Une maman adopte l’enfant de sa voisine décédée et découvre des années plus tard la trahison de son mari

Les relations extraconjugales peuvent mener à des histoires étonnantes, voire invraisemblables. C’est notamment le cas d’une mère qui a décidé en accord avec son époux, d’adopter le fils de leur voisine décédée. Seulement, il s’est avéré que son fils ressemblait beaucoup au leur. Des doutes, des questions et des aveux parsèment l’histoire d’une mère trahie par son mari depuis des années.  Son témoignage initialement publié sur le forum Reddit a été relayé par le site Cafe Mom. 

Cette mère dont l’identité n’a pas été révélée a subi un choc de taille lorsqu’elle a découvert la raison pour laquelle son fils et celui de la voisine se ressemblaient fortement. Son mari ainsi que cette dernière étaient particulièrement proches, et un test ADN a fini par confirmer ses doutes. C’est à travers un forum qu’elle a essayé d’y voir plus clair en sollicitant l’avis des internautes.

Une vie de couple plus compliquée depuis l’arrivée de la voisine

Sur le forum, la femme explique qu’elle est en couple avec son partenaire depuis 15 ans et qu’ils vivent ensemble depuis 12 ans. Mais au fil des années, ils ont commencé à établir des liens amicaux avec la jeune voisine d’à côté.

Quelque temps après avoir emménagé, cette dernière est tombée enceinte et leur a révélé qu’il ne s’agissait que d’une relation passagère. Lorsque l’enfant est né, la voisine a malheureusement été confrontée à de nombreux troubles de santé et a dû être fréquemment hospitalisée. Deux ans plus tard, elle a fini par mourir de sa condition. Un décès qui n’a pas manqué d’attrister le couple. « Nous avons été vraiment affectés par la perte de notre amie » écrit la maman sur Reddit.

Le mari propose d’adopter son fils

Suite au drame, le mari a proposé à sa femme de prendre le garçon de 5 ans sous leur tutelle. Ce à quoi la mère a rapidement consenti en procédant également à son adoption. Seule ombre au tableau, elle a constaté que l’orphelin ressemblait étrangement à son fils de 10 ans. Discrètement, elle a donc effectué un test ADN et il s’est avéré qu’ils étaient « demi-frères », indique Cafe Mom dans un article relayant cette histoire.

prelevement

Prélèvement dans une boîte de Pétri – Source : Pexels

Le constat amer est que son mari l’a trompée avec la voisine. « Je suis tellement en colère et tellement humiliée mais je les aime tellement tous les trois. J’ai l’impression que je n’étais pas une mère mais une idiote qui était utilisée comme baby-sitter pour son enfant » se lamente la femme trahie. Par ailleurs, il n’est pas toujours facile de repérer les signes cachés d’une infidélité.

Les questions ont alors défilé dans l’esprit de la femme. « Ai-je raison d’en avoir envie (de divorcer, ndlr) ou suis-je un monstre de voir en cet enfant le symbole de mon humiliation ? » a-t-elle demandé sur le forum.

“Laisser les enfants en dehors de ça”

La plupart des commentaires s’accordaient sur le fait de ne pas mêler les enfants à cette histoire. L’un des commentaires représente bien l’avis général : « Vous avez clairement un grand cœur en adoptant cet enfant et en lui apportant le même amour que vous donnez à votre propre enfant biologique. Cela ne doit pas s’arrêter. L’enfant est innocent et n’est pas à blâmer pour les indiscrétions de votre mari ».

Parmi les nombreux commentaires outrés figuraient également ceux qui optaient pour des solutions moins radicales ou « justes » que le divorce. « Je dirais que vous devez confronter votre mari à ce sujet. Sa réaction et son comportement vous aideront à décider quoi faire. Quoi qu’il en soit, vous avez un chemin difficile à parcourir » a écrit un internaute. Et pour cause, un mariage toxique peut s’avérer plus douloureux qu’un divorce.

femme trahie

Le chagrin d’une femme trahie  – Source : Pexels

Mais la maman a admis qu’elle ne pouvait se résoudre à haïr son mari et son fils adoptif, tout en reconnaissant les qualités de son époux en tant que père. Elle se sent toutefois « piégée » et confie avoir peur de sauver cette relation pour les mauvaises raisons.

Comment survivre à l’infidélité ?

Lorsqu’on est confronté à l’infidélité, un désir de vengeance peut se manifester, nous poussant à blesser l’autre personne. Mais si l’on souhaite réellement surmonter cette trahison, ce sentiment de vengeance doit à tout prix être évité explique la sexologue Véronique Larivière dans un article de Canal Vie.

L’idée étant de patienter jusqu’à réapprendre à faire confiance à l’autre, une phase qui peut prendre du temps mais qui s’avère essentielle pour dépasser cette épreuve dans le couple.

Bien que ce processus puisse prendre des mois, il mérite qu’on lui alloue le temps nécessaire afin de se défaire de l’amertume et de la colère ressenties. Quand le partenaire infidèle fait preuve d’amour et de regrets, il sera alors un peu plus aisé de surmonter sa trahison.

Si la tâche vous semble ardue, vous pouvez vous poser quelques questions avant de pardonner à votre partenaire infidèle. La spécialiste précise toutefois que les réactions à ces situations sont uniques à chacun, et que de ce fait, il est inutile de les généraliser.

Lire aussi Voici les plus belles robes de mariée à la mode en octobre 2021

Contenus sponsorisés