Oui, vos mains peuvent prédire si vous allez avoir un cancer

Selon l’Institut National du Cancer, le cancer du poumon est le 4ème cancer le plus fréquent en France. Parmi près de 46 363 cas recensés, on compte 33 117 personnes décédées. En outre, l’exposition à la fumée du tabac est le premier facteur de risque de la maladie. Si les symptômes sont généralement connus ou du moins, vastement documentés, certains signes beaucoup plus rares peuvent en revanche, passer inaperçus. C’est le cas d’une patiente atteinte d’un cancer du poumon, et dont les principaux symptômes seraient apparus sur ses mains. L’étude qui expose son cas a été relayée par Fox News, le New York Post et le Dailymail.

À l’âge de 73 ans, une femme d’origine brésilienne est allée dans une clinique de dermatologie en raison de lésions douloureuses et de démangeaisons au niveau des mains. Contre toute attente, la femme a reçu un diagnostic de cancer du poumon.

Un symptôme peu commun

Dans un rapport publié par le New England Journal of Medicine (NEJM), l’histoire de cette brésilienne sous couvert d’anonymat met en exergue un symptôme peu connu pouvant indiquer un cancer, et celui-ci se verrait essentiellement au niveau des mains. « L’examen physique a révélé une nette démarcation des plis dans les lignes de ses mains en plus d’une apparence veloutée des surfaces palmaires et des rides de la peau », peut-on lire sur le rapport.

 

La femme aurait remarqué des lésions au niveau de ses paumes, 9 mois auparavant. En outre, elle était sujette à une toux qui persistait pendant près d’un an et avait perdu l’équivalent de 5 kilos au cours des quatre mois précédant son auscultation. La femme fumait un paquet de cigarettes par jour et ce, pendant 30 ans.

Le diagnostic tombe : cancer du poumon

Au vu des signes présentés par la patiente, les médecins ont procédé à une série d’examens pour confirmer le diagnostic. Ainsi, elle a passé un scanner des poumons, de l’abdomen et du pelvis. Malheureusement, les résultats ont bel et bien révélé un cancer du poumon.

 

Par la suite, la femme a subi une chimiothérapie puis une radiothérapie, en vue de détruire les cellules cancéreuses et de réduire les lésions qu’elle présentait sur ses mains. Ces dernières portent le nom de pachydermatoglyphie et représentent une maladie cutanée peu connue du grand public. Généralement, ce symptôme extrêmement rare est associé à un cancer pulmonaire ou gastrique.  Malheureusement, les traitements effectués n’ont pas réduit les lésions cutanées et le cancer de cette femme a continué à se développer après 6 mois. Elle a entamé un second cycle de chimiothérapie, indique le rapport, sans toutefois spécifier l’issue de ce traitement.

La pachydermatoglyphie : ce qu’il faut savoir

Selon les scientifiques, la pachydermatoglyphie, appelée en anglais « Tripe Palms », peut être un signe précurseur de certains cancers. Bien qu’ils n’en comprennent pas encore le mécanisme exact, les chercheurs suggèrent que la croissance des cellules cancéreuses pourrait entraîner une surproduction de cellules épidermiques palmaires.

La pachydermatoglyphie est une maladie cutanée qui se développe sur la paume des mains, et dans certains cas, sur la plante des pieds. Elle se caractérise par une peau rugueuse, veloutée et jaunâtre, souvent comparée aux tripes des animaux, d’où le nom anglais  “Tripe Palms Syndrome”. Mais au-delà de ses spécificités esthétiques, elle engendre surtout des lésions douloureuses qui pourraient indiquer la présence d’un cancer, comme en témoigne l’étude du NEJM. Selon une seconde étude plus ancienne, la pachydermatoglyphie indiquerait un cancer dans 90% des cas. Ainsi, si celle-ci représente un symptôme très rare, elle n’en demeure pas moins un signe important à considérer.

Les symptômes courants du cancer du poumon

D’après la Société canadienne du cancer, les symptômes qui peuvent annoncer un cancer du poumon sont les suivants:

  • Une toux persistante ou qui s’intensifie au fil du temps
  • Un essoufflement
  • Une respiration sifflante
  • Une douleur au thorax qui s’accentue lors de la respiration
  • Du sang dans le mucus qui se dégage des poumons lorsqu’on tousse
  • Une perte de poids inexpliquée
  • Une fatigue constante
  • Des infections telles que la bronchite ou la pneumonie qui persistent
  • Des difficultés à avaler
  • Une pression au niveau du poumon
  • La présence de ganglions lymphatiques de volume supérieur à la normale dans certaines parties du corps (cou ou clavicule)
  • Une accumulation de liquide autour des poumons
  • Des maux de tête et une faiblesse
  • Des douleurs au niveau des os
  • Une voix enrouée

À l’instar des autres types de cancer, un diagnostic précoce maximise les chances de guérison. De ce fait, si certains symptômes apparaissent, il est nécessaire d’en parler au plus vite à un professionnel de la santé.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close