Mauvaise nouvelle pour les personnes qui aiment le chocolat et le café noir

Vous êtes adepte de chocolat noir et café noir et plus généralement de nourriture amère ? Une étude révèle ce qui se cache derrière ces préférences.

Une étude récente a révélé que les amateurs de chocolat noir, de café noir, et plus généralement d’aliments à saveur amère présentent des traits psychopathes. Rappelons que le psychopathe est une personne atteinte de psychopathie, un déséquilibre psychique caractérisé par une déficience du contrôle des émotions et des impulsions ainsi que l’incapacité d’adaptation au milieu menant à des conduites antisociales. Sans forcément être un criminel violent et sanguinaire, le psychopathe pourrait être donc bien plus proche de vous que vous ne le pensez. 

Le lien entre amertume et psychopathie 

Une étude a été réalisée par Christina Sagioglou et Tobias Greitemeyer, du Département Psychologie de l’Université d’Innsbruck (Autriche) auprès de 953 personnes, âgés d’environ 35 ans, afin de déterminer la corrélation existante entre l’attirance pour les aliments à saveur amère et les traits de la personnalité humaine. Elle a révélé que les personnes adeptes de nourriture amère ont tendance à présenter des traits de personnalité bien plus sombres que la normale.

Deux expériences différentes ont été réalisées dont une première consistant à poser une série de questions pour mesurer l’appréciation de 500 volontaires quant à une liste de mets et d’aliments. Chaque participant devait qualitativement évaluer les différents mets sur une échelle de 1 à 6 allant de n’apprécie pas du tout à aime fortement. Par la suite, ils ont reçu un questionnaire relatif à leur personnalité et mesurant leur niveau d’agressivité, leur côté machiavélique, l’ampleur de leur psychopathie et narcissisme, etc… Pour une mesure plus précise, les chercheurs ont procédé à une seconde étude rassemblant 450 personnes, seconde étude qui n’a fait que confirmer leurs découvertes. Les préférences pour le goût amer ressortent comme un indicateur robuste de machiavélisme, de psychopathie, de narcissisme et de sadisme quotidien, d’après les chercheurs. Alors que les participants ayant un penchant pour le sucré étaient perçus comme plus agréables, pourquoi les personnes aux tendances psychopathes préfèrent-ils les aliments à saveur amère ? Toujours d’après les chercheurs, cela pourrait s’expliquer par le fait qu’ils ressentent une excitation au moment de la consommation de ces aliments.

La théorie de l’excitation est basée sur la Nature. Selon les évolutionnistes, les aliments au goût amer et se trouvant à l’état sauvage signalaient la présence de poison et procuraient une forme d’excitation lorsqu’ils étaient consommés. D’ailleurs, qui accepterait d’avaler du poison si ce n’est un psychopathe ?

Des corrélations étroites ont été établies avec le sadisme quotidien qui est un concept relatif au masochisme bénin (la prise de plaisir à réaliser des activités douloureuses). Pour le cas d’aliments intrinsèquement aversifs, le plaisir peut provenir du fait que le corps signale le rejet alors que la personne sait qu’il n’y a pas de véritable danger. 

Évidemment, bien que les résultats de l’étude soient bouleversants, une préférence pour un certain type d’aliments ne suffit pas à établir la psychopathie d’un individu.

Comment distinguer un psychopathe ?

Il est difficile de distinguer un psychopathe d’une personne normale parce que les psychopathes sont doués pour cacher leurs tendances malsaines. C’est pourquoi, les gens finissent dans des situations dangereuses et ignorent qu’une personne représente un danger pour eux uniquement lorsqu’il est trop tard.

Afin d’éviter ces situations, Jacob Wells, qui se considère lui-même comme un psychopathe, recommande d’observer et de déceler les éléments suivants lorsque l’on tente d’identifier un psychopathe : une grande estime personnelle, le besoin de stimulation et d’impulsivité, le mensonge pathologique, la capacité à manipuler les autres et un manque de remords et d’empathie.

Les psychopathes sont capables de masquer leur véritable personnalité et de mimer des réactions normales. Ils savent comment ils doivent réagir dans certaines situations même si leurs réactions peuvent ne pas être sincères. Toutefois, il est possible de voir quand un psychopathe n’est pas sincère en observant sa gestuelle. Lorsqu’ils fournissent une réponse émotionnelle, leur langage corporel ou ton de voix peut ne pas correspondre à l’émotion exprimée. Ceci est un indice qui révèle qu’ils sont peut-être en train de simuler et qu’il faut faire bien attention au piège qu’ils cherchent à vous tendre.

Lire aussi 10 raisons pour lesquelles le chocolat peut vous aider à perdre du poids

Contenus sponsorisés