Un père dénonce son fils à la police après avoir découvert des photos étranges sur son téléphone

Les adolescents ont souvent besoin de prendre des risques et de tester leurs limites, mais ils ne mesurent pas forcément les conséquences de leurs actes. Des conséquences qui peuvent être très lourdes, en effet l’histoire de ce jeune garçon en est bien la preuve. Le père de ce jeune de 17 ans a fait la une des journaux pour avoir signalé son fils adolescent aux autorités car il a trouvé des photos d'un bébé nu dans son téléphone.

Quand Paul Spensberger a confisqué le téléphone portable de son fils de 17 ans, Andrew, pour le punir de son mauvais comportement, il découvre des photos d’un bébé nu endormi. Choqué par cette trouvaille, le père décide de  contacter la police d’O’Fallon pour leur signaler ce qui s’est passé. Mais pourquoi cet adolescent a-t-il la photo d’un bébé nu dans son téléphone ? Et pourquoi le père a-t-il mis la police au courant ?  

L’histoire d’Andrew

Après plusieurs interrogatoires,  la police d’O’Fallon a révélé que les photos trouvées dans le téléphone de l’adolescent, étaient celles d’une fillette de deux ans. Andrew a admis que le bébé est la petite sœur de sa copine et qu’il lui a enlevé la couche pendant qu’elle dormait afin de pouvoir la prendre en photo. L’adolescent prétend avoir l’intention de vendre les photos à un camarade de classe, qu’il soupçonne d’être un pédophile, pour 330 $, l’équivalent de 290 euros.

Un père dénonce son fils à la police après avoir découvert des photos étranges sur son téléphone

Andrew est accusé de posséder de la pornographie juvénile et est détenu en attente d’une caution de 10 000 $ (environs 9 000 euros). Mais le père refuse de payer pour libérer son fils, il explique clairement aux médias qu’il s’inquiète pour son fils mais il se doit de le dénoncer ! Pour le père d’Andrew, un acte pareil doit être puni afin que son fils apprenne et sache que son comportement est un crime !

Pensez-vous que ce papa a raison d’avoir agit ainsi ? Mais avant d’en arriver là, il est important de savoir que l’adolescence est une étape pleine de challenges pour tous ! La clé du succès de cette étape est une bonne communication entre parent et adolescent

L’adolescence, une étape difficile

Etre parent d’un adolescent n’est pas toujours facile à vivre ni à gérer, il s’agit d’une étape difficile pour tout les membres de la famille. Les adolescents se développent au cours d’une période pendant laquelle un enfant lutte pour trouver son identité en tant qu’adulte, tout en n’étant pas encore assez mûr pour assumer la responsabilité qui accompagne cette identité. 

La façon dont on aborde un adolescent au quotidien rend plus facile ou plus difficile la résolution des problèmes clés. Il est donc essentiel de créer une relation positive avec lui, et garder les voies de communication ouvertes. Il est possible de réduire le degré d’indifférence et d’opposition de l’adolescent si les parents améliorent leurs compétences en communication.

Au lieu de passer son temps à se chamailler, harceler et critiquer, il vaut mieux essayer de : 

  • Chercher des occasions de parler explicitement sans sous-entendus
  • Utiliser des questions ouvertes afin de laisser l’adolescent s’exprimer
  • Traiter l’adolescent sur un pied d’égalité 
  • Ecouter sans jugement ni critique
  • Apprécier ses qualités et les mettre en avant
  • Continuer à donner un amour inconditionnel sans céder sur les limites 
  • Casser les barrières dans la famille en partageant les préoccupations de chacun
  • Les parents doivent appliquer leurs propres règles
  • Récompenser, féliciter et  remercier
  • Inclure l’adolescent dans les activités familiales avec la possibilité de se  retirer 

Bien qu’il ne soit plus un enfant, un adolescent a toujours besoin de ses parents, de leur amour, de leur présence et de leur soutien !

Lire aussi Ces enfants de 8 et 13 ans se “marient” et emménagent ensemble avec la permission de leurs parents – « Un véritable scandale »

Contenus sponsorisés