Un garçon invite tous ses camarades de classe à assister à son adoption

Les procédures d’adoption peuvent parfois être longues et éprouvantes pour les parents en devenir comme pour les enfants placés en foyer. Souvent, il s’agit de plusieurs mois de visites suivies d’impératifs administratifs avant de pouvoir compter un nouveau membre au sein de sa famille. Pour ce garçon de 5 ans, la joie et le soulagement ont été tels qu’il a invité tous ses camarades de classe à assister à son audience. Les membres de la cour ont été tellement émus qu’ils n’ont pu s’empêcher de pleurer. Ce témoignage attendrissant nous est relayé par nos confrères du site britannique The Daily Mail.

L’adoption est souvent la concrétisation de nombreux mois de procédures administratives mais également l’assouvissement d’un besoin réel de chérir un enfant inconditionnellement. Ces démarches peuvent parfois être éreintantes et amener les parents à ressentir du découragement. Le courage de ce couple sera couronné de succès puisqu’ils réussiront à adopter un adorable petit garçon de 5 ans. Ce dernier sera tellement heureux que, pour fêter cette heureuse issue, il invitera tous ses camarades de classe à l’audience chargée de rendre le verdict.

Un soutien sans faille

Pour fêter cette heureuse décision, toute la classe de maternelle de Michael Clark a été conviée pour célébrer son adoption tant attendue. Des petits bambins munis de pancartes en forme de cœurs étaient tous là accompagnés de leurs instituteurs trépignant d’impatience. Ce jour venait à point puisque c’était la fête annuelle de l’Adoption de son comté de naissance, le Kent County. Suite à cette audience, Andrea Melvin et Dave Eaton sont devenus les parents du petit Michael.

garçon adoption parents

Des enfants aimants

Le père de Michael a été touché par l’amour que lui vouent ses camarades de classe. Lors de l’audience, tous les enfants ont scandé leur attachement à cet adorable garçon. « J’adore Michael » « C’est mon meilleur ami » Autant de propos attendrissants que l’on pouvait entendre de la bouche de ses amis. Le juge a signifié qu’il n’avait jamais accueilli une classe de maternelle au tribunal.

Une adoption longue

Avant d’accueillir officiellement le petit garçon, Andrea et Dave ont d’abord été sa famille d’accueil. 37 enfants ont assisté à leur audience d’adoption en ce jour particulier. « C’est le jour de l’adoption de Kent County et les enfants ont enfin pu être accueillis par leurs nouvelles familles » a déclaré un membre de la juridiction. Suite à la délibération, la juge Patricia Gardner, n’a pas pu retenir ses larmes face à tant d’émotion.

adoption longue

Une initiative maternelle

Cette idée émouvante est une initiative de la mère du petit Michael suite à la proposition de son institutrice, Madame Mckee. Le nouveau père se réjouit de cette délibération et a confié à la chaîne CNN : « Nous n’avons jamais eu d’enfants avant d’adopter. Avant cette décision, les choses étaient compliquées » Le couple a été marié depuis 10 ans avant de pouvoir accueillir le petit garçon. Selon les nouveaux parents, Michael est un enfant épanoui, populaire à l’école et aime pratiquer le basket-ball ou la natation. « Félicitations à Michael et à sa famille. C’est génial que toute sa classe vienne les soutenir » peut-on lire sur les réseaux sociaux d’une association pro-adoption.

spectateur tribunal adoption garçon

L’adoption : une communication nécessaire

A l’âge dit scolaire, il est essentiel que les parents adoptifs soient au fait de la bonne attitude à prendre pour parler de l’adoption à leur enfant. A cette période de socialisation, ce dernier peut être en proie à des interrogations identitaires et se demander pourquoi il a subi un abandon. Expliquer à son enfant que ses parents biologiques l’aimaient et qu’ils ont fait un choix pour assurer son avenir malgré les circonstances est un message apaisant qui amène l’enfant à ressentir un sentiment d’appartenance.

Lire aussi Un père donne son bébé à l’adoption et découvre 24 ans plus tard que son enfant a toujours vécu près de lui

Contenus sponsorisés