Une jeune fille de 13 ans meurt tragiquement de la grippe quelques heures seulement après être tombée malade

La grippe et le rhume sont deux maux aux effets similaires, sauf que le premier est plus sévère que le deuxième. Il ne s’agit pas toujours du même virus : en effet, la grippe est à l’origine causée par des virus différents et chaque année, les spécialistes observent des mutations différentes qui les rendent plus résistants. Une jeune fille de Melbourne en a fait les frais comme le relayent nos confrères du Daily Mail.

Selon la définition de l’organisation mondiale de la santé (OMS), La grippe saisonnière est une infection virale aiguë. Elle est due à trois types de virus grippaux : le type A dont est issu les sous-types A(H1N1) et A(H3N2) qui circulent actuellement, c’est aussi le seul type susceptible de créer des pandémies. Le type B en circulation est composé de deux lignées (B/Yamagata et B/Victoria). Il survient en général en fin de saison. Et enfin, le type C est le plus bénin et le moins susceptible d’être identifiés. Cependant, malgré la bonne connaissance scientifique de ces variantes, la grippe continue à faire de nombreuses victimes.

Une jeune fille australienne emportée par la grippe

Une jeune fille de 13 ans meurt tragiquement de la grippe quelques heures seulement après être tombée malade

Une famille de Melbourne a fait l’horrible expérience des effets dévastateurs de la grippe saisonnière. En effet, Crystal-Lee Wightley, leur fille de 13 ans, a été foudroyée par une grippe. La jeune fille n’a pas eu la chance comme ses deux frères et sa grand-mère qui ont tous attrapé la grippe sans réelles conséquences. En 3 jours, elle a été emportée par la maladie sans que les urgentistes venus la secourir n’aient pu la sauver.

Une jeune fille de 13 ans meurt tragiquement de la grippe quelques heures seulement après être tombée malade

Trois jours avant le tragique accident, la collégienne a senti les effets habituels de la grippe à savoir rhume, fièvre, courbatures et toux. Sa maman inquiète, lui a pris rendez-vous chez le médecin. Mais au réveil, la jeune fille s’est plainte de sa maladie à sa mère qui lui a demandé de s’allonger en attendant de partir chez le docteur. Une demi-heure plus tard, la jeune Crystal a été retrouvée inconsciente dans son lit. Malgré leur réactivité, les urgentistes n’ont pas pu réanimer la défunte.

Une jeune fille de 13 ans meurt tragiquement de la grippe quelques heures seulement après être tombée malade

Malheureusement, même si les circonstances sont tragiques, la mort de Crystal n’est pas, comme on pourrait le penser, un cas unique.

Jusqu’à 10% de mortalité des victimes de grippe aigue !

Au niveau mondial, les différentes souches de grippe font jusqu’à 5 millions de malades graves dont 300 à 600 000 décès. Même si toutes les tranches d’âges sont touchées par la grippe sévère, il existe une population à haut risque. Il s’agit principalement, des enfants entre 6 mois et 5 ans, les personnes âgées de plus de 65 ans, les femmes enceintes, les porteurs de certaines affections touchant le système immunitaire comme le VIH, les personnes avec des cardiopathies ou pneumopathies chroniques et le personnel médical.

En France, cette maladie touche entre 2 à 8 millions de personnes chaque année avec une mortalité qui fluctue en fonction de la souche. On dénombre entre 4000 et 6000 décès dus à la grippe saisonnière.

L’essentiel est de se prémunir

Le virus de la grippe se propage facilement car il suffit d’un éternuement ou d’une toux pour projeter le virus dans l’air. Les personnes proches deviennent ainsi des cibles à la portée du virus. Les mains sont aussi un excellent moyen de de sa propagation.

Il devient ainsi important d’adopter certains gestes essentiels pour vous protéger tout en évitant de transmettre le virus :

·      Se laver les mains fréquemment
·      Utiliser un mouchoir pour couvrir la bouche et le nez au moment de tousser, sinon, à défaut, utiliser le creux de votre coude.
·      Rester à distance des personnes malades

·      Les vaccins sont un bon moyen pour assurer une protection satisfaisante mais pas totale : en effet, les personnes âgées sont protégées moins efficacement par un vaccin contre la grippe, cependant, la gravité de l’infection est fortement limitée.

L’OMS encourage les personnes à risque à être vaccinées pour réduire le taux de morbidité.

Attention aux amalgames

Certaines maladies hivernales sans grand risque sont souvent assimilées à de la grippe. Elles sont généralement causées par d’autres virus respiratoires moins pathogènes que le virus de la grippe.

Il ne faut donc pas hésiter à consulter un spécialiste pour savoir s’il s’agit bien d’une grippe, d’un rhume ou d’une rhino-pharyngite.

Lire aussi « Le coronavirus est different de la grippe » l’alerte d’un homme de 39 ans au sujet de la maladie

Contenus sponsorisés