x

Une belle-mère change le prénom du nouveau-né pendant que sa maman récupère de la césarienne

Contrairement à ce que l’on a tendance à penser, le mariage ne constitue pas une union entre deux individus uniquement, mais également entre deux familles. S’il arrive que cette union se passe parfois à merveille et que tout ce beau petit monde s’entende parfaitement dès le début, certaines discordes peuvent compromettre sa stabilité.Le fait d’avoir une belle famille envahissante peut réellement empoisonner la vie d’une personne, voire même entraver sa liberté d’action et interférer avec ses décisions. Dans cet article, nous vous racontons l’histoire relayée par nos confrères de The Sun d’une jeune maman qui en a souffert amèrement.

Une jeune maman a cru halluciner en  découvrant que sa belle-mère avait modifié le prénom de son fils alors qu’elle se remettait de sa césarienne. Elle s’en est remise à un forum de mamans afin d’exprimer sa colère et demander conseil aux internautes.

Le choc de la maman

La jeune maman, dont l’identité n’a pas été révélée, a raconté aux internautes qu’elle venait de découvrir, 2 mois après son accouchement, que son mari avait changé le prénom de leur fils sans lui en parler :

“Mon fils a maintenant 2 mois, et je viens de découvrir que mon mari a épelé le deuxième prénom de notre fils ‘Finlay’ au lieu de ‘Finley’ au niveau tous ses documents administratifs et légaux.”

Cette nouvelle a mis la nouvelle maman dans une colère noire étant donné qu’elle avait expressément convenu avec son mari que le prénom de leur fils s’écrirait selon l’orthographe ‘Finley’. “Je suis bien évidemment furieuse parce que je lui ai dit que j’acceptais le deuxième prénom à condition qu’il soit épelé ‘Finley’, et il a accepté cette condition avant même que notre fils ne vienne au monde” raconte la jeune maman.

Un mensonge flagrant

La maman a notamment ajouté qu’elle soupçonnait que quelque chose se tramait lorsque son fils a reçu un cadeau de Noël de la part de sa belle-mère où elle épelait son prénom ‘Finlay’: “Sa mère a même envoyé un cadeau de Noël adressé à notre fils en épelant son prénom “Finlay” et, quand j’ai fait la remarque à mon mari, il n’a même pas eu la décence de me le dire !” ajoute-t-elle.

Une découverte choquante

La découverte de la vérité fut d’autant plus choquante pour la maman qu’elle ne l’a découvert que par hasard. La jeune femme poursuit en expliquant : “Je n’ai découvert tout ça que quand je suis allée chercher sa carte de sécurité sociale et son certificat de naissance afin de les classer correctement. [Mon mari] dit qu’il était au courant mais qu’il n’osait pas me le dire”.

Le fruit d’un jeu de manipulation

La colère de la jeune femme a atteint son paroxysme lorsqu’elle a découvert que tout ceci était le fruit de la manipulation de sa belle-mère. Celle-ci l’aurait, selon la jeune femme, poussé à changer le nom de leur fils pendant qu’elle se remettais de sa césarienne. Elle ajoute que sa belle-mère habite dans un autre état, et ce cette dernière aurait orchestré tout ceci par téléphone.

Avant de convaincre son fils d’épeler le deuxième prénom de son nouveau-né comme elle le souhaitait, elle a tenté de le persuader de lui donner un prénom que la jeune maman détestait, en lui disant que sa femme se fâcherait mais finirait par passer à autre chose. Et la jeune maman ne décolère pas : “Mon mari a trouvé que ce serait trop de changer le premier prénom, mais a apparemment accepté d’épeler son deuxième prénom comme sa mère voulait. Elle pense que ‘Finlay’ parait plus masculin que ‘Finley’.

Une faute partagée ?

Si la jeune maman a reconnu que son mari était tout aussi fautif que sa mère pour avoir accepté sa demande, elle dit tenter de régler les choses avec lui mais vouloir s’expliquer avec sa belle-mère, avant de demander conseil aux internautes sur comment elle devrait s’y prendre : “Est-ce que je devrais la contacter à ce sujet ? Devrais-je laisser mon mari lui parler de ce sujet ? Est-ce qu’on lui parle ensemble ? Qu’est-ce que je devrais lui dire ? Je n’ai aucune envie d’avoir aucune relation de quelque nature que ce soit avec elle à l’avenir, donc je n’ai pas peur d’y aller fort” questionne la maman désabusée.

Concilier couple et belle-famille

Le mariage réunit non seulement un couple qui s’aime, mais aussi deux familles qui ne se sont pas nécessairement choisies.

Afin d’éviter tout désaccord, incompréhension ou conflit, il est primordial de :

  • Prendre le temps de vous acclimater à votre belle-famille et d’apprendre à la connaître ;
  • Établir des bases de communication et de dialogue claires avec elle, particulièrement en cas de problème ou de conflit ;
  • Ne pas essayer de changer les habitudes ou les règles de votre belle-famille ;
  • Apprendre à respecter ses limites et à faire respecter les vôtres.
Contenus sponsorisés
Loading...