Une femme, dans un état critique, est décédée après avoir attendu 11 heures aux urgences

Quand un malade est dans un état critique et qu’il se rend aux services d’urgence, il espère être reçu par un médecin dans les plus brefs délais. Malheureusement, ces attentes ne sont pas toujours satisfaites et cela peut avoir des conséquences irréversibles. Souvent, le personnel médical met du temps à intervenir et l’état de santé du malade s’aggrave. Cette histoire relayée par Global News, en témoigne. Une pauvre femme succombe à la maladie après avoir attendu 11 heures aux urgences.

Marianne Porter, une femme âgée de 58 ans, souffrait d’atroces douleurs. Mal en point, elle s’est alors rendue aux services d’urgences de l’hôpital de Moncton à New Brunswick. Elle attendait patiemment de voir le médecin pour comprendre l’origine de ses douleurs et les soulager. Malheureusement, les délais d’attente ont eu raison de son état de santé.

Une attente aux conséquences dramatiques

Le personnel médical était sans aucun doute loin de s’imaginer que cette longue attente pouvait provoquer la mort de Marianne Porter.
Selon Donna Bordage, la sœur de la victime, la femme a attendu 11 heures avant qu’un médecin ne puisse l’examiner.
Marianne gémissait de douleur et avait du mal à respirer. De plus, elle ne pouvait ni se tenir debout ni manger, affirme sa sœur. La patiente pensait souffrir d’une hernie et avait terriblement mal. Néanmoins, Marianne ne présentait aucun signe alarmant. Elle devait donc attendre de consulter un professionnel afin qu’il puisse diagnostiquer son mal.
Après une longue attente, Marianne a enfin vu le médecin qui lui a fait des analyses de sang. Ainsi, elle a su qu’elle souffrait d’une insuffisance rénale aigüe. Bien que les médecins aient passé toute une nuit à soigner la femme, elle a finalement succombé à sa maladie. Marianne Porter décède alors, laissant ses trois enfants en deuil.

Plusieurs cas similaires

Selon le docteur Serge Melanson, président la Société médicale de New Brunswick et médecin urgentiste à l’hôpital de Moncton, le cas de Marianne n’est pas un cas isolé. En réalité, il semblerait que les hôpitaux soient surpeuplés et que la moitié des lits des urgences soient occupés par des malades qui « ne peuvent pas être transférées dans une unité ou un autre service en raison de la surpopulation », indique le médecin.
Ainsi, il semblerait que des patients qui ne soient pas dans l’urgence prennent la place de ceux qui en ont réellement besoin. La sœur de la victime pense d’ailleurs que le personnel médical a fait de son mieux pour sauver Marianne mais que les conditions n’étaient tout simplement pas favorables.

Qu’est-ce que l’insuffisance rénale aigüe ?

Les reins sont des organes vitaux qui assurent des fonctions importantes pour l’organisme. Tout d’abord, ils filtrent le sang et éliminent les déchets par les voies urinaires. Ensuite, ils assurent l’équilibre de l’eau, du sang et des minéraux dans l’organisme. Et enfin, ils produisent des hormones, des enzymes ainsi que des vitamines pour réguler plusieurs mécanismes importants du corps humain.
Parmi les maladies courantes qui affectent les reins, on retrouve l’insuffisance rénale.
On distingue :
–         L’insuffisance rénale chronique, qui peut résulter de certaines maladies telles que le diabète ou encore l’hypertension et qui nécessite un suivi médical régulier.
–         L’insuffisance rénale aigüe, qui survient brutalement et perturbe le fonctionnement des reins. Cette dernière empêche les reins de filtrer le sang et d’éliminer les déchets par les voies urinaires. De plus, elle peut entrainer un déséquilibre du corps en eau et en sel.
Par ailleurs, il existe 3 types d’insuffisance rénale aigüe :
–         Les insuffisances rénales fonctionnelles, qui résultent d’une chute du flux sanguin
–         Les insuffisances rénales organiques qui sont causées par des lésions microscopiques
–         Les insuffisances rénales obstructives qui proviennent d’un blocage au niveau des voies urinaires

Les symptômes qui doivent alerter

Bien que le diagnostic ne peut être posé que par un médecin, les signes qui peuvent révéler la maladie sont :
–         Une baisse du volume d’urine
–         Des nausées ou des vomissements
–         Une prise de poids
–         Un gonflement des membres inférieurs dû à des œdèmes
–         Une arythmie cardiaque

Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, il est nécessaire de consulter un médecin au plus vite.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close