Pourquoi faut-il diffuser de l’eau au savon de Marseille sur vos plantes ? L’astuce géniale des jardiniers expérimentés

Les plantes cultivées en pot ou en pleine terre ont un ennemi commun : les insectes. Ces parasites peuvent en effet ravager vos plantes et entraîner des conséquences fâcheuses. Cela dit, pour garder vos plantes en bonne santé, il est important de les protéger des parasites et des nuisibles. Pour cela, inutile de recourir aux insecticides chimiques. Certains produits naturels et à portée de main peuvent vous servir à fabriquer votre propre insecticide, sans danger pour l’environnement. Découvrez comment protéger vos plantes des insectes grâce à cet insecticide naturel.

Pucerons, cochenilles, aleurodes ou encore tétranyques, sont des parasites qui peuvent attaquer vos plantes et altérer leur bonne croissance. Pour lutter contre ces insectes ravageurs, vous pouvez préparer votre propre insecticide bio.

Comment préparer un insecticide naturel afin de garder les plantes en bonne santé ?

attaque de pucerons

Attaque de pucerons – Source : spm

Pour fabriquer un insecticide naturel, vous aurez simplement besoin de savon de Marseille. Ce produit écologique et biodégradable est efficace pour venir à bout des psylles, araignées rouges, cicadelles, pucerons, cochenilles et aleurodes. En effet, le savon de Marseille bouche les pores respiratoires de ces parasites, en plus de les empêcher d’atteindre les feuilles de vos plantes. Pour cela, râpez 150 grammes de savon de Marseille et diluez les copeaux dans un litre d’eau bouillante, dans une casserole, sur feu doux. Remuez bien avec une cuillère en bois, jusqu’à l’obtention d’un liquide homogène. Versez ensuite votre eau savonneuse dans une bouteille munie d’un pulvérisateur.

En refroidissant, le savon de Marseille pourrait se solidifier. Si tel est le cas, vous pouvez ajouter un peu d’eau dans votre bouteille et la secouer. Il est également important de secouer votre bouteille avant chaque utilisation, afin de fluidifier votre insecticide.

Utilisez cet insecticide spécialement au printemps et au début de l’été, car c’est à cette période que les attaques d’insectes sont plus fréquentes. Il est préférable de pulvériser votre insecticide sur le feuillage des plantes infestées à la tombée de la nuit, en évitant les journées pluvieuses, afin que l’insecticide puisse bien agir. N’oubliez pas de pulvériser également sous les feuilles, car c’est là où se cachent le plus souvent les insectes.

Notez que les insecticides à base de savon ne conviennent pas à toutes les plantes. En effet, les plantes au feuillage duveteux ne supportent pas le savon. C’est le cas notamment des impatiens, ou encore des fougères. Il est de ce fait recommandé de pulvériser votre insecticide sur une petite partie de la plante, et d’attendre 48 heures avant de la traiter. Cela vous permettra de voir si votre insecticide ne causera aucun effet indésirable sur votre plante.

Quels sont les autres produits qu’on peut utiliser pour fabriquer un insecticide naturel ?

Le savon de Marseille n’est pas le seul répulsif contre les insectes. Vous pouvez en effet le remplacer par d’autres produits naturels.

traiter plantes infectées

Traiter les plantes infestées – Source : spm

  • Le savon noir comme insecticide naturel

Le savon noir est très efficace pour protéger vos plantes des insectes, grâce à ses propriétés antibactériennes et insecticides. Pour cela, diluez 5 cuillères à soupe de savon noir dans un litre d’eau tiède, et transvasez votre solution dans un flacon pulvérisateur. Pulvérisez ensuite sur les feuilles et les tiges de votre rosier ravagé par les pucerons ou les cochenilles. Utilisez cet insecticide également pour protéger les plants de tomates des attaques de punaises vertes ou de pucerons.

  • Insecticide naturel aux feuilles de tomate

Les feuilles de tomate sont riches en alcaloïdes qui permettent d’éliminer les pucerons. Pour réaliser ce produit répulsif, vous aurez besoin d’une cuillère à café de liquide vaisselle naturel et de 80 grammes de feuilles de tomate hachées. Commencez par laisser tremper les feuilles de tomate dans l’eau pendant une demi-journée, ensuite mixez le tout et puis ajoutez la cuillère à café de liquide vaisselle. Transvasez votre préparation dans un spray et vaporisez sur vos plantes infestées.

  • L’huile de neem comme insecticide naturel

L’huile de neem est une huile végétale biodégradable qui fait office d’insecticide naturel. Elle est efficace pour se débarrasser des œufs ou des larves des insectes et stopper ainsi leur développement. Pour cela, versez dans 250 ml d’eau, une cuillère à café de savon de Marseille liquide et deux cuillères à café d’huile de neem. Transvasez votre insecticide dans un vaporisateur et pulvérisez directement sur les feuilles.

Notez qu’en plus de ces produits naturels, vous pouvez également utiliser le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, le purin d’ortie ou encore une décoction d’ail pour lutter contre ces prédateurs naturels qui envahissent vos plantes. Sachez également que certains insectes auxiliaires du jardin peuvent vous aider à éliminer naturellement les parasites qui ravagent vos plantes. En effet, les coccinelles par exemple sont connues pour être de bon anti-pucerons. Elles se nourrissent principalement de pucerons, mais elles peuvent également consommer d’autres parasites comme les aleurodes, les cochenilles ou les thrips.

Cela dit, grâce à des produits naturels comme le savon de Marseille, vous allez éliminer les insectes qui ravagent vos plantes, sans devoir recourir aux produits chimiques nocifs pour l’environnement.

Lire aussi Jus d’oignon : un insecticide naturel pour éliminer les pucerons, chenilles et cochenilles

Contenus sponsorisés