Une adolescente meurt après s’être plainte de douleurs au nez

Une adolescente meurt après s’être plainte de douleurs au nez


La plupart d'entre nous traiterons les infections de la grippe et des sinus comme de simples conditions et laisserons le système immunitaire faire son travail. Malheureusement pour Shayla Mitchel, ce ne fut pas le cas. Comme relayé par The Epoch Times, elle souffrait d'une toux persistante et pensait qu'il s'agissait d'une infection des sinus, jusqu’au jour où elle est partie voir le médecin.

Contrairement à ce que Shayla pensait, la simple infection des sinus était en réalité une tumeur maligne qui s’était propagée dans sa poitrine. Son père, Tom, a été choqué au-delà de toute mesure. Sa petite fille avait en réalité la maladie de Hodgkin en phase terminale.

Le diagnostic était bien plus grave

Après son diagnostic, Shayla a subi une série de chimiothérapies, de traitements de radiothérapie, de tests et d’injections. Elle a même dû subir une intervention chirurgicale pour l’implantation d’un stimulateur cardiaque.

Le papa et la fille ne se sont plus quittés depuis et partageaient tous les deux les pire moments de leur vie, englobant tristesse et angoisse à l’idée de se séparer un jour. Malheureusement, malgré son courage et son amour pour la vie, Shayla a finalement perdu la bataille contre le cancer.

Après le décès de sa fille, et comme rapporté par The Washington post,  le papa a lancé une fondation de lutte contre le cancer, nommé STILLBRAVE qui permettrait de fournir les soins et le soutien aux enfants atteints de cancer ainsi qu’à leurs familles.

Qu’est-ce que la maladie de Hodgkin ?

Selon Cancer Treatment, la maladie de Hodgkin (HD), aussi appelée lymphome de Hodgkin, est un type de lymphome, un cancer du sang qui prend naissance dans le système lymphatique qui aide le système immunitaire à se débarrasser des déchets et à combattre les infections.

Cette maladie provient des globules blancs, appelés lymphocytes, qui aident à vous protéger des germes et des infections. Chez les personnes atteintes de HD, ces cellules se développent anormalement et se propagent au-delà du système lymphatique. À mesure que la maladie progresse, le corps aura plus de difficulté à lutter contre toutes les infections.

La maladie de Hodgkin peut survenir à tout âge, mais elle touche le plus souvent les personnes âgées de  15 à 40 ans et les plus de 55 ans.

En France, 1840 cas de malades atteints de lymphome de Hodgkin, ont été diagnostiqués en 2011, représentant 0,5 % de l’ensemble des cancers. Il  a causé le décès d’un peu moins de 300 patients.

Quels sont les symptômes de la maladie de Hodgkin ?

Le symptôme le plus courant de ce type de cancer est le gonflement des ganglions lymphatiques, ce qui provoque la formation d’une grosse masse sous la peau. Cette bosse n’est généralement pas douloureuse. Elle peut se former dans une ou plusieurs parties du corps tels que sur :

  • Le côté du cou
  • L’aisselle
  • Autour de l’aine

D’autres symptômes de la maladie incluent :

  • Des sueurs nocturnes
  • Une irritation de la peau
  • Une fièvre
  • Une fatigue
  • Une perte de poids involontaire
  • Une toux persistante, une difficulté à respirer, et une douleur à la poitrine
  • Une rate enflée

Il existe 4 stades  de la HD :

  • Le stade 1 (stade précoce) signifie que le cancer est détecté dans une région de ganglion lymphatique ou dans une région d’un seul organe.
  • Stade 2 (maladie localement avancée) signifie que le cancer est présent dans deux régions de ganglions lymphatiques d’un côté du diaphragme, le muscle situé sous le poumon, ou qu’un cancer a été détecté dans une région de ganglions lymphatiques ainsi que dans un organe proche.
  • Stade 3 (maladie avancée) signifie que le cancer est présent dans les régions des ganglions lymphatiques situés au-dessus et au-dessous du diaphragme ou qu’un cancer a été détecté dans une région des ganglions lymphatiques et dans un organe situé de part et d’autre de votre diaphragme.
  • Stade 4 (maladie répandue et phase terminale) signifie que le cancer a été découvert à l’extérieur des ganglions lymphatiques et s’est largement propagé dans d’autres parties de votre corps, telles que la moelle osseuse, le foie ou les poumons.

Comme tout autre type de cancers, le traitement de la MH dépend généralement du stade de la maladie. Les principales options de traitement sont la chimiothérapie et la radiothérapie. L’immunothérapie ou une greffe de cellules souches peuvent également être utilisées si le patient ne répond pas à la chimiothérapie ou la radiothérapie. Elle consiste en l’administration de molécules permettant de stimuler la réponse immunitaire.


Loading...