Pour aider sa fille à avoir un enfant, une maman de 51 ans décide de porter son bébé

Avoir un enfant est souvent attendu avec un enchevêtrement d’émotions. L’arrivée d’un bébé pousse alors les futurs parents à se préparer pour accueillir un nouveau membre dans leur famille. Pour autant, certains facteurs qui échappent à notre contrôle peuvent interférer avec cette envie. Parmi eux, les problèmes de fertilité qui touchent de nombreux couples. Heureusement, la science offre d’autres alternatives pour ces personnes désireuses de concevoir. Breanna et son mari Aaron en font partie. Grâce à une mère porteuse qui n’est autre que la maman de la mariée, ces derniers seront à même de réaliser leur rêve d’avoir un enfant. Leur histoire émouvante a été relayée par l’émission Good Morning America.

Breanna, une jeune femme dentiste s’est mariée à Aaron en 2016. Le couple a tout de suite voulu avoir un enfant. Toutefois il y avait une urgence particulière à leur situation : Le grand-père de la mariée était gravement malade et celle-ci voulait qu’il puisse voir son arrière petit-fils.

Malgré leur envie, le couple n’arrivait tout de même pas à procréer naturellement et a donc décidé de voir un spécialiste en fertilité. Après plusieurs tentatives, Breanna et Aaron décident finalement que ce sera Julie Loving, la maman de la jeune mariée qui portera leur bébé. A 51 ans, celle-ci leur offrira un cadeau inestimable.

breanna
instagram

Un problème de fertilité

Tout a commencé après le mariage du jeune couple. La priorité pour les deux jeunes mariés est tout de suite évidente : ils veulent un enfant au plus vite. Leur enthousiasme ne suffit malheureusement pas à satisfaire cette envie et après avoir essayé toute une année de procréer naturellement, Breanna et Aaron décident de consulter un spécialiste de la fertilité.

breanna1
instagram

S’ensuivent alors de nombreuses tentatives de fécondation in vitro, d’opérations chirurgicales et de multiples fausses couches. Le médecin explique finalement au jeune couple que l’utérus de Breanna ne peut tolérer une grossesse. Face à ce constat amer, le docteur conseille au couple d’envisager la gestation par autrui.

Une grand-mère porteuse

Aux États-Unis, trouver une mère porteuse à travers une agence peut coûter jusqu’à 89 000 €. Une somme conséquente qui pousse le couple à chercher une personne proche, et celle-ci ne sera autre que Julie, la maman de Breanna. Sans aucune hésitation, elle s’est portée volontaire pour aider sa fille et son mari.

Malgré un âge assez avancé pour une grossesse, la femme de 51 ans n’en démord pas : « J’ai couru 19 marathons et beaucoup de triathlons » avant d’ajouter : « Je savais que physiquement, je pouvais le faire. De plus j’ai eu deux grossesses assez simples avec mes deux enfants ».

Breanna était plutôt sceptique à l’idée de laisser sa mère porter son propre bébé, mais elle finira tout de même par se laisser convaincre. Après un rendez-vous chez le médecin, celui-ci est stupéfait par l’état de santé impeccable de la cinquantenaire. La décision est donc prise.

 

breanna2
instagram

Quelques mois après, la maman porte enfin le bébé du jeune couple et l’accouchement est prévu pour le mois de novembre. Malgré l’enthousiasme de la nouvelle, le couple reste sur ses gardes au vu du nombre de fausses couches qu’ils ont déjà vécu. Toutefois après qu’il leur ait été révélé que c’était une petite fille, ils n’ont pu cacher leur joie à l’idée de devenir parents.

breanna3
instagram

Aujourd’hui, ils se préparent à accueillir leur enfant et sa grand-mère lui prépare même un petit livre pour lui prouver à quel point sa famille s’est battue pour la mettre au monde.

breanna4
instagram

La gestation pour autrui

La gestation pour autrui ou GPA est le fait qu’une femme, que l’on appelle généralement mère porteuse, puisse porter l’enfant d’un couple, que l’on désigne par le terme ‘’couple de parents d’intention’’. Il faut toutefois savoir que cette pratique est interdite en France.

La gestation par autrui peut se faire de plusieurs manières, notamment via une insémination ou l’implantation d’un embryon issu d’une fécondation in vitro dans l’utérus de la mère porteuse. Ainsi, selon la technique utilisée, les partenaires peuvent être les parents génétiques de l’enfant ou non. Il existe même des cas où seul un des deux parents a un lien génétique avec le futur bébé.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close