Voici comment obtenir des mandarines à l’infini à partir d’un seul fruit

La mandarine est un agrume apprécié pour son parfum et sa saveur à la fois sucrée et acidulée. Ce fruit est très bénéfique pour la santé, notamment grâce à sa teneur en antioxydants et en vitamine C. Pour profiter des bienfaits de cet agrume et déguster des mandarines bio, vous pouvez faire pousser un mandarinier chez vous. La culture de cet arbre fruitier est facile et convient même aux personnes qui n’ont pas la main verte ! Découvrez comment planter des mandarines chez vous pour en avoir en illimité, et sans trace de pesticide.

La mandarine ne doit pas être confondue avec la clémentine. Cette dernière est un hybride de la mandarine. C’est-à-dire qu’elle est issue de la fécondation d’une fleur de mandarinier par le pollen d’une orange douce. Une différence réside également au niveau du goût. La mandarine est plus sucrée que la clémentine et contient plus de pépins. Ce fruit est d’ailleurs le moins acide par rapport au reste des agrumes.

cultiver mandarinier

Cultiver un mandarinier en pot – Source : spm

Comment planter des mandarines en pot ?

Pour planter des mandarines chez vous, il suffit de suivre ces 3 étapes.

mandarines

Mandarines – Source : spm

  • Étape 1 : Préparer la germination des pépins des mandarines

Sélectionnez d’abord les pépins d’une mandarine bio et lavez-les. Déposez ensuite les pépins sur un coton humide pour les faire germer, et placez le coton dans un verre.

  • Étape 2 : Préparer le pot pour planter les pépins de mandarines

Choisissez un pot de fleurs contenant des trous de drainage et placez des pierres dans le fond. Ajoutez au-dessus une couche de sable pour assurer un meilleur flux d’air. Pour le terreau, utilisez un mélange composé de mousse de tourbe, de perlite et d’engrais. Vous pouvez également enrichir le terreau avec du humus. Arrosez ensuite la terre sans la détremper.

  • Étape 3 : Planter les pépins de mandarines

Lorsque les pépins commenceront à germer, plantez-les doucement dans le sol et couvrez-les avec un peu de terre. Couvrez ensuite la surface du pot avec un film plastique transparent, pour maintenir la chaleur et l’humidité, et accélérer la germination des pépins, afin d’obtenir par conséquent de jeunes pousses. Gardez votre pot dans une pièce chaude et éclairée, mais évitez la lumière directe du soleil. Arrosez dès que le terreau s’assèche, mais sans excès. Lorsque les premières pousses apparaissent, retirez le film transparent et placez votre pot dans une température d’environ 20°C, avec une exposition à mi-ombre.

Comment entretenir le mandarinier et obtenir de bonnes mandarines ?

Le mandarinier est facile d’entretien. Arrosez votre arbre fruitier régulièrement, en veillant à ce que la terre reste humide entre deux arrosages. Le mandarinier a besoin d’un apport en eau régulier, comme tous les agrumes d’ailleurs. Par ailleurs, si vous remarquez que les feuilles pointent vers le sol, cela veut dire que votre arbre manque d’eau. Fertilisez votre arbre durant toute sa période de croissance végétative, c’est-à-dire de mars à septembre. Privilégiez pour cela un engrais à décomposition lente, et ajoutez-le à un substrat humide, pour que les minéraux ne brûlent pas les racines de votre arbre.

mandarinier en pot

Mandarinier en pot – Source : spm

Lorsque les jeunes plants atteignent 10 à 15 cm de haut et que leur système racinaire est bien développé, rempotez-les dans un pot plus grand. Un rempotage est d’ailleurs nécessaire tous les 2 ou 3 ans. Mettez des billes d’argile au fond du nouveau pot pour assurer un bon drainage, et utilisez un substrat composé de sable, de compost et de terre de jardin.

Taillez ensuite votre arbre dès que les fleurs apparaissent. Pour cela, coupez les branches et les rameaux fins pour éviter l’encombrement de votre arbuste. Ainsi, les fruits de votre mandarinier auront davantage accès à la lumière.

Protégez également votre arbre fruitier des maladies et nuisibles qui le ravagent. On cite comme exemple les cochenilles, qui sucent la sève de l’arbre et produisent un suc collant appelé le miellat. Ce dernier attire les fourmis et les champignons responsables de la fumagine, qui est une maladie cryptogamique. D’autres parasites peuvent attaquer votre arbre comme les pucerons ou les aleurodes.

Par ailleurs, si vous voulez repiquer votre arbuste en pleine terre, attendez qu’il mesure au moins 30 cm de haut. Ainsi, vous serez sûr que votre mandarinier est suffisamment robuste pour une culture en extérieur, d’autant plus que cet arbre fruitier redoute le froid. En effet, si vous avez des mandariniers en pot cultivés en extérieur, il est recommandé de les garder dans un endroit abrité du jardin. En hiver, vous pouvez attacher le voile d’hivernage sous le rebord du pot.

Grâce à quelques pépins seulement, vous pouvez cultiver des mandarines chez vous, afin de parfumer votre maison et récolter des mandarines bio et en illimité !

Lire aussi L’astuce géniale des fleuristes pour faire durer les orchidées

Contenus sponsorisés