L’éveil qui se produit quand on atteint 40 ans

Vous allez peut-être bientôt avoir quarante ans et vous sentez qu’en vous quelque chose de profond est en train de changer, mais vous ne savez pas quoi. La crise de la quarantaine est surement déjà là et c’est une très bonne chose.

Qu’est-ce que la crise de la quarantaine ?

D’après David Almeida, professeur de développement et d’étude des familles à l’université de Pennsylvanie : « Le concept de crise de la quarantaine est parfois une excuse commode pour des comportements qui se produisent dans la quarantaine ou la cinquantaine. Insatisfaction dans votre travail ? Des problèmes relationnels ? Il existe une multitude d’explications pour ces expériences – et bien qu’il puisse sembler facile de blâmer une crise de la quarantaine, l’âge n’a probablement rien à voir avec elle. »

Une seconde adolescence

Quand vous étiez adolescent, tout ce que vous vouliez c’était d’être adulte pour enfin être libre et suivre toutes vos envies. Aujourd’hui, vous êtes adultes, et que vous soyez marié avec des enfants, en couple ou célibataire, tout ce que vous voulez, c’est redevenir un enfant sans responsabilités. La crise de la quarantaine est comme une seconde adolescence. Tout à coup, 20 ans se sont écoulées depuis vos 20 ans et vous faites le bilan. Vos rêves et vos souhaits sont-ils toujours les mêmes ? Votre vie ressemble-t-elle à ce que vous souhaitiez lorsque vous étiez jeune ? De nombreuses personnes commencent leur éveil à ce moment de leur vie. Elles réalisent qu’elles ont beaucoup donné aux autres et qu’elles se sont souvent oubliés elles-mêmes.

La crise de la quarantaine est un éveil à la vie

On pense souvent que la « crise » de la quarantaine est un évènement douloureux et négatif mais c’est tout à fait le contraire ! La crise de la quarantaine est une opportunité incroyable de modifier ses perspectives de vie, de saisir à nouveau le train en marche et de rebâtir un chemin plus joyeux. Comme toutes les crises survenant au cours de la vie, vous pouvez en profiter pour changer ce qui ne va pas dans votre vie. Quarante an est un âge clé dans la vie . Nous avons obtenu la plupart des choses que nous souhaitions, mais nous sommes encore assez jeunes pour avoir la possibilité de changer de vie et souvent, c’est cette possibilité qui fait peur.

Le bon moment pour prendre des risques

La « crise » de la quarantaine est un contraste entre l’envie du changement et la peur qui en résulte. Peut-être, avez-vous la sensation que quelque chose doit être changé dans votre vie, mais vous avez peur des répercussions que cela peut avoir sur votre partenaire ou vos enfants. Ou bien, peut-être avez-vous peur que votre famille vous trouve égoïste. Si vous n’êtes pas prêt à prendre des risques par peur de perdre votre stabilité, demandez-vous ce que vous apporte cette stabilité aujourd’hui et surtout, si cela vous rend heureux. Peut-être que vous vous retrouvez dans cette situation aujourd’hui car votre peur vous a empêché de prendre des risques plus tôt.

Et pourtant, il est prouvé que les personnes qui prennent des risques sont plus heureuses. D’après Julien Perret, fondateur de Life List : « Lorsque vous vous trouvez au bord d’une falaise de 10 mètres de hauteur et que l’on vous propose de plonger, vous pouvez attendre 2 heures en haut à réfléchir à ce que cela pourrait entrainer ou simplement sauter immédiatement. Dans tous les cas, la peur sera là, mais dans le second, vous n’aurez pas perdu deux heures.  L’échec est toujours dur à encaisser, mais il est inévitable. Si votre vie n’est pas en danger, lancez-vous ! »

Saisissez l’opportunité que vous offre cette période d’éveil pour vous construire la vie que vous voulez !

Lire aussi Le père de Matthew McConaughey est mort d’une crise cardiaque en plein rapport sexuel – comment cela a-t-il pu se produire ?

Contenus sponsorisés