Rides : 14 plantes efficaces pour les atténuer naturellement

Quand on ouvrit le tombeau de Toutankhamon, le célèbre pharaon adolescent de l'Égypte ancienne, les archéologues découvrirent un véritable trésor d'œuvres d'art. Quant aux chercheurs qui s'intéressaient au processus de vieillissement, ils firent une autre sorte de découverte quand ils retrouvèrent dans la tombe un papyrus révélant la formule antirides du souverain : de l'huile de coco, de la momordique et de la valériane dans une base de graisse animale.

La formule antirides du pharaon n’était guère différente de tant d’autres recettes vantées au cours des siècles, à base de toutes sortes d’ingrédients allant de la graisse d’ours à la graisse d’oie, voire au goudron et à la térébenthine. La grande question, bien sûr, est de savoir si l’un ou l’autre de ces mélanges est vraiment efficace.

Perte d’élasticité

Pour répondre à cette question, nous devons d’abord examiner les raisons pour lesquelles les rides se produisent. Elles résultent de modifications du collagène, la protéine qui constitue la portion fibreuse de l’épiderme. Le collagène est la substance qui maintient notre corps. Il constitue quelque chose comme le tiers des protéines totales du corps, et 70 % du tissu conjonctif de l’organisme.

Les peaux jeunes et le tissu conjonctif sont constitués principalement de collagène élastique ou soluble. Par conséquent, ils sont capables d’absorber l’humidité et de se reconstituer. Ce processus permanent d’hydratation et de renouvellement conserve aux épidermes jeunes et élastiques leur apparence lisse et soyeuse. En revanche, divers facteurs comme l’exposition au soleil, le tabagisme et le processus normal de vieillissement finissent par entraîner des lésions d’oxydation de l’épiderme. Ces lésions pourraient se comparer à ce qui arrive au fer quand il se couvre de rouille. Dans l’organisme, ce processus chimique provoque la formation de collagène insoluble, dénué d’élasticité, incapable d’absorber l’humidité et de se reconstituer.

C’est ainsi qu’avec la perte d’élasticité et d’humidité, des lignes faciales et des rides se forment, surtout dans les régions exposées aux rayons du soleil comme le visage, le cou et le dessus des mains.

De nombreuses crèmes hydratantes du commerce sont vendues avec la promesse de renouveler le collagène soluble et de rajeunir l’épiderme, aidant ainsi à l’hydratation des cellules cutanées et à l’effacement des rides. En toute honnêteté, je ne saurais me prononcer sur leur efficacité. Mais avant de dépenser une petite fortune pour vous procurer n’importe quel produit du commerce, je vous suggère d’avoir recours à quelques approches naturelles.

Les plantes au secours des rides

La plupart des traitements antirides naturels reposent sur des agents anti oxydants et des émollients. Les antioxydants sont des substances capables d’éponger les radicaux libres, ces molécules d’oxygène hautement réactives qui entraînent des lésions d’oxydation. Quant aux émollients, ils contribuent à prévenir la sécheresse de la peau tout en adoucissant et hydratant l’épiderme. Voici un certain nombre de traitements naturels qui pourraient s’avérer utiles.

hammelis

Hamamélis – Source : spm

Marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum) hamamélis et (Hamamelis virginiana).

Après avoir testé 65 extraits de plantes, des chercheurs ont découvert sept plantes dotées d’une activité antioxydante suffisante pour les rendre potentiellement utiles comme antirides. Quatre d’entre elles sont assez faciles à trouver : il s’agit du marronnier d’Inde, de l’hamamélis, du romarin et de la sauge, mais les chercheurs ont constaté que les deux premières étaient les plus que bénéfiques. Ces deux plantes sont des antioxydants puissants. On trouve en magasin diététique des pommades adoucissantes et astringentes contenant des extraits de ces plantes.

cacaotier

Cacaoyer – Source : spm

Cacaoyer (Theobroma cacao).

Le beurre de cacao joue un rôle majeur comme émollient dans divers produits cosmétiques et lotions pour la peau. Il fond à la température du corps et réhydrate la peau sèche, en particulier autour des yeux (pattes d’oie), aux coins de la bouche et sur le cou. Ce remède me plaît parce qu’il provient de l’Amazonie. Un autre émollient tropical comparable est l’huile de coco.

carotte

Carotte – Source : spm

Carotte (Daucus carota).

Les carottes sont une excellente source de vitamine A, et toute carence de cette vitamine provoque peau sèche et rides. Les carottes contiennent d’autre part du bêta-carotène antioxydant. Je suggère de mâcher chaque jour une ou deux carottes, non seulement pour prévenir les rides mais pour bénéficier également de tous les agents chimiques anticancer que contient ce légume si utile.

Vous pourriez envisager également d’appliquer localement de l’huile de carotte. Son taux élevé de vitamine A en fait un excellent écran solaire. J’avoue que je n’ai jamais essayé l’huile de carotte, mais il m’arrive parfois de mettre des carottes dans le mixer et de m’enduire ensuite le visage de cette purée en guise de masque. (Attendez 15 à 30 minutes avant de rincer la pulpe de carotte.)

concombre

Concombre – Source : spm

Concombre (Cucumis sativus).

Le concombre frais et humide est utilisé depuis bien longtemps pour apaiser les brûlures et pour prévenir les rides. Les concombres sont meilleur marché et probablement tout aussi utiles que la plupart des crèmes hydratantes du commerce. Il suffit d’en couper des rondelles fines que vous utiliserez en friction sur le visage. Vous pouvez également réduire en purée un concombre dans votre mixer et vous appliquer cette pâte sur le visage en guise de masque. Rincez après 15 à 30 minutes.

pourpier

Pourpier – Source : spm

Pourpier (Portulaca oleracea).

Cette plante est l’un de mes antioxydants préférés. Si vous avez déniché du pourpier frais, mélangez-le à vos plats de crudités. Vous pouvez également en faire un masque facial apaisant : mettez la plante dans le mixer ou la centrifugeuse et utilisez cette pâte comme masque que vous rincerez après 15 à 30 minutes.

romarin

Romarin – Source : spm

Romarin (Rosmarinus officinalis).

Antioxydant puissant lui aussi, le romarin a été identifié par des chercheurs comme un remède prometteur tant préventif que curatif des rides. Utilisez-le en cuisine, ou préparez une infusion avec une ou deux cuillerées à café d’aiguilles séchées et écrasées par tasse d’eau bouillante. Vous pourriez également le passer au mixer en même temps que le pourpier.

sauge

Sauge – Source : spm

Sauge (Salvia officinalis).

De même que le marronnier d’Inde, le chèvrefeuille et le romarin, la sauge figure parmi les sept plantes courantes identifiées par les chercheurs, bien que son efficacité soit un peu moindre que celle des autres. Utilisez-la comme aromate culinaire, ou préparez une infusion avec une ou deux cuillerées à café de feuilles séchées écrasées par une tasse d’eau bouillante. Il est bon de rester modéré, car la sauge contient une quantité relativement élevée de thujone, un agent chimique complexe qui peut provoquer des convulsions à très hautes doses.

aloes

Aloès – Source : spm

Aloès (Aloe vera).

Quand il s’agit de l’aloès, il est difficile de faire la part de la légende et la part des faits. Cléopâtre, dit-on, se massait chaque jour le visage à l’aide de gel d’aloès. Joséphine de Beauharnais, l’épouse de Napoléon, mélangeait ce gel avec du lait pour obtenir une lotion faciale de son cru. L’aloès entre également dans la composition de nombreux produits pour les soins de la peau. Permet-il vraiment de prévenir les rides ? Sans doute n’y a-t-il aucun risque à l’essayer.

amandier

Amandier – Source : spm

Amandier (Prunus dulcis).

L’huile d’amande, déjà mentionnée dans la Bible, servait autrefois à oindre les rois et les prêtres. Elle est de nos jours de plus en plus utilisée dans la fabrication de produits cosmétiques et de parfums. Vous pouvez l’utiliser comme émollient pour vous en masser la peau du visage et ralentir l’apparition des rides.

ananas

Ananas – Source : spm

Ananas (Ananas comosus).

S’il est vrai que les AHA présents dans la peau de l’ananas peuvent venir à bout des oignons et des cors au pied, je n’hésiterais pas à liquéfier au mixer la peau rugueuse et le centre coriace d’un ananas frais entier pour appliquer cette pulpe sur mon visage dans le but d’exfolier la couche superficielle de cellules mortes. Attendez entre 15 et 30 minutes avant d’enlever ce masque maison. (Si vous utilisez l’ananas pour dissoudre un cor au pied, il est préférable de le garder en place beaucoup plus longtemps.)

avocat

Avocat – Source : spm

Avocat (Persea americana).

D’odeur agréable, l’huile d’avocat est un émollient particulièrement bénéfique pour les personnes qui ont la peau sèche. Il suffit de l’appliquer directement sur le visage.

olivier

Olivier – Source : spm

Olivier (Olea europea).

Depuis les temps bibliques, cette huile est utilisée pour adoucir et embellir la peau. Il se pourrait que l’huile d’olive, de par ses propriétés émollientes, ait pour effet de ralentir l’apparition des rides. Beaucoup de femmes commencent par exposer leur visage à un bain de vapeur avant d’appliquer de l’huile d’olive.

raisin

Raisin – Source : spm

Raisin (Vitis vinifera).

Les raisins contiennent des AHA, ces substances qui contribuent à débarrasser le visage des cellules mortes. Les AHA entrent dans la composition de dizaines de lotions pour le visage en vente libre, notamment celles qui prétendent éliminer les ridules fines et les rides. Mais plutôt que d’acheter un médicament sans ordonnance, pourquoi ne pas choisir plutôt une source naturelle ? Vous pouvez passer les raisins à la centrifugeuse, même ceux qui contiennent des pépins, et vous appliquez sur le visage la pulpe résultante en guise de masque. Attendez 15 à 30 minutes avant de rincer.

ricin-1

Ricin – Source : spm

Ricin (Ricinus communis).

L’huile de ricin est utilisée depuis la nuit des temps comme huile cosmétique et comme base de maquillage. Il s’agit bien évidemment d’un émollient. Je suppose que si elle n’était pas relativement bénéfique, elle aurait été abandonnée depuis belle lurette.

Lire aussi Comment éliminer les rides pendant la nuit ? 2 recettes de sérums maison efficaces

Contenus sponsorisés