x

« Nous n’avons plus de vie sexuelle avec mon mari mais il regarde des films pour adultes »

Opinion

Dans un témoignage publié sur un forum, une femme se heurte à une frustration sur le plan sexuel et demande des conseils aux membres de la communauté. Son mari passe son temps à regarder des films pour adultes et ne ressent plus le besoin de faire l’amour avec sa conjointe. Pleins feux sur ce témoignage et les conseils prodigués par les autres femmes.

Au début d’une relation amoureuse, les ébats sexuels sont généralement au rendez-vous. L’attirance physique et le désir sont à leur apogée, permettant aux deux partenaires de ressentir un plaisir intense . Mais au fil du temps, les rapports sexuels peuvent s’espacer pour plusieurs raisons et contraindre les conjoints à subir une distance physique et parfois émotionnelle. Pour se confier et demander des conseils aux membres de Mamas Uncut, une femme a partagé un problème qu’elle vit actuellement avec son mari. Ce dernier semble plus intéressé par les films pour adultes que par des relations sexuelles avec sa partenaire.  

Elle se sent délaissée par son conjoint

S’il est parfois compliqué de garder la même cadence sexuelle au fil des années, il n’en est pas moins vrai que pimenter sa vie sexuelle aide à raviver la flamme et à susciter le désir. Frustrée de ne plus avoir de relations sexuelles avec son mari, une femme demande conseil aux autres membres d’un groupe. Elle affirme que son conjoint passe la majorité de son temps à regarder des films pornographiques et a recours à la masturbation pour se satisfaire sur le plan sexuel. Si elle n’a rien contre le fait que son homme puisse s’offrir un orgasme solitaire de temps à autre, elle ne comprend pas pourquoi il a mis un terme à leurs ébats sexuels à deux. “La seule raison pour laquelle ça me dérange, c’est que je me sens ignorée et j’ai l’impression de ne pas l’exciter”, confie-t-elle. Perdue face à cette situation, elle a l’impression d’être mise de côté et de ne pas pouvoir satisfaire pleinement les envies de son homme. Dans ce sens, elle demande des conseils bienveillants en espérant trouver des solutions à sa problématique. 

Les membres lui donnent de nombreux conseils 

Pour un membre de la communauté Mamas Uncut, la femme doit communiquer avec son mari pour exprimer sa frustration. Elle peut lui assurer que son plaisir solitaire ne lui pose pas problème, mais qu’elle souhaite tout de même entretenir une vie sexuelle épanouissante avec son conjoint. En sus, l’internaute lui conseille de trouver des astuces pour éveiller le désir de son homme et rendre le sexe plus passionnel entre eux. Néanmoins, elle lui rappelle qu’elle n’a pas besoin de culpabiliser si son conjoint préfère regarder des films pornographiques et idéaliser le sexe d’une manière malsaine. 

Pour aider cette femme, une autre internaute a réagi à son message. “Je ne pense pas du tout que ce soit normal”, a-t-elle allégué. Pour elle, les films pour adultes peuvent ruiner des mariages et la femme doit absolument en discuter avec son mari pour qu’il mette fin à cette fâcheuse habitude. 

En outre, une troisième personne qui a vécu une relation similaire a tenu à donner son point de vue quant à cette situation désolante. Faisant part de son expérience, elle affirme que se masturber devant des films peut rapidement devenir une addiction. “J’ai fait tout ce dont un homme rêverait et il ne me regardait pas”, déclare-t-elle. Ainsi, elle conseille à la femme de quitter son mari et de trouver quelqu’un qui puisse la combler sexuellement. 

Par ailleurs, d’autres membres de la communauté lui ont conseillé de faire plus d’efforts pour attiser le désir de son conjoint et de communiquer avec lui pour améliorer leur sexualité

Quand la masturbation devient maladive

Selon Nathalie Giraud-Desforges, sexothérapeute, la masturbation peut parfois devenir compulsive et altérer la qualité de vie d’un individu. “La personne ne peut pas s’en empêcher, c’est la masturbation qui a pris le contrôle sur sa vie”, indique la spécialiste. Cette activité, qui peut être perçu comme jouissive et ludique, peut alors avoir des conséquences exécrables sur le plan social, personnel et professionnel. La fréquence de cet acte peut être un indicateur de l’aspect compulsif. Si la personne a recours à la masturbation plusieurs fois par jour, et que cette pratique émane d’une pulsion, il peut être judicieux de consulter un sexologue pour lui en parler. En sus, la spécialiste explique que cette addiction à la masturbation est généralement liée à l’accès aux films pornographiques. Malheureusement, ce besoin irrépressible de se masturber peut engendrer de nombreux problèmes, notamment avec l’entourage. 

Contenus sponsorisés
Loading...