.

La situation est grave pour la sœur de Caroline et elle désire le faire savoir à tous. Elle déclare : « Si les gens commencent à le prendre plus au sérieux et à sauver plus de vies, nous espérons que ce ne sera pas chose vaine que nous ayons subi ce malheureux scénario »

Quels sont les symptômes de la Covid-19 ?

La réalité étant qu’environ 80% des patients guérissent sans nécessité d’hospitalisation, plusieurs établissements hospitaliers recommandent de rester chez soi. Mais le cas de Caroline Saunby n’étant pas isolé, il convient absolument de s’enquérir ou de se rappeler les symptômes les plus à mêmes de mener à un état critique de la maladie. L’OMS en recense les plus fréquents mais aussi les moins habituels :

Les plus courants

– La fièvre
– La toux sèche
– La fatigue

Les moins courants

– Les courbatures et les douleurs
– La congestion nasale
– Les maux de tête
– La conjonctivite
– Les maux de gorge
– La diarrhée
– La perte du goût et de l’odorat
– L’éruption cutanée
– La décoloration des doigts ou des orteils

Lire aussi Covid-19 : 3 frères d’une même famille meurent du coronavirus après une fête d’anniversaire

Contenus sponsorisés