Les gens qui ratent leur permis de conduire sont les plus intelligents affirme une étude

Les gens qui ratent leur permis de conduire sont les plus intelligents affirme une étude


L’échec est souvent assimilé à un manque d’intelligence ou de compétence mais ceci n’est pas totalement vrai car dans bien des situations, plusieurs facteurs entrent en considération pour déterminer la réussite ou l’échec. Toutefois, en prenant le cas de l’examen du permis de conduire, il a été établi que ceux qui y échouent sont loin d’être bêtes mais plutôt intelligents.

Alors pour ceux qui ont raté leur permis de conduire, même à plusieurs reprises, ne vous affolez pas, vous devez sûrement appartenir à la catégorie des personnes les plus intelligentes.

Mais pourquoi ?

Il serait tout de même insensé de prétendre que ceux qui réussissent leur permis sont moins intelligents que ceux qui le ratent. Mais il y a une explication judicieuse au fait que plusieurs personnes très intelligentes ratent leur examen de conduite de véhicule.

Selon une étude établie par une société d’assurance britannique Privilege DriveXpert et publiée par le magazine The Independant, 1500 cas de personnes assurées et ayant passé l’examen du permis de conduire ont été étudiés. Il en a résulté que ceux ou celles qui ont raté leur examen avaient un niveau d’éducation supérieur à leurs homologues ayant réussi du premier coup.

Ainsi, 60% de personnes qui ne sont pas titulaires du baccalauréat, réussissaient leur examen de conduite facilement, contrairement aux diplômés supérieurs et aux mathématiciens qui mettaient plus de temps à le réussir. De même, les personnes créatives et artistiques avaient plus de facilité pour obtenir le fameux permis.

Ainsi, il en ressort que les personnes ayant une forme d’intelligence plus sensible et moins argumentatrice ont tendance à réussir plus et à avoir une conduite plus instinctive au volant ; elles seraient plus spontanées et se poseraient moins de questions. A la différence des scientifiques et autres intellectuels qui eux, ont un esprit d’analyse et décortiquent toutes les questions du code en chipotant et en exagérant dans la réflexion pour trouver la bonne réponse ; ils perdraient ainsi leurs moyens et donneraient des réponses erronées.

Ainsi, l’explication de ce phénomène serait plus liée à l’analyse et l’instinct qu’à l’intelligence accrue d’une personne. Par ailleurs, la personnalité qui est influencée le stress pour plusieurs raisons pourrait avoir un impact sur la réussite de l’examen.

Les règles d’une bonne conduite au volant

Pour les heureux détenteurs du permis de conduire, rassurez-vous, vous n’êtes pas moins intelligents que les autres mais, il y a des règles de conduite au volant qu’il faut absolument respecter, non seulement pour être un as du volant mais aussi pour votre sécurité et celle des passagers.

  1. Lorsqu’on est au volant d’une voiture, il faut rester concentré sur la route, en adoptant une conduite sûre et ne pas commettre d’imprudence.
  2. Lorsqu’on est un novice de la conduite, on a tendance à oublier de réduire la pression sur la pédale du freinage, ce qui n’est pas agréable pour les autres passagers de la voiture.
  3. Il est important de développer une bonne intuition de la conduite et de savoir adopter la bonne manœuvre au moment opportun.
  4. Il ne faut jamais démarrer en trombe et il faut ralentir lorsqu’on passe sur des flaques d’eau afin de ne pas éclabousser les passants.
  5. Il ne faut pas garer sa voiture n’importe où et respecter les consignes des emplacements pour handicapés.
  6. Il ne faut jamais ouvrir sa portière sans regarder dans le rétroviseur et voir s’il n’y a pas une voiture ou une moto sur le passage.
  7. Il faut toujours respecter le passage piétonnier.
  8. La prudence est essentielle mais pas suffisante. Il est important de faire attention aux risques de la conduite irresponsable des autres conducteurs.

Alors au lieu d’être un fou du volant, soyez plutôt un bon conducteur car il est très facile de perdre son contrôle face à la stupidité et à la malveillance de certains conducteurs hystériques de surcroit.