Maman, je t’en supplie, je ne veux plus aller en cours » La dernière phrase de ce petit garçon avant de mourir

Nous pensons souvent que nous faisons ce qu'il y a de mieux pour nos enfants en les forçant à faire des choses ou à aller là où ils ne veulent pas aller simplement parce que nous pensons les aider à forger un meilleur caractère alors qu'en réalité, nous n’avons aucune idée de ce qu'ils traversent.

Sommaire

Il est important de s’assurer que vous avez une bonne communication avec vos enfants afin qu’en cas de problème qui pourrait être embarrassant pour eux, ils aient la confiance nécessaire pour vous en parler, à vous, leurs parents.

Il a récemment été démontré qu’au moins dans 60 % des écoles publiques et privées, les élèves subissent ce que l’on appelle des intimidations, qui ne sont rien d’autre que du harcèlement de la part d’enfants manquant d’estime de soi envers des enfants peu sûrs d’eux qui ont peur d’être blessés.

Aujourd’hui, nous allons vous raconter l’histoire de Diego, un jeune enfant qui souffre souvent en silence et dont les parents n’ont jamais pu voir la réalité de ce qui se passe dans sa vie. Il a donc pris l’une des pires décisions du monde, à savoir mettre fin à ses jours pour éviter d’aller à l’école.

Voici les derniers mots de Diego

diego

Diego

« Papa, maman.

Ces 11 années passées avec vous ont été très joyeux et je ne les oublierai jamais, tout comme je ne vous oublierai jamais.

Papa, tu m’as appris à être une bonne personne et à tenir mes promesses, et tu as beaucoup joué avec moi.

Maman, tu as pris soin de moi et tu m’as emmené partout. Vous êtes tous les deux incroyables, mais ensemble vous êtes les meilleurs parents du monde.

Tata, tu as toléré beaucoup de choses de moi et de papa, je te suis très reconnaissant et je t’aime beaucoup.

Grand-père, tu as toujours été très généreux avec moi et tu t’es toujours inquiété pour moi. Je t’aime beaucoup.

Lolo, tu m’as beaucoup aidé pour mes devoirs et tu m’as bien traité. Je te souhaite bonne chance pour que tu puisses voir Eli.

Je vous dis cela parce que je ne supporte pas d’aller à l’école et qu’il n’y a pas d’autre moyen de l’éviter.

S’il vous plaît, j’espère qu’un jour vous pourrez me détester un peu moins.

Je vous demande de ne pas vous séparer, papa et maman, seulement en vous voyant ensemble et heureux je serai heureux.

Vous allez me manquer et j’espère qu’un jour nous pourrons nous revoir au paradis.

Eh bien, je vous dis au revoir pour toujours.

Signé Diego.

Oh, une chose, j’espère que tu trouveras un emploi très bientôt, Tata.

Diego Gonzalez

Comme vous pouvez le voir, ce sont les derniers mots de Diego qui reflètent que pour lui, il n’y a pas d’autre échappatoire à la souffrance à l’école. Nous vous invitons donc, en tant que parent et tuteurs, à apprendre à gagner la confiance de vos enfants et à être capable de combattre ce type de problème à la racine.

Ne laissez pas vos enfants vous écrire une lettre d’adieu alors qu’en réalité, vous devriez les voir grandir et affronter les problèmes de la vie d’une manière très différente de celle de Diego.

Lire aussi Choisissez une pierre et découvrez ce qu’elle révèle de votre personnalité

Contenus sponsorisés